Idées reçues sur le végétarisme et le végétalisme - 24/02/2015

 

 

"Rien ne pourra être plus bénéfique à la santé humaine ni accroître les chances de survie de la vie sur la Terre, qu'une évolution vers un régime végétarien." Einstein

 

Article de Chris Montclar :

 

En France, et dans le monde occidental en général, les lobbies des industries de la viande et des industries laitières sont puissantes et ardemment protégés par les pouvoirs publics, et la désinformation est continuelle sur ces régimes alimentaires alternatifs qui seraient soi-disant dangereux pour la santé (quoique cela s'améliore, surtout pour le végétarisme).

 

Cette désinformation contrôlée perd en effet son souffle, surtout lorsque l'on voit le peu de végétariens (et encore plus de végétaliens) malades en regard des nombreuses maladies de ceux et celles qui ont un régime carné. C'est une réalité sans appel, tellement de nombreux produits issus des animaux induisent de multiples pathologies (il y a de nombreuses études très rigoureuses à ce sujet, et je laisse le soin au lecteur de s'en faire sa propre idée en faisant lui-même ses recherches).

 

D'autre part, la souffrance animale est bien réelle, surtout dans les élevages intensifs, et comment peut-on dignement continuer à manger nos petits frères que sont les animaux avec toutes les sources d'informations disponibles à l'heure actuelle, et qui montrent sans détours dans quelles conditions effroyables et sans coeur ils sont exploités par ces sordides filières industrielles ? Remarquons que, même si les filières bio sont plus respectueuses des animaux, ces derniers finissent quand même à l’abattoir, avec le traumatisme et la peur induite si légitime ! Les animaux ont une vie sociale, des sentiments et des petits dont ils aimeraient bien profiter !

 

Je n'ai pas de jugement sur ceux et celles qui ont un régime carné bien entendu, ayant moi-même, il y a plus de 20 ans, mangé des animaux, tout simplement par le biais de mon éducation avec des parents qui n'étaient à l'époque pas du tout informés. Et il m'a fallu un peu de courage pour changer mon alimentation et ouvrir les yeux sur la réalité de ces industries macabres. Il m'a fallu également composer avec les inquiétudes de mes proches à l'époque, que l'on peut aujourd'hui aisément contredire respectueusement sans grande fatigue ! Pour ceux et celles qui sont concernés, je me permets donc de vous envoyer tout mon courage et mon soutien, si vous souhaitez vous tourner vers une alimentation plus respectueuse du monde animal, mais également pour votre santé et aussi pour la préservation de la planète. Vous avez un vaste champ d"études très sérieuses sur internet qui vous montrera sans ambages les avantages à tous les niveaux de changer votre alimentation. Et je pense que vous serez finalement heureux de ne plus participer à ce génocide animal.

 

 

Albert Einstein - 1879-1955

 

Physicien allemand, Prix Nobel en 1922, père de la Théorie de la Relativité.

 

"Rien ne pourra être plus bénéfique à la santé humaine ni accroître les chances de survie de la vie sur la Terre, qu'une évolution vers un régime végétarien."

 

"L’effet physique qu’exercerait un mode de vie végétarien sur le tempérament humain aurait une influence extrêmement positive sur l’humanité."

 

"Je pense que les transformations et les effets purificateurs d'un régime végétarien sur l'homme sont très bénéfiques à l'espèce humaine. Par conséquent, en choisissant le végétarisme, on sera à la fois heureux et paisible"

 

Article de veganisme.fr :    (légèrement modifié et enrichi de liens utiles)

 

Végétarisme & Végétalisme, des risques de carences ?

 

"Peut-on vivre sans aucun aliment d'origine animale ? La réponse est oui. Sans aucun problème. Il n'y a rien dans les aliments d'origine animale qui n'existe pas dans les aliments végétaux" Docteur Christian Tal Schaller

 

Tous les éléments nutritifs dont notre organisme a besoin se trouvent dans les aliments végétaux. Et ça n'a rien de surprenant : tout ce qui se trouve dans la viande et les produits laitiers provient des végétaux consommés par les animaux ! Même pour les poissons : les acides gras polyinsaturés (sources d'omégas 3 et omégas 6) proviennent des algues consommées par les poissons, ou par leurs proies...

 

En fait, il y a beaucoup moins de risques d'avoir des carences avec une alimentation végétarienne équilibrée, variée et naturelle, qu'avec un régime omnivore classique, qui, dans la grande majorité des cas, ne contient pas assez de légumes et de fruits, dont les vitamines et nutriments sont absolument indispensables pour notre santé !

 

L'alimentation végétarienne :

 

Pour ce qui concerne le régime ovo-lacto-végétarien, qui exclut par définition les viandes rouges et blanches, le poisson, ainsi que toute chair animale, mais permet la consommation des oeufs et du lait, il n’y a pas de précautions particulières à prendre, et ce type d’alimentation ne nécessite pratiquement aucune connaissances spécifiques.

 

La seule recommandation serait de ne pas "compenser" la viande et le poisson par une surconsommation d'oeufs ou de produits laitiers, ce qui serait mauvais pour votre santé.

 

Note de Chris Montclar : Le régime végétarien, quoique un peu plus éthique, devrait être à mon sens une transition vers le végétalisme (le lait par exemple est toxique, voir ici et ici). Mais je peux comprendre bien entendu que chacun a besoin, de par ses habitudes, de passer par cette étape, et comme déjà précisé, c'est toujours préférable à un régime carné !

 

Il convient donc de consommer avec modération des oeufs et des produits laitiers, et d'avoir une alimentation variée par ailleurs, comprenant globalement des légumes (crudités (raisonnablement), légumes, salades... variez-les !), des légumineuses (lentilles, soja, poix chiche, haricots...), des céréales (épeautre, riz, pain...), des huiles végétales (olive, colza, noix...), des fruits (en quantité raisonnable), auxquels vous pouvez ajouter un peu de fruits oléagineux (amandes, noix, noisettes...), des fruits secs... etc.

 

Non seulement vous n'aurez aucune carence avec cette alimentation, mais vous bénéficierez déjà de nombreux bienfaits pour votre santé (par rapport à un régime omnivore), et vous ferez du bien non seulement à vous-même, mais aussi aux animaux.

 

L'alimentation végétalienne :

 

Pour ceux et celles qui le souhaitent, la décision de devenir végétarien peut être une première étape, conduisant ensuite vers une alimentation végétalienne, qui exclut toute chair animale, ainsi que le lait et les oeufs et tout autre produit d'origine animale (miel etc).

 

Comme l'écrit le Dr Jérôme Bernard-Pellet : "Il faut savoir que contrairement aux idées reçues, et à ce qu’on peut lire dans certains articles médicaux manquant de rigueur scientifique, le végétalisme est tout à fait viable. Bien mené, non seulement le végétalisme n’est pas dangereux, mais les bénéfices pour la santé attendus sont même supérieurs au végétarisme simple en ce qui concerne l’obésité, les maladies cardio-vasculaires et l’hypertension".

 

Il ajoute que le végétalisme nécessite de posséder quelques connaissances simples pour bien équilibrer son alimentation, que vous pouvez découvrir ci-dessous (ces conseils sont également valables pour les végétariens qui consomment peu d’oeufs et de lait) :

 

Calcium : Nous pouvons trouver tout le calcium dont nous avons besoin dans les végétaux. Les sources de calcium pour les végétaliens sont le tofu lacto-fermenté, certains légumes comme le brocoli et le chou ; ainsi que les fruits oléagineux (amandes, noix, noisettes...) et les certains fruits secs. Les sources végétales de calcium sont de bien meilleure qualité et bien mieux adaptées à notre organisme que le lait de vache, et il est rare de manquer de calcium avec un régime végétalien ! (Note de CM : le lithothamne est une formidable source de calcium !)

 

Vitamine D : Il suffit de s’exposer 15 minutes par jour au soleil (visage, mains et avant-bras) pour synthétiser la quantité nécessaire de vitamine D pour l’organisme. En cas de faible exposition solaire (enfants, personnes âgés), des compléments à base de vitamine D2 sont utiles (CM : Voir ici pour une vitamine D vegan).

 

Acides gras de type oméga-3 : Les oméga-3 se trouvent facilement dans les huiles végétales (huile de colza, de lin ou de noix) et dans les oléagineux (les noix en particulier). Il suffit par exemple de consommer une cuillère à soupe par jour d’huile de Colza (dans la salade par exemple), ou quelques noix...

 

Vitamine B12 : Les végétaux ne contiennent pas (ou très peu) de vitamine B12. Certaines algues, comme la spiruline et d'autres, ne contiennent que des analogues de la vitamine B12, qui n’ont pas les propriétés de la vraie vitamine B12 (et il semblerait que la vitamine B12 contenue dans les graines germées ne soit peut-être pas suffisante non plus). Il est donc recommandé aux végétaliens de se supplémenter en Vitamine B12). Se supplémenter en vitamine B12 est la principale précaution à prendre lorsqu'on est végétalien.

 

Les femmes enceintes ou allaitantes :

 

Elles peuvent également opter pour une alimentation végétalienne (c'est meilleur pour leur santé et celle de leur bébé), mais avec quelques spécificités, notamment une prise quotidienne de vitamine B12, et non hebdomadaire, ce qui est important pour le développement neurologique du bébé. (Les femmes végétariennes n’ont pas de précaution particulière à prendre, à part veiller à une alimentation équilibrée). (CM : Voir ici pour une vitamine B12 vegan).

 

Varier son alimentation et suivre ces simples conseils est tout-à-fait suffisant pour avoir une alimentation végétalienne bien équilibrée, et se donner ainsi les meilleures chances d'être en excellente santé !

 

Le mythe des protéines !

 

Contrairement à ce que l'on entend encore parfois (même dans le discours de quelques médecins mal informés, bien que cela devienne quand même plus rare...), nos besoins en protéines sont largement satisfaits par les protéines végétales que l'on trouve dans de multiples sources, comme les céréales complètes (riz, épeautre, millet, boulgour, semoule, etc...), les légumineuses (soja fermenté, lentilles, haricots, poix chiches...), le soja fermenté et ses produits dérivés, les fruits oléagineux (noix, amandes, noisettes...), les graines (quinoa, graines germées), etc.

 

Une alimentation équilibrée, naturelle et variée, même végétalienne, comprenant des légumes, des céréales et des légumineuses... est une combinaison optimale pour apporter toutes les protéines et acides aminées nécessaires à la santé humaine ! En fait, il serait très difficile de trouver des carences en protéines dans un régime végétarien ou végétalien !

 

La recherche a montré que notre organisme n’a pas besoin d’autant de protéines qu’on le pensait (la quantité recommandée s'échelonne entre 40g et 55g de protéines par jour pour les adultes, et encore moins pour les enfants...). Et il est intéressant de savoir que l'excès de protéines que l'on trouve presque toujours chez les personnes mangeant régulièrement de la viande, peut provoquer des maladies et problèmes de santé !

 

Dans les pays industrialisés, les populations absorbent trop de protéines d’origine animale (70% contre 7% dans la ration des Asiatiques qui n’ont pas les problèmes de cancer, d'ostéoporose, ou de maladies cardio-vasculaires des Occidentaux...)

 

Alors que les alimentations végétariennes et végétaliennes couvrent, ou même dépassent, les besoins en protéines, ils sont typiquement inférieurs à la ration protéique totale des régimes omnivores. Cette ration protéique moins élevée est bénéfique pour la santé car une forte ration protéique a notamment été associée à l’ostéoporose et à l’aggravation d’un fonctionnement des reins déficient ou défaillant.

 

Paradoxalement donc, si les protéines peuvent être un problème dans le cadre d’une alimentation strictement végétale… c’est par leur excès ! (qui sera toujours moins grave cependant que l'excès de protéines dans les alimentations à base de protéines animales).

 

L’Association Américaine de Diététique, une institution indépendante de toute association de végétariens ou d’organismes de protection animale, et dont les avis font autorité dans le domaine médical en ce qui concerne la nutrition ; ainsi que l’Association des Diététiciens du Canada, le confirment :

 

"Les protéines végétales peuvent à elles seules répondre aux besoins nutritionnels si une alimentation végétale variée est consommée et que les besoins en énergie sont satisfaits. Les recherches indiquent qu’un assortiment d’aliments végétaux mangés au cours d’une journée peut apporter tous les acides aminés essentiels et assurer une absorption et une utilisation appropriées de l’azote chez des adultes en bonne santé ; par conséquent, il n’est nullement besoin de consommer des protéines complémentaires dans un même repas" (Position of the American Dietetic Association and Dietitians of Canada - Journal of the American Dietetic Association, juin 2003, vol. 103, no 6, 748-765).

 

En conclusion, non seulement les végétaux peuvent à eux seuls fournir des protéines en quantité suffisante, mais les protéines végétales apportent des bénéfices considérables en termes de santé par rapport aux protéines animales !

 

Et le fer ?

 

Voilà encore l'un des nombreux mythes de la société concernant le végétarisme... En effet, les études sur les végétariens et les végétaliens ne montrent pas de carences en fer avec ce type d'alimentation ! Et l'Association Américaine de Diététique confirme que les végétariens et végétaliens n'ont pas plus de carences en fer que les mangeurs de viande.

 

Le fer que l'on trouve dans les végétaux est parfaitement assimilable par l'organisme, c'est pourquoi une alimentation végétarienne ou végétalienne variée et équilibrée ne génère pas de carences en fer.

 

S'il y a carence, c'est pour d'autres raisons : les femmes, par exemple, peuvent être sujettes parfois à une déficience en fer dûes au pertes lors des règles ; par ailleurs, l'absorption du fer peut être inhibée par les polyphénols (comme le tannin que l'on trouve notamment dans le thé) et par le calcium.

 

Si vous vous inquiétez de votre taux de fer, augmentez votre consommation d'aliments riches en fer, tels que les légumes à feuilles vertes (brocolis...), les légumineuses (haricots, lentilles...), le millet, le quinoa, les céréales complètes, le tofu fermenté, les noix, les graines (graines de tournesol en particulier), les fruits secs en quantité raisonnable, les algues marines... La cuisson dans des poêlons en fonte peut augmenter le contenu en fer des aliments, et la consommation d'aliments riches en vitamine C avec des aliments riches en fer améliore l'absorption du fer. Ne consommez pas en même temps des substances qui inhibent l'absorption du fer, comme le thé (sans théine de préférence) ou le calcium (attendez environ une heure avant et après la consommation d'aliments riches en fer).

 

Par ailleurs, on oublie souvent que l’excès de fer est nocif ! Le fer agit en effet aussi comme un oxydant dans l’organisme, producteur de radicaux libres. On a pu montrer qu’un taux de ferritine (protéine de stockage du fer) trop élevé dans le sang, et un apport trop important de fer par l’alimentation, peuvent augmenter le risque de certaines maladies.

 

En conclusion...

 

Avec l'application des quelques connaissances simples décrites ci-dessus, une alimentation végétarienne ou végétalienne équilibrée et variée ne génère aucune carence ! Bien au contraire... Comme le montrent de plus en plus d'études sur le sujet, le végétarisme, et le végétalisme encore plus, permettent de vivre mieux, en meilleure santé et plus longtemps que le reste de la population !

 

Les mythes, a-prioris et fausses croyances sur le végétarisme et le végétalisme sont nombreux dans notre société... Pourtant, de nombreuses personnalités attestent et témoignent des bienfaits de ce type d'alimentation, et démontrent, par leur vie même, que l'on peut vivre pleinement, en bonne santé, et avec toutes ses facultés physiques et intellectuelles quand on est végétarien ou végétalien :

 

Einstein

Léonard de Vinci

Voltaire

Gandhi

le Dalai Lama

le Professeur Théodore Monod

le Dr Schweitzer

Lincoln

Paul McCarthney et tous les Beatles...

Les Simple Minds

Sophie Marceau

Francis Huster

Leonardo DiCaprio

Alec Baldwin

Kim Basinger

Woody Harrelson

Candice Bergen

Richard Gere

Terence Stamp

Daniel Day Lewis

David Duchovny

Marguerite Yourcenar

Montserrat Caballé

Marie-Claude Pietragalla

Edwin Moses

Carl Lewis

Martina Navratilova

Et bien d'autres encore...

 

Scientifiques ou créateurs de génie, leaders qui ont marqué le monde, philosophes, écrivains, artistes charismatiques, ou champions olympiques... ils sont tous végétariens ou végétaliens, pour leur santé, leur forme, l'environnement et les animaux !

 

Laissez un commentaire sur ce sujet :  

 

commentaire(s)

 

Partagez !

 
 

 

 

    La santé retrouvée !

 

       S'échapper du chaos du monde "moderne" et retrouver toute

       sa dignité et sa liberté ! Chris Montclar - N° ISBN : 978-1-291-47528-9

 

       Ce livre de 600 pages pourrait réellement sauver votre santé ou

       l'améliorer fortement !

 

    Cliquez ici  ou sur le livre à droite pour en savoir plus !

 

             Liens...

 

 

Les sites

.................................................................................

Tous les sites de Paroles Vivantes

L'Enseignement de Saint-Germain

Le Blog de la Flamme Violette

La Santé

Les Blogs de la Santé

Psychologie spirituelle

Les Blogs de Psychologie spirituelle

Le site de Lisa

 

Facebook

.................................................................................

Notre page officielle

La page de Chris Montclar

 

Les Editions Montclar

.................................................................................

La Collection Blanche

La Collection Sagesse

La Collection Eveil & Mystères

La Collection Santé

 

Youtube, CD, photos & Cartes

.................................................................................

Chaîne spirituelle

Chaîne Santé & divers

Les CD de Chris Montclar

.................................................................................

Albums photos

Cartes à tirer : FV - Psychologie - Lisa

Boutiques

.................................................................................

Index boutiques

Les remèdes naturels

 

Divers

.................................................................................

Centre d'aide

Contact

Don

Bannières

Liens

.................................................................................

Livre d'Or

Abonnez-vous !

 

 

 

 

 

 

Copyright

 

Les nombreux textes de Chris Montclar présents sur ce site sont protégés pas la Loi du Copyright d'auteur - Copyright © Chris Montclar 2008 / 2015. Vous ne pouvez les reproduire publiquement sur quelque support que ce soit, mais uniquement pour votre utilisation personnelle. Si vous souhaitez publier l'un de mes textes sur votre site internet, vous devez reporter le nom de l'auteur et l'adresse internet de ce site. Merci pour votre respect.

 

Site réalisé par Chris Montclar.