Publicités, toutes mensongères ?

 

               Les publicités alimentaires nous vendent d'une manière très séduisante des aliments hautement

               toxiques. Décryptons un peu les dessous de cette malbouffe addictive et mortifère qui rend

               malade la population.

 

 

 

    La santé retrouvée !

 

       S'échapper du chaos du monde "moderne" et retrouver toute

       sa dignité et sa liberté ! Chris Montclar - N° ISBN : 978-1-291-47528-9

 

       Ce livre de 600 pages pourrait réellement sauver votre santé ou

       l'améliorer fortement !

 

    Cliquez ici  ou sur le livre à droite pour en savoir plus !

 

 

 

Le Coca-Cola

 

Ce que disent les publicités qui présentent le Coca-Cola :

 

2012 "Pour les petits et les grands, les costaux, les authentiques, à la maison ou en route, pour les pessimistes et les optimistes, pour ceux qui vous aiment un peu, beaucoup, passionnément, pour le goût unique, pour le raffraichissement intense, avec ou sans sucre, pour le plaisir sans calorie, pour ceux qui veulent des produits fabriqués en France plus respectueux de l'environnement, pour le sourire de nos millions de fans, pour nous, pour tous, pour toujours." Et d'indiquer la mention à la fin de la pub : "du bonheur pour tous". Sans vouloir être cynique, la mention "du malheur pour tous" aurait été plus approprié, voir plus bas...

 

2013 Un clip vidéo qui montre un Père-noêl avec une bouteille de Coca-Cola sur son bureau, et qui envoie de sa demeure du pôle-nord une étoile filante sur une grande ville, ce qui provoque le bonheur pour tou(te)s. Avec à la fin le slogan : "Moi aussi je crois en vous."

 

2015 "Choisis le bonheur" - Clip vidéo qui explique, en résumé, que le bonheur se trouve dans le Coca-Cola, avec des scènes de liesse.

 

2016 "Vous aimez ce joli son, ces bulles, le goût unique de Coca-Cola, la surprise, c'est qu'il soit zéro sucres, découvrez le nouveau Coca-cola zéro sucres et son goût encore meilleur, encore plus le goût Coca-Cola, toujours zéro sucres, savoure l'instant". Oh, simplement, Coca-Cola Company évite simplement de dire que le sucre est remplacé par l'un des plus dangereux édulcorants qu'est l'aspartame (E951). Pour info, certains des produits résultant de la décomposition métabolique de l'aspartame sont de puissants neurotoxiques qui entraînent la mort des cellules synaptiques (terminaisons nerveuses dans le cerveau) par sur-stimulation. L'aspartame est incriminée dans les maladies suivantes qu'elle peut causer ou aggraver : tumeur au cerveau, sclérose en plaque, épilepsie, diabète, fatigue chronique, Alzheimer, Parkinson, obésité.

 

Le thème du bonheur est beaucoup abordé dans les pubs de Coca-Cola, mais le "merveilleux" monde de Coca-Cola et ses publicités enthousiasmantes, c'est à moyen et long terme, de graves pathologies. Sans compter des méthodes de production désastreuses pour l'environnement et les populations locales (voir plus bas). Entre le rêve proposé et la réalité toute crue, il y a un (très) grand écart !

 

Qui est Cola-Cola Company ?

 

La société Coca-Cola, officiellement nommée The Coca-Cola Company, est une entreprise américaine spécialisée dans les boissons non alcoolisées. Il s'agit de l'une des plus importantes sociétés américaines dont la notoriété et la popularité est mondiale. Elle est, en 2012, la 3e entreprise agroalimentaire du monde, en termes de chiffre d'affaires.

 

Son siège est localisé à Atlanta, en Géorgie, dans le sud-est des États-Unis, et son PDG est Muhtar Kent. Elle est surtout connue pour son produit phare, le Coca-Cola. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, cette boisson originale est, dans l'imaginaire collectif, un symbole de l'américanisme. (Source : Wikipédia)

 

Composition hautement toxique :  (récupéré sur le site de Coca-Cola France)

 

Coca-Cola zéro sucres ou avec sucre - Liste des ingrédients qui posent de graves problèmes sanitaires :

 

Colorant E150d :

Il s'agit du 4-methylimidazole (4-MEI), qui sert à colorer la boisson et qui est cancérigène. Dans la composition, il apparait sous les termes colorants caramels E150c et E150d. En savoir plus ici.

 

Acide phosphorique :

L'acide phosphorique est un acide d'origine minérale, produit à partir du phosphore qui lui a donné son nom. C'est un composé chimique de formule H3PO4. A temperature ambiante, l'acide phosphorique est un solide blanc et cristallin de densité 1.83, qui fond à 42.35°C. C'est alors suite a cette fusion qu'il se forme un liquide incolore, clair et inodore. Mais il ne faut pas se fier aux apparences, et un contact prolongé peut entrainer des rougeurs ou même des brulures cutanées : c'est donc un produit extrêmement dangereux et corrosif, à manipuler avec précaution.

 

L'acide phosphorique est utilisé dans le milieu industriel, notamment pour fabriquer des engrais chimiques et la fertigation. On trouve également de l'acide phosphorique dans certains produits alimentaires, en particulier dans les sodas dont il régule le pH comme pour le «Coca-Cola». Mais il est souvent utilisé aussi en solution dans des produits utilisés en mécanique pour dérouiller les pièces métalliques. Sa présence doit être indiquée par la nomenclature «E338» sur l'emballage du produit. L'acide phosphorique, incorporé au taux de 0.05% confère malgré tout au Coca un pH de 2,5.

 

L'acide phosphorique est utilisé dans le Coca-Cola pour deux raisons : Aux débuts de Coca-Cola, l'entreprise pouvait compter sur cet acide car il était très facile de se le procurer et était bon marché. De plus, il est utilisé comme agent acidifiant ce qui donne a la boisson ce gout acide caractéristique et son coté rafraichissant. Mais à dose importante et associé à d'autres éléments chimiques, l'acide phosphorique peut se révéler nocif pour la santé et avoir des conséquences sur celle-ci.

 

Effets sur l'organisme : Grâce a des études sur les ingrédients du Coca, on sait que 1L de boisson contient environ 5g d'acide phosphorique. Cette quantité présenterait des risques à différents point de vue. Au niveau dentaire, la forte teneur en sucre du Cola-Cola offre un mélange sucre-acide particulièrement favorable au développement de la carie dentaire. Il faut également savoir qu'il est utilisé par les dentistes comme « ciment dentaire », essentiellement pour boucher des cavités. Ce qui expliquerait que l'on grince facilement des dents après avoir bu du Coca-Cola. De plus, cet acide phosphorique attaque l'émail dentaire provoquant des érosions plus ou moins conséquentes. Au niveau rénal, une étude menée par des chercheurs américains sur 500 personnes qui souffraient d'insuffisance rénale et après observation de leur régime alimentaire a établi qu'à partir de deux canettes de Coca-Cola par jour, le risque d'insuffisance rénale sur un individu est multiplié par deux. En revanche, aucune association n'a été trouvée avec les autres sodas concurrents qui utilisent essentiellement de l'acide citrique, l'acide naturel présent dans le citron. Cela renforce encore la suspicion à l'encontre de l'acide phosphorique. (Source : tpe-cocacola-petitval.e-monsite.com)

 

Aspartame, extrêmement dangereux :

Le Dr Russell L. Blaylock, professeur de neurochirurgie à la Medical University of Mississippi, a publié un livre (Excitotoxins : Le goût qui tue) qui détaille les dégâts causés par l'ingestion d'aspartate en excès à partir de l'aspartame. Il utilise près de 500 références scientifiques pour montrer comment l'aspartate et le glutamate sont à l'origine de troubles chroniques neurologiques graves et génèrent de multiples problèmes de santé. Pour plus de renseignements, voir ici.

 

Ou, dans d'autres formules de Coca-Cola :

 

Sirop de maïs à haute teneur en fructose, ou bien saccharose en fonction des pays :

Comprendre ici pourquoi le sucre est toxique !

 

Acésulfame-K (E950) :

Edulcorant 200 fois plus sucrant que le sucre. Il serait encore plus dangereux que la saccharine et l'aspartame !

Risque pour la santé : hausse de cholestérol, cancers, problèmes aux poumons, hypoglycémie, etc.

 

Caféine :  (sauf pour le Coca-Cola sans caféine)

La caféine semble peut-être inoffensive à beaucoup de gens… mais n'en est pas moins une drogue ! Ainsi, comme toute drogue, à faible dose et pendant quelques temps elle paraît agréable, mais elle entraîne malheureusement bien vite une indéniable accoutumance, et demande des doses de plus en plus importantes. Au bout du compte, elle finit par épuiser votre organisme et provoque, chez les sujets les plus faibles, agitation psychomotrice, tremblements, angoisse, confusion mentale, augmentation de la fréquence cardiaque et palpitations cardiaques, insomnies, nervosité, troubles gastro-intestinaux, contractions musculaires involontaires, pensées et propos décousus, arythmie cardiaque, hypertension transitoire, brûlures d'estomac, tremblements des mains, mauvaise coordination des mouvements, etc.

 

Contient une source de phénylalanine :

La phénylalanine est un acide aminé présent normalement dans le cerveau et apporté par l'alimentation. Il a été démontré qu'en ingérant de l'aspartame on pouvait avoir des taux trop élevés de phénylalanine dans le cerveau et dans le sang. Des taux excessifs peuvent diminuer la sécrétion de sérotonine et conduire à la dépression. Une étude a été faite sur des rats et a démontré que certains de ceux nourris à l'aspartame développèrent des tumeurs au cerveau contrairement au groupe référent (il faut également savoir que l'homme est beaucoup plus sensible que les animaux à l'aspartame). Le neurochirurgien Dr Russel Blaylock affirme qu'un taux excessif de phénylalanine peut provoquer de la schizophrénie et une attaque d'apoplexie (suspension brutale des fonction du cerveau). (Source : danger-sante.org)

 

Combien consomme-t-on de Coca-Cola ?

 

Il se boit plus de 11000 litres de Coca-Cola dans le monde chaque seconde, soit 40 millions de litres par jour ! Pas étonnant qu'il y ait une telle explosion de maladie dans le monde, et d'autant plus dans les pays occidentaux... bien sûr, avec l'accumulation d'autres produits aussi néfastes !

 

Combien de litres de Coca-Cola sont consommés dans le monde chaque année : 350 milliards de litres !

 

Répartition de la consommation mondiale de Coca-Cola dans le monde :

 

Le Mexique est le premier pays au monde pour sa consommation annuelle par habitant de Coca-Cola, avec une moyenne de 105,9 litres/personne et par an, pour un chiffre d'affaire de 46 milliards de dollars (40,6 milliards d'euros) de chiffre d'affaires en 2014. Le Coca-cola est considérée comme une partie essentielle de l'alimentation du peuple mexicain et se trouve même là où l'eau potable fait défaut.

 

Un Français boit en moyenne 22,7 litres de Coca-Cola en un an alors qu'un américain en boit en moyenne 99,5 litres.

 

En 1960 Coca-cola est devenue la boisson la plus consommée de toute la planète dans 135 pays (hors thé et café).

 

Consommation annuelle de Coca-Cola, nombre d'unités consommées par habitant en 2002

 

Le ranking des pays les plus consommateurs de Coca-cola (chiffres de 2014) :

 

Mexique: 105,9 litres par an par habitant (225 litres

d'après d'autres sources)

Norvège: 99,5 litres

Etats-Unis: 99,5 litres (200 litres d'après d'autres sources)

Saint Vincent et Grenadines: 87,9 litres

Chili: 78,2 litres

Belize: 76,2 litres

Dominique: 75,9 litres

Sainte Lucie: 74,5 litres

Emirats Arabes Unis: 73,5 litres

Belgique: 69,9 litres

France: 22,7 litres

 

(Source : planetoscope.com)

 

Environnement :

 

Au Mexique, la population manque d'eau potable mais Coca-Cola prospère !

 

Comment dit-on « eau potable » en mexicain ? Réponse : Coca-cola... Cette blague est malheureusement loin d'être une boutade : dans tout le pays, il est plus facile — et souvent moins cher — d'acheter une bouteille de boisson gazeuse que de se procurer de l'eau. Pollution, réseau vétuste, surexploitation des nappes... Etat des lieux.

 

Le Mexique compte 119 millions d'habitants... dont 12 millions n'ont pas d'accès à l'eau potable. La ville de Mexico est l'exemple le plus frappant de cette situation dramatique : l'agglomération compte 19 millions de personnes, dont 35 % ne sont pas connectées au réseau d'eau, et 1,3 million de personnes n'ont aucun accès a une source d'eau potable... Pourtant, un réseau d'eau existe. Mais il est extrêmement vétuste et peu entretenu, avec des fuites importantes. Selon les estimations, le réseau accuse ainsi 40 % de pertes. Cela correspondrait à environ mille litres par seconde.

 

Corollaire de ce manque d'eau, ou phénomène indépendant, la consommation de boissons gazeuses a explosé au Mexique. Ce pays est ainsi le premier consommateur au monde de cette boisson sucrée avec l'équivalent de 728 bouteilles de 25 cl par an et par habitant, contre 406 pour les Etats-Unis ou 149 pour la France (chiffres Coca-Cola 2012). Le Mexique consomme a lui seul 42 % de tout le Coca-Cola bu en Amérique Latine...

 

Il faut dire que la compagnie pratique une politique commerciale très agressive. Outre les publicités omniprésentes, la compagnie propose des demi canettes ou des minis bouteilles à des prix ridicules, pour s'assurer que les populations les plus pauvres ou les enfants avec trois pesos en poche consomment la boisson gazeuse.

 

Bien sûr cette consommation de Coca-Cola est l'un des facteurs de l'épidémie de surpoids et d'obésité qui frappe le Mexique : 70 % de la population sont en surpoids, dont 33 % d'obèses et 13 % de diabétiques.

 

Outre ces conséquences sur la santé, cette consommation du soda a un impact dramatique sur les ressources en eau, car fabriquer un litre de Coca-cola nécessite au moins deux litres d'eau. La compagnie a choisi d'implanter ses usines d'embouteillage dans des endroits stratégiques.

 

Elle a ainsi négocié 27 concessions sur tout le territoire pour pomper de l'eau et 8 concessions pour rejeter ses eaux usées. L'une de principales usines se situe ainsi au cœur d'une des régions emblématiques du Mexique : le Chiapas. La compagnie y pompe plus de 100 millions de litres d'eau chaque année. Plusieurs associations dénoncent la catastrophe environnementale et humaine que représente l'usine. La surexploitation de la nappe est non seulement un désastre écologique, mais prive également les populations locales de précieuses ressources en eau.

 

Si le gouvernement mexicain ne souhaite pas contrarier la multinationale, il a tout de même, face à la pression de la société civile, adopté fin 2013 une taxe sur les boissons gazeuses : 10 % du prix (les associations de consommateurs demandaient 25 %). Avec une majoration d'un peso par litre seulement, le flot de Coca-cola n'est pas prêt de se tarir.

 

(Source : reporterre.net)

 

Présentation du contexte géographique - Le Mexique :

 

Le secret de Coca Cola ne réside plus dans sa composition (car la chromatographie permet de déceler chaque ingrédient dans n'importe quelle composition) mais dans son marketing. En effet, il existe le marketing publique (publicités à la télé,...) et un marketing secret. Celui-ci réside dans la stratégie industrielle de Coca Cola Company. Nous savons que Coca Cola est consommé dans plus de 194 pays. Il a donc taux de production énorme c'est pourquoi ses usines sont implantées dans beaucoup de pays. Mais cette implantation a des impacts négatifs dans certains pays. Nous nous intéresserons au cas du Mexique de façon à savoir comment la firme s'impose en tant que leader du marché. Nous verrons d'abord par quels moyens l'entreprise s'impose dans le pays, puis les impacts de cette installation et enfin, les résultas de cette stratégie.

 

Les ventes de Coca Cola ont commencé en 1897 au Mexique. Le pays compte aujourd'hui le plus grands nombre de consommateurs au monde. En effet, là où un Américain moyen boit près de 200L de cette boisson par an, un Mexicain en  boit 225L. Coca Cola est arrivé à un tel résultat grâce à son marketing industriel comme nous l'avons évoqué précedemment mais aussi grâce à d'autres moyens. Ceux-ci sont cachés au public pour ne pas entâcher l'image de l'entreprise.

 

En effet, Coca Cola s'est imposé au Mexique en employant des méthodes illégales. Il impose, par exemple, des quotas aux petits commerçants. En échange de ce service, ceux-ci se voient offrir des cadeaux tels que des chaises, des réfrigérateurs... Certains d'entre eux ont même l'interdiction de vendre d'autres boissons que celles de la marque. Même les consommateurs sont, chez certains commerçants, obligés d'acheter du Coca Cola pour pouvoir acheter d'autres produits. Pour fidéliser sa clientèle, la société a contribué à la construction d'une école à Juan San Chamula.

 

Les campagnes publicitaires participent aussi à la réussite de Coca Cola. L'entreprise dépense environ 500 Millions de dollars par an en campagne publicitaire au Mexique.

 

Mais ces techniques ne sont pas les seuls moyens que Coca Cola a trouvé pour imposer ses produits. En effet, la monopolisation de l'eau potable fait aussi partie de cette stratégie.  On constate que la consommation d'eau de Coca Cola est importante car pour la fabrication d'1L de la boisson, 2L d'eau sont nécessaires.  En 2007, la société a utilisé assez d'eau (107 Millions de litres) pour nourrir 200 000 foyers. Coca Cola Company exploite 27 concessions d'eau et est autorisé à pomper l'eau de 15 à 19 rivières depuis 2000. Dans certaines régions comme Juan San Chamula, l'eau est impropre à la consommation (90% des villes du pays sont dans ce cas) ce qui oblige les habitants à consommer de l'eau en bouteille. Cela est bénéfique à Coca Cola car ce sont ses bouteilles qui sont majoritairement consommées. L'eau du robinet est aussi rare dans les zones rurales, les habitants utilisent donc des rafraîchissements comme le Coca Cola comme substitut à l'eau.

 

On retrouve également la présence de Coca Coca dans le domaine politique à travers l'ancien président du Mexique, Vicente Fox, qui a été élu en 2000. Il fut le PDG de l'entreprise Coca Cola au Mexique. L'année de son élection correspond aussi aux droits accordés à Coca Cola d'exploiter les 27 concessions d'eau. Coca Cola a, de plus, obtenu le droit d'exploiter 8 autres concessions d'eau qui lui servaient à rejeter les déchets de sa production.

 

Coca Cola possède un contrat avec la plus grande société de boisson en Amérique latine, FEMSA. FEMSA est une société de boisson. La fusion de Coca Cola et de FEMSA a donné Coca Cola. Celui-ci est le premier embouteilleurs d'Amérique latine et le deuxième plus grands embouteilleurs du monde.

 

Nous voyons que Coca Cola assure sa production grâce à des collaborations stratégiques (PDG Vicente Fox, FEMSA,...) et sa consommation en s'assurant que la population ne puisse rien boire d'autre !

 

(Source : cocatpecola.e-monsite.com)

 

C.M. Une véritable honte pour cette entreprise qui n'est intéressée que par son seul profit au dépend de la santé, de l'environnement, et de l'approvisionnement en eau potable de la population.

 

Situation :

 

Coca-Cola ne pille pas seulement les nappes aquifères du Mexique, ils ont les mêmes pratiques en Inde notamment dans les états du Rajasthan, de l'Uttar Pradesh, du Kerala et Maharastra, en Indonésie, en Malaisie et dans certains pays d’Afrique et privent les populations de l’accès à l’eau potable et ils éradiquent peu à peu toutes leurs réserves, précieuses ressources pour le futur. Les nappes phréatiques de ces régions sont d'ailleurs surexploitées et c'est également un désastre écologique.

 

Le silence des médias français sur les procédés de Coca-Cola :

 

Quand une chaine TV publique d'un pays occidentalisé a le malheur de diffuser un reportage sur leurs pratiques, Coca-Cola met fin aux contrats publicitaires avec ces chaines. Quand des militants d'Amérique du Sud décident de se battre contre leurs pratiques, ils se font assassiner par des groupes paramilitaires...

 

En France, TF1 est la chaîne la plus regardée. Pourtant ne vous attendez pas à voir la vérité éclatée sur ce genre de chaîne puisque d'après leurs dirigeants, leur métier est justement d'aider Coca à vendre son produit. Ces gens là n'ont aucune éthique. On se rappelle tous des mots sans concession de Patrick Le Lay, à l'époque président-directeur général du groupe TF1 qui disait : "Pour qu'un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible, c'est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c'est du temps de cerveau humain disponible".

 

Coca-Cola est le plus gros importateur d'eau au monde :

 

La société Coca-Cola ou plutôt l’empire Coca-Cola est la troisième entreprise la plus importante du monde en terme de valeur (en 2014), Apple occupant la première place et Google la seconde. Pourtant Coca-Cola a détenu cette première place pendant 13 années consécutives. Ce que l’on sait moins c’est que Coca-Cola est également le plus gros importateur d’eau au monde, une bouteille de Coca contient en effet 89% d’eau.

 

Dans l'imaginaire collectif, lorsque l'on parle du manque d'accès à l'eau potable, ce sont souvent des images de petits africains qui viennent en tête. Pourtant, l'image parfaitement adéquate devrait être le logo Coca-Cola! Ce monstre industriel consomment plus de 10000 litres d’eau par seconde, ce qui sur un an représente 290 milliards de litres d’eau. Sur ces 290 milliards de litres, seuls 114 milliards sont utilisés pour la production des boissons, soit un peu moins de 40% des quantités absorbées. Les 176 milliards de litres restants servent lors du processus de fabrication pour le rinçage, le chauffage ou la climatisation. Autrement dit, pour fabriquer un litre de boisson, l’entreprise utilise en moyenne 2,5 litres d’eau.

 

(Source : kohanntensen.blogspot.fr)

 

Vidéo et liens :

 

Ce qui se passe après avoir bu du Coca-Cola !

Coca-cola, composant cancérigène !

Une banque ose s'attaquer à Coca-Cola !

 

Coca-Cola, une enquête affligeante !

 

Suite à ce documentaire diffusé le 8 janvier 2013 sur France 2, Véronique Bourrez, la présidente de Coca-Cola France a adressé un courrier au président de France Télévisions pour protester contre ce film dans lequel la journaliste Olivia Mokiejewski (la fille du réalisateur Jean-Pierre Mocky), tente, avec humour et une bonne dose d'audace, de percer l'un des mystères les mieux gardés de l'industrie mondiale : la composition précise du Coca-Cola.

 

Ce film visible met en scène l'enquêtrice qui parle à la première personne et n'hésite pas à aller sonner à la porte du domicile du président du groupe Muhtar Kent, ou à aller l'interpeller lors de l'assemblée générale de l'entreprise : "Monsieur le président, vous connaissez la composition du Coca-Cola, mais les consommateurs qui en boivent tous les jours n'ont pas cette chance…".

 

Un documentaire qui a fait s'étrangler les dirigeants de Coca-Cola. Olivia Mokiejewski commence sa quête par le musée Coca-Cola d'Atlanta baptisé "The World of Coca Cola" et s'amusant du secret entretenu par la firme américaine elle tente de convaincre le guide officiel de lui ouvrir le célèbre coffre fort dans lequel les dirigeants de la marque ont placé la recette.

 

 

Par la suite, elle détaille un à un les ingrédients supposés du Coca-Cola et explique avec de nombreux témoignages de scientifiques, de consommateurs, de militants et d'anciens salariés, les méfaits connus ou supposés de chacun d'entre eux pour la santé ou l'environnement.

 

Bien entendu, les dirigeants du groupe se sont étranglés en visionnant le documentaire, même s'ils pouvaient imaginer son contenu tant la journaliste les a sollicité sans obtenir l'interview qu'elle demandait, ni obtenir aucune réponse claire sur la composition de leur produit.

 

 

Mon avis :

 

Peut-on continuer à acheter du Coca-Cola ?

 

Pour ma part, bien sûr que non ! Comment peut-on en toute lucidité continuer à consommer ce genre de produit infiniment néfaste pour notre santé, celle de nos enfants, de notre environnement, en plus de la souffrance humaine que cela génère ? Il faudrait être pourvu d'un égoïsme afligeant en ayant connaissance de toutes ces informations et de continuer ainsi ! On ne peut en effet décemment poursuivre une activité qui affecte tant de populations à travers le monde !

 

 

 

Partagez !

 

 

             Liens...

 

 

Les sites

.................................................................................

Tous les sites de Paroles Vivantes

L'Enseignement de Saint-Germain

Le Blog de la Flamme Violette

La Santé

Les Blogs de la Santé

Psychologie spirituelle

Les Blogs de Psychologie spirituelle

Le site de Lisa

 

Facebook

.................................................................................

Notre page officielle

La page de Chris Montclar

 

Les Editions Montclar

.................................................................................

La Collection Blanche

La Collection Sagesse

La Collection Eveil & Mystères

La Collection Santé

 

Youtube, CD, photos & Cartes

.................................................................................

Chaîne spirituelle

Chaîne Santé & divers

Les CD de Chris Montclar

.................................................................................

Albums photos

Cartes à tirer : FV - Psychologie - Lisa

Boutiques

.................................................................................

Index boutiques

Les remèdes naturels

 

Divers

.................................................................................

Centre d'aide

Contact

Don

Bannières

Liens

.................................................................................

Livre d'Or

Abonnez-vous !

 

 

 

 

 

 

Copyright

 

Les nombreux textes de Chris Montclar présents sur ce site sont protégés pas la Loi du Copyright d'auteur - Copyright © Chris Montclar 2008 / 2015. Vous ne pouvez les reproduire publiquement sur quelque support que ce soit, mais uniquement pour votre utilisation personnelle. Si vous souhaitez publier l'un de mes textes sur votre site internet, vous devez reporter le nom de l'auteur et l'adresse internet de ce site. Merci pour votre respect.

 

Site réalisé par Chris Montclar.