Coca-cola, composant cancérigène ! - 09/03/2012

 

 

Coca et Pepsi vont devoir changer leurs formules secrètes !

 

Communiqué du site leparisien.fr :

 

Amateurs de boissons au cola (Coca-Cola et Pepsi), l'heure est grave. Le soda le plus populaire et le plus vendu au monde va devoir modifier sa recette secrète selon le journal en ligne Discoverynews. L'un de ses composants, le 4-methylimidazole (4-MEI), qui sert à colorer la boisson, serait cancérigène. Dans la composition, il apparait sous les termes colorants caramels E150c et E150d.

 

D'autres sodas, les sauces soja et certaines bières seraient aussi concernées par la présence de cette substance chimique selon le Monde.fr.

 

C'est une association américaine de défense des consommateurs, le Centre pour la science dans l'intérêt du public (CSPI), qui a donné l'alerte en février 2011 et a demandé son interdiction. La Californie a ajouté cette substance à sa liste de produits cancérigènes. Ainsi, dans cet Etat, le niveau maximum conseillé de 4-MEI à consommer sur une journée est de 29 microgrammes. Si ce seuil est dépassé, le fabricant est obligé de placer un message d'avertissement sur le produit. Or, d'après la CSPI, une canette de 33 cl de Coca-Cola contient 142 à 146 microgrammes de 4-MEI, un chiffre qui s'établit à 103 à 113 microgrammes pour le Coca-Cola Light.

 

Pas sûr que les firmes d'Atlanta (Coca) et de Purchase (Pepsi) voient d'un bon oeil l'inscription sur leurs canettes et autres bouteilles de la mention «cancérigène».

 

Une législation moins contraignante en Europe :

 

En Europe, la législation est moins contraignante et ces «changements techniques» d'après les propres termes de Coca-Cola, ne seraient donc pas nécessaires sur le Vieux Continent. En 2008, l'Union européenne, dans une directive établissant les critères de pureté scientifiques pour les colorants pouvant être utilisés dans les denrées alimentaire, a fixé la limite légale à 250 milligrammes de 4-MEI par kilogramme (ce qui ferait plus de 80 000 microgrammes par canette).

 

Le produit cancérigène animal-MEI est soupçonné de toucher le foie, le poumon, la thyroïde et le sang. Mais sa toxicité fait encore débat dans la communauté scientifique. La molécule en question n'est pas listée par le programme national toxicologique américain comme un cancérigène humain potentiel. Mais la démarche de l'association CSPI a suffi pour semer le doute et troubler la confiance dans le breuvage le plus consommé au monde.

 

Coca-Cola s'est engagé à changer sa recette. «La compagnie a demandé à ses fournisseurs de caramel de faire le nécessaire afin de satisfaire les exigences de l'Etat de Californie», a indiqué Diana Garza Ciarlante, une porte-parole du groupe. Pour autant, Coca-Cola nie fermement que le 4-MEI soit dangereux pour la santé. Les consommateurs américains ne s'apercevront pas, au goût, que la composition du Coca a été modifiée selon la firme.

 

Mise à jour du 08/07/2012, avec un article de lemonde.fr :

 

Les ingrédients cachés des sodas enfin révélés :

 

Déjà montrés du doigt à de multiples reprises – notamment depuis que le maire de New York, Michael Bloomberg, a demandé l'interdiction dans la restauration des boissons sucrées d'une contenance supérieure à un demi-litre –, Coca-Cola comme les autres fabricants de sodas ne vont sans doute pas apprécier la dernière enquête de 60 millions de consommateurs. Dans son numéro de juillet-août mis en vente le 28 juin et titré "Sodas, colas, ce que vous buvez vraiment", la revue passe au crible une cinquantaine de boissons rafraîchissantes, en analysant en laboratoire 19 marques.

 

60 millions de consommateurs ne dévoile pas la fameuse formule du Coca-Cola, conçue en 1886. Notamment s'agissant des extraits végétaux. Si certaines enseignes comme Aldi, Casino et Ed/Dia ont accepté de détailler les compositions de leurs produits, Coca-Cola et Pepsi Co se sont retranchés derrière le secret industriel.

 

Des analyses menées en laboratoire, il ressort que les terpènes (une classe d'hydrocarbures produits par de nombreuses plantes, en particulier les conifères) prédominent chez les deux leaders du marché, dont certains, selon la revue, "peuvent être gênants pour les personnes allergiques ou intolérantes". L'étude révèle en outre que 10 colas sur les 19 testés renferment de l'alcool, mais à des doses très faibles, inférieures à 10 mg/l (soit 0,001 % d'alcool). Selon la législation, une boisson est non alcoolisée si elle ne contient pas plus de 1,2 % d'alcool. Quant aux colorants E 150d et E 150c (caramel), classés comme potentiellement cancérigènes par l'Etat de Californie en janvier, les deux principaux fabricants en ont réduit leur présence, mais pas en Europe.

 

Sans surprise, le sucre est le composant le plus présent dans ces boissons. La plupart des breuvages étudiés affichent plus de 100 grammes de sucre par litre ! Un litre de cola ou de jus de fruits peut en contenir jusqu'à 115 grammes, soit l'équivalent d'une vingtaine de morceaux – six par cannette –, rappelle le mensuel.

 

Nombre d'études font le lien entre la consommation de sucre et le risque d'obésité, de maladies cardio-vasculaires et de diabète. Une étude menée par trois scientifiques de l'université de San Francisco, publiée dans la revue Nature en février, avait fait grand bruit en montrant ces liens et en comparant certains effets du fructose à ceux de l'alcool.

 

Des scientifiques parlent même d'addiction. Ce que contestent les industriels, qui martèlent que la consommation de leurs produits n'a pas de lien direct avec l'obésité et qu'ils en réduisent la teneur en sucre. Muhtar Kent, PDG de Coca-Cola (plus de 500 marques, dont Fanta, Sprite, Minute Maid...), affirmait ainsi, dans le Wall Street Journal du 18 juin: "C'est inexact et injuste d'accuser un seul produit."

 

Les jus de fruit ne sont pas en reste :

 

En France, la consommation de boissons sucrées ne cesse de croître, notamment par les jeunes. Elle atteint 60 litres par an et par habitant, loin derrière les Etats-Unis néanmoins, où la consommation de sodas a été multipliée par trois en vingt ans pour atteindre 190 litres.

 

Les jus de fruits ne sont pas en reste. Considérés comme "bons pour la santé", même "sans sucres ajoutés", conformément à la réglementation, ils en contiennent beaucoup. Un verre de Tropicana Bio (de 25 cl) renferme ainsi 27 grammes de sucre, soit quasi autant qu'une canette de Coca, et un verre de jus Alter Eco 25 grammes, tandis que le jus d'orange Joker en contient 22,5 grammes, selon les mesures de la revue. Certes, ils apportent des vitamines, mais le Programme national nutrition santé (PNNS) préconise une consommation avec modération, pas plus d'un demi-verre par jour pour les enfants de 3 à 11 ans.

 

Le docteur Laurent Chevallier, praticien attaché en centre hospitalo-universitaire et président de la commission alimentation du Réseau environnement santé (RES), qui a travaillé comme conseiller pour le dossier de 60 millions de consommateurs, estime qu'il faut mettre en garde les gros consommateurs de jus industriels, notamment les enfants et les jeunes femmes en état de procréer.

 

Quelque 1,64 milliard de litres de jus de fruits ont été vendus dans le monde en 2011, en hausse de 2,57 % par rapport à 2010, selon Unijus, l'Union nationale interprofessionnelle des jus de fruits. Quant aux thés glacés – onze références sucrées ont été analysées –, seul le Sodastream contient moins de 50 grammes de sucre par litre.

 

Attention aussi aux édulcorants, pointe le mensuel. Un tiers de ces boissons en contiennent, des artificiels (aspartame, E 951, ou acésulfame K, E 950) ou d'origine naturelle (Stevia). Les édulcorants intenses n'offrent aucun intérêt nutritionnel, selon un rapport d'étape rendu le 18 juin par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses). Les données disponibles "ne permettent pas de conclure à un effet préjudiciable des édulcorants intenses pendant la grossesse", souligne l'Anses, mais "de nouvelles recherches sont nécessaires". Au final, 60 millions de consommateurs demande aux industriels davantage de transparence. Le message du PNNS est clair : "Privilégiez l'eau, la seule boisson indispensable."

 

Pascale Santi

 

Extrait d'un article de dangersalimentaires.com :

 

Raisons pour arrêter de boire des sodas :

 

Les sodas sont inutiles sur le plan nutritionnel. Ce n’est que de l’eau sucrée avec des additifs.

 

> Ils augmentent le risque de devenir obèse, diabétique, de développer des caries.

> Ils peuvent provoquer de l’ostéoporose et ralentir la croissance des os.

> Ces boissons sont dangereuses pour les reins, le foie et le pancréas.

> Ils entravent le bon fonctionnement de l’appareil digestif.

> Par la forte concentration en caféine, ils favorisent la déshydratation et la fuite des minéraux par l’effet diurétique (auxquels se

   rajoutent tous les effets secondaires indésirables à une surdose de caféine).

> Le colorant utilisé dans certains sodas est très probablement cancérigène pour l’homme.

> Les sodas qui contiennent de l’aspartame sont dangereux : l’aspartame possède à lui tout seul 92 effets néfastes pour la santé !

 

Le documentaire “L’affaire Coca-Cola” (The Coca-Cola case) :

 

"Dans certains pays, on ne s’embarrasse pas des syndicalistes. On les tue ! Depuis 2002, plus de 470 leaders ouvriers y ont été abattus par des milices paramilitaires à la solde de compagnies prêtes à tout pour empêcher leurs employés de se syndiquer. Au nombre de ces entreprises figurerait Coca-Cola ! Dans ce fascinant road-movie judiciaire, trois militants américains acharnés se lancent dans une véritable croisade contre le géant, à coups de poursuites devant la Cour fédérale des États-Unis et de campagnes de dénonciation chocs. Les victimes obtiendront-elles enfin justice ? Et que choisiront-elles : l’argent, le pouvoir ou la dignité ?"

 

Mon avis : (C.M.)

 

Je cite : "Coca-Cola nie fermement que le 4-MEI soit dangereux pour la santé". Les industries du tabac ont dit et disent toujours que le tabac n'est pas cancérigène, la même chose pour les producteurs d'alcool, etc. Chers amis, pourquoi continuer à enrichir ces industries (pour ceux qui sont concernés) au dépend de ce qu'il y a de plus précieux en vous : votre santé ! Ne voyez-vous pas à quel point le seul goût du profit de ces puissants groupes passe bien au-dessus de toute éthique respectueuse de votre personne, et des conséquences désastreuses à moyen ou long terme pour votre santé ? Les gens qui se fichent de bien s'alimenter changent rapidement de point de vue, lorsque la souffrance physique et psychologique d'une maladie grave finit par arriver dans leurs corps, et cela est hélas inévitable lorsque l'alimentation est toxique et dénaturée pendant une plus ou moins longue période...

 

Laissez un commentaire sur ce sujet :  

 

commentaire(s)

 

Partagez !

 
 

 

 

    La santé retrouvée !

 

       S'échapper du chaos du monde "moderne" et retrouver toute

       sa dignité et sa liberté ! Chris Montclar - N° ISBN : 978-1-291-47528-9

 

       Ce livre de 600 pages pourrait réellement sauver votre santé ou

       l'améliorer fortement !

 

    Cliquez ici  ou sur le livre à droite pour en savoir plus !

 

             Liens...

 

 

Les sites

.................................................................................

Tous les sites de Paroles Vivantes

L'Enseignement de Saint-Germain

Le Blog de la Flamme Violette

La Santé

Les Blogs de la Santé

Psychologie spirituelle

Les Blogs de Psychologie spirituelle

Le site de Lisa

 

Facebook

.................................................................................

Notre page officielle

La page de Chris Montclar

 

Les Editions Montclar

.................................................................................

La Collection Blanche

La Collection Sagesse

La Collection Eveil & Mystères

La Collection Santé

 

Youtube, CD, photos & Cartes

.................................................................................

Chaîne spirituelle

Chaîne Santé & divers

Les CD de Chris Montclar

.................................................................................

Albums photos

Cartes à tirer : FV - Psychologie - Lisa

Boutiques

.................................................................................

Index boutiques

Les remèdes naturels

 

Divers

.................................................................................

Centre d'aide

Contact

Don

Bannières

Liens

.................................................................................

Livre d'Or

Abonnez-vous !

 

 

 

 

 

 

Copyright

 

Les nombreux textes de Chris Montclar présents sur ce site sont protégés pas la Loi du Copyright d'auteur - Copyright © Chris Montclar 2008 / 2015. Vous ne pouvez les reproduire publiquement sur quelque support que ce soit, mais uniquement pour votre utilisation personnelle. Si vous souhaitez publier l'un de mes textes sur votre site internet, vous devez reporter le nom de l'auteur et l'adresse internet de ce site. Merci pour votre respect.

 

Site réalisé par Chris Montclar.