Publicités, toutes mensongères ?

 

               Les publicités alimentaires nous vendent d'une manière très séduisante des aliments hautement

               toxiques. Décryptons un peu les dessous de cette malbouffe addictive et mortifère qui rend

               malade la population.

 

 

 

    La santé retrouvée !

 

       S'échapper du chaos du monde "moderne" et retrouver toute

       sa dignité et sa liberté ! Chris Montclar - N° ISBN : 978-1-291-47528-9

 

       Ce livre de 600 pages pourrait réellement sauver votre santé ou

       l'améliorer fortement !

 

    Cliquez ici  ou sur le livre à droite pour en savoir plus !

 

 

 

Le Big Mac et autres burgers

 

Ce que disent les publicités qui présentent les Big Mac :

 

2011 La pub commence avec un couple de personnes âgées qui achètent des Sundae dans un McDo, puis un jeune homme qui en amène un à sa compagne, puis des amis qui partagent un repas, des enfants qui fêtent un anniversaire toujours dans ce même restaurant en soufflant des bougies sur une infâme préparation, des clients heureux qui achètent des burgers-frites, et beaucoup d'autres scènes chaleureuses de partage, de convivialité, etc. Vers la fin du clip, une femme enceinte (le comble !) qui plonge un gâteau douteux dans un Sundae, puis une voix qui ose dire : "Y'a des moments qu'on aime revivre, McDonald, une valeur sûre !". No comment...

 

2012 On voit des parents venir avec leurs très jeunes enfants dans ce qui apparaît être un restaurant McDonald, (avec beaucoup d'autres enfants)  et chanter : "Bonjour on voudrait deux happy meal, nuggets frites, jus de pommes (et aussi de fruits à croquer, entonnent les enfants) et rajoutez le menu Big Mac sur place et merci." La caméra tourne et laisse apercevoir un nombreux public en liesse qui se lève et applaudit. Puis apparaît : "Venez comme vous êtes" avec le logo "M" sur fond vert, le nouveau logo "écologique" de la marque.

L'utilisation des enfants est très utilisé dans les pubs de la marque, ce qui est très vendeur, mais tout simplement inacceptable en regard de leur manque de discernement à cet âge. Les politques seraient un peu plus courageuses, elles légiféreraient sur cela. En effet, prendre des enfants pour vendre une infâme nourriture qui est la cause de tant de souffrance (voir plus bas) pose question...

 

2014 "L'histoire du Big Mac, c'est tous les jours que nous l'écrivons, avec un pain fait avec du blé 100% français, de la salade 100% cultivée en plein champ, et des morceaux comme l'épaule, le plat de côte ou le collier pour ses steack hâchés 100% pur boeuf. Voilà, ce sont toutes ces exigences qui rendent le Big Mac si unique. Le Big Mac, vous l'aimez depuis toujours, nous y veillons chaque jour."  Ben voyons, à en croire la pub, c'est un produit naturel, à mourir de rire, ou à mourir tout court, tellement ce sandwich est bourré de pesticides et d'additifs toxiques...

 

2016 "McDonald's - Etre un bon père" - La pub dit : "Etre un père, c'est dur, c'est courir comme un acharné (on voit un père dans sa voiture sous la pluie chercher un McDo), c'est prendre des décisions cruciales au bon moment (un restaurant McDo apparaît), être un père, c'est dire stop quand ça suffit (il baisse sa vitre au Drive et commande des repas), c'est mouiller sa chemise si nécessaire, aller de l'avant malgré les obstacles (il repart chez lui), c'est courir, encore et encore, et savoir se faire obéir quand il le faut (il rentre chez lui et rapporte les repas achetés au MCDo à sa femme et à ses enfants, en se mettant à genoux et en levant les sacs en signe de victoire). Etre un bon père, c'est aussi difficile que ça (on voit ses enfants se jeter dans ses bras et sur les sacs), sans oublier le sens du partage." Je ne voudrais pas gâcher la fête, mais être un bon père, ce serait être responsable, et ne pas ramener à ses enfants une alimentation hautement toxique en détruisant leur santé.

 

Etc.

 

Comme on va le constater plus bas, la composition des burgers et des frites est absolument infâme ! Entre le rêve vendu par les publicités, et la réalité, la chute est brutale ! Manger McDo, c'est s'empoisonner, c'est empoisonner ses enfants, c'est mettre en danger inutilement ceux que l'on aiment ! Il est grand temps d'ouvrir les yeux et d'arrêter de faire prospérer ce genre d'enseignes néfaste à tous les niveaux, que cela soit environnemental, éthique ou sanitaire.

 

Qui est McDonald's ?

 

McDonald's Corporation est une chaîne de restauration rapide américaine présente dans le monde entier fondée par l'homme d'affaires Ray Kroc en 1952, après avoir acheté les droits à une petite chaîne de hamburger exploitée à partir de 1937 par Richard et Maurice McDonald.

 

Un restaurant rapide McDonald's est exploité par un réseau commercial, par un affilié ou par la société elle-même. Les revenus de la société proviennent de la location, des redevances et des honoraires versés par les réseaux commerciaux, ainsi que les ventes dans les restaurants exploités par la compagnie. Les revenus de McDonald's ont augmenté de 5,5 % au cours des deux années se terminant en 2007 à 21,6 milliards de dollars (26 milliards en 2014) accompagnés d'une croissance des bénéfices de 36,2 % du revenu d'exploitation à 3,5 milliards de dollars.

 

(Source : Wikipédia)

 

Composition hautement toxique du Big Mac :  (et autres burgers de la marque)

 

Steaks hachés :

Comme précisé plus bas, 453 millions de kilogrammes de bœuf sont utilisés par la firme pour fabriquer ces divers sandwichs rien qu'aux Etats-Unis ! Et toute la souffrance animale qui va avec et la catastrophe environnementale !

 

Les menus des chaînes de restauration rapides sont en effet basés sur la torture et l'abattage de millions d'animaux. Ceux-ci sont le produit d'un élevage intensif.

 

Et toute la logique médicamenteuse sur les animaux qui accompagne ces méthodes de production...

 

Pain au sésame :

La recette du pain a des allures de posologie médicamenteuse. Une vingtaine d’additifs chimiques s’ajoutent à la farine et l’eau. Agents anti-microbiens, agents de texture, colorants, conservateurs tous azimuts. La plupart de ces produits chimiques sont généralement utilisés dans l'industrie du plastique ou même la métallurgie ! Le petit pain, c'est : de la farine enrichie (farine de blé raffinée, farine d’orge malté, niacine, fer, thiamine, mononitrate, riboflavine, acide folique, enzymes, eau, sirop de maïs à haute teneur en fructose, sucre, huile de soja et/ou huile de soja partiellement hydrogénée... Le petit pain contient aussi 2% (au plus) des ingrédients suivants :· Sel, sulfate de calcium (E516), carbonate de calcium (E170) (colorant blanc), gluten de blé, sulfate d’ammonium (E517) (stabilisateur), chlorure d'ammonium (E510) (Sale plus que le sel), Stéaryl de sodium lactylé (E481 Emulsifiant, stabilisant), esters mixtes acétiques et tartriques des mono- et diglycérides d’acides gras (E472) DATEM (Diacetyl Tartaric (Acid) Ester of Monoglyceride), acide ascorbique (E300), azodicarbonamide (E927), mono- et diglycérides (E471), Mono- et di-glycérides éthoxyles (E488), orthophosphate monocalcique (E341(i)), enzymes, gomme de guar (E412), peroxide de calcium (E930), farine de soja, propionate de calcium (E282) (conservateur), propionate de sodium (E281) (conservateur), lécithine de soja, graines de sésame. Ce n'est plus du pain, mais une recette chimique infâme !

 

Cheddar fondu :

Le cheddar est fabriqué à partir du lait de vache, et pour la version McDonald, avec des additifs dangereux !

Comprendre ici pourquoi le lait est toxique !

 

Oignons & Salade :

Saupoudré de pesticides, culture intensive...

 

Cornichons :

Fait avec du sirop de maïs à haute teneur en fructose, du sucre, du vinaigre, du sel blanc raffiné et des additifs dangeureux !

Comprendre ici pourquoi le sucre est toxique !

 

La sauce "inimitable" :

Huile de soja, cornichons, extrait de vinaigre, eau, jaunes d’œufs, sirop de maïs à haute teneur en fructose, poudre d’oignon, graine de moutarde, sel blanc raffiné, épices, Alginate de propane-1 (E405), sodium benzoate (conservateur), son de moutarde, sucre, poudre d'ail, protéine végétale (maïs hydrolysé, soja et blé) – (Il s’agit en réalité de glutamate de sodium), couleur caramel, extraits de paprika, lécithine de soja, curcuma (couleur), Disodium de calcium d’EDTA (E385) (conservateur d’arôme) et autres additifs dangereux...

 

Un burger Mc Do ne moisit jamais. Il n’a jamais eu rien de vivant. C’est de la nourriture androïde. Gardez-le dans votre tiroir ou au fond de votre poche pendant des années. Il restera tel quel. Indestructible. Hors-champ. L’air et le Temps n’ont pas d’impact sur cette matière-là. Les bactéries n’en veulent pas. Le dernier des microbes, le plus petit des champignons taille la route en le découvrant. Il n’y a que des humains pour s’avaler pareille ignominie. Que devient ce genre de plat au fond du corps humain ? Où s’accumulent les matières chimiques engrangées au fil des jours ? Allez savoir…

 

Le plus terrible n’est pas que cette chose existe et soit même mangée. Libre aux "androïdes" qui colonisent maintenant l’espèce humaine d'avaler ce genre de plats mutants. Le plus terrible est que l’on puisse encore appeler cette chose « pain » car ce n’est pas du pain mais une usurpation de pain. Un simulacre. Un mensonge. Tout comme un épi de maïs génétiquement modifié ne devrait plus pouvoir s'appeler « Maïs », du pain de laboratoire comme celui des Mc Donalds ne devrait plus avoir droit au nom de pain.

 

(Source : agoravox.fr)

 

Les additifs qui composent le Big Mac :  (et les autres sandwichs de la marque, plus ou moins en fonction des recettes)

 

E433 - TOXIQUE - Polysorbate 80, Tween 80, Monooléate de sorbitane polyoxyéthylène :

Vraisemblablement cancérigène, nocif, comme tous les polysorbates. Additif controversé depuis des décennies, les polysorbates étaient autrefois interdits avant d'être autorisés par des directives européennes. Il est cependant avéré que la substance pure est nocive par ingestion, elle est aussi reprotoxique, fœtotoxique. Le produit fini est également soupçonné de contenir des résidus nocifs (éthylènes glycols, dioxane, oxyde d'éthylène).

 

E211 - TOXIQUE - Benzoate de sodium :

L'acide benzoïque et ses sels les benzoates sont listés possiblement cancérigènes par l'Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse (ARTAC, France). L'acide benzoïque a un potentiel allergène sur des consommateurs sensibles, c'est aussi une source d'hyperactivité, il peut réagir dans l'alimentation pour former des composés toxiques ou cancérigènes.

 

EDTA (E385) - TOXIQUE - Calcio-disodique, Ethylène-diamine-tétra-acètate calcio-disodique :

Les avis sont partagés : l'additif est parfois rapporté comme inoffensif, ou inoffensif sous la DJA (Dose Journalière Admissible), mais aussi parfois déconseillé ! Les effets adverses présentés peuvent interpeler : 

– L'innocuité cancérologique ne serait pas établie

– il peut endommager les reins

– être reprotoxique, fœtotoxique

– reprotoxique et mutagène (littérature scientifique compilée par le RTECS américain)

– peut être dangereux pour les jeunes enfants

– cytotoxique (toxique pour les cellules), potentiel génotoxique

– altération du métabolisme, du métabolisme cellulaire, de l'équilibre minéral

A fortes doses : vomissements et diarrhées, spasmes abdominaux ou crampes musculaires, sang dans les urines. La substance pure peut causer de la sensibilisation cutanée.

 

E927a - DOUTEUX - Azodicarbonamide, Azoformamide :

L'additif peut être rapporté sans effet secondaire ou paradoxalement douteux ou toxique. Il est estimé mal connu par la FDA américaine (classé "NIL") et le Center for Science in the Public Interest (CSPI). Chimiquement, l'azodicarbonamide pur est classé Xn (nocif) et peut agir comme sensibilisant respiratoire et cutané (doses critiques mal connues), les effets aigus sont une possibilité de troubles gastro-intestinaux et de léthargie. L'azodicarbonamide est lié à l'urée, principal déchet excrété par l'urine. L'azodicarbonamide est un produit chimique synthétique. Selon "en.wikipedia.org" l'azodicarbonamide est principalement utilisé comme agent gonflant dans la production de mousses plastiques.

 

E471 - DOUTEUX - Mono et diglycérides d'acides gras :

Fréquemment rapporté sans danger connu. Mais l'origine des acides gras est très vraisemblablement transgénique. Avec l'ensemble des additifs dérivés d'acides gras, E471 est exclu de l'alimentation biologique dans l'Union Européenne comme aux États-Unis. Risque d'acides gras trans issus d'huiles partiellement hydrogénées. Des effets nocifs sérieux sont aujourd'hui admis comme le cancer du sein (étude E3N), l'hypercholestérolémie, l'athérosclérose, le diabète (résistance à l'insuline), les risques cardio-vasculaires, le dysfonctionnement hépatique, la reprotoxicité avec effets obstétricaux, ainsi que des conséquences psychiatriques. Plusieurs dérivés d'acides gras : E471, E472b, E472c, E473 et E477 sont classés possiblement cancérigènes à l'Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancer.

 

E281 (Propionate de sodium, Propanoate de sodium) et E282 (Propionate de calcium, Propanoate de calcium) dérivés du E280 (Acide propionique) - DOUTEUX :

L'additif peut être rapporté inoffensif et classé GRAS de niveaux 1 par la FDA, mais il n'y a pas unanimité. Une trop grande quantité d'acide propanoïque pourrait être la cause de certains cas d'autisme régressifs, il est connu et utilisé pour modéliser de l'autisme sur des rats en laboratoires. Troubles du comportement chez l'enfant. Suspecté cancérigène au niveau du pré-estomac des rats (que l'homme ne possède pas), l'adéquation rat/homme est problématique, considérée sans objet par le comité JECFA d'experts sur les additifs. La substance pure est dangereuse par ingestion, inhalation et contact cutané, elle est corrosive et peut causer des brûlures; elle peut causer par inhalation des bronchospasmes et des toux pouvant persister longtemps après l'exposition. Très controversé puis interdit en Allemagne, puis enfin ré-autorisé par les directives de l'U.E.

 

E520 - TOXIQUE - Sulfate d'aluminium (anhydre) :

Peut être présenté inoffensif à dose alimentaire. Toutefois l'aluminium – et donc le sulfate d'aluminium – est un additif à polémique. L'aluminium alimentaire a fait couler beaucoup d'encre sur sa (neuro)toxicité. Il serait difficile à étudier – témoin la DHTP à la place de la DJA, caractéristique des additifs mal étudiés. Peut entraîner un excès d'aluminium dans l'organisme ou être cumulatif. Suspecté de favoriser l'apparition de la maladie d'Alzheimer, de Parkinson, etc. Risques pour les personnes atteintes de maladies des reins ou des os... De nombreux indices donnent à penser que l’aluminium en tant qu’œstrogène métallique aurait de l’influence sur l’activité des hormones sexuelles féminines et porterait ainsi entre autre atteinte à la faculté de reproduction. Risques par exposition chronique reconnus par l'AFSSA : encéphalopathie, troubles psychomoteurs, atteinte du tissu osseux (…), atteinte du système hématopoïétique.

 

E330 - NE PAS ABUSER - Acide citrique :

L'acide citrique est fréquemment présenté comme inoffensif, si ce n'est qu'il peut attaquer l'émail des dents, aphtoses, allergies/pseudo-allergies (intolérances, rare), et autres problèmes à hautes doses ou en consommation régulière. Les dommages dentaires causés par l'acide citrique sont certainement les plus fréquents, surtout chez les enfants, moins à cause de l'additif lui-même qu'à cause de sa présence récurrente dans de nombreux aliments. L'acide citrique commercial est biosynthétisé par des micro-organismes (moisissures) cultivés sur un substrat contenant habituellement de la mélasse et/ou du glucose. Les micro-organismes peuvent être modifiés génétiquement pour augmenter le rendement. Le glucose peut être produit depuis l'amidon de maïs, et donc potentiellement transgénique lui aussi. Beaucoup de gens qui réagissent à des aliments contenant de l'acide citrique peuvent en réalité être allergiques à la moisissure ou au maïs utilisés pour produire l'acide citrique. Une majorité d'acide citrique étant produite à partir de maïs, les producteurs ne retirent pas toujours la protéine qui peut être hydrolysée et donner ainsi du GMS, causant des réactions chez les sensibles aux glutamates.

 

E338 - DOUTEUX - Acide phosphorique, Acide orthophosphorique :

Selon certaines sources, il n'y aurait pas de danger dans les concentrations utilisées et sous la DJA (Dose Journalière Admissible), tandis que d'autres mettent en garde contre une surconsommation courante, particulièrement chez l'enfant. Par l’acide phosphorique, le phosphore entre dans l'organisme sous forme minérale. S’il y en a trop, cela peut éliminer du calcium osseux menant à de l'ostéoporose. A haute dose ou en consommation régulière, les enfants, les femmes enceintes ou ménopausées et les athlètes seraient les plus exposés. Certaines sources rapportent aussi, à haute dose ou en consommation régulière, des troubles de fonctionnement des reins, des calculs rénaux, des déséquilibres du rapport phosphore/calcium dans l'organisme, de l'hyperactivité, des perturbations digestives.

 

E450 - DOUTEUX - Diphosphates, Pyrophosphates :

Parfois rapporté comme sans danger connu à doses alimentaires ou sous la DJA, cette dernière serait dépassable, notamment chez les jeunes et les adolescents. D'autres sources le rapportent cependant comme un produit contrariant la digestion. A consommer très modérément ou à éviter. Les phosphates peuvent se transformer en polyphosphates, occasionnant des troubles digestifs par blocage de nombreux enzymes. En consommation régulière ou à haute dose : Nombreux dysfonctionnements du métabolisme possibles car les phosphates jouent un rôle important dans le métabolisme général. Action perturbatrice sur le rapport entre le calcium et le phosphore dans l'organisme, entre la calcium et le magnésium (ostéoporose, dépôts calcaires), sur l'assimilation des minéraux, du calcium, du magnésium et du fer, possibilité de décalcification... Les phosphates sont aussi suspectés de causer de l'hyperactivité chez l'enfant. S'ils sont nécessaires à la croissance des enfants et au bon fonctionnement de l'organisme, ils entraînent, lorsqu’ils sont en excès, de graves troubles du comportement. De nombreux colorants sont également suspectés sinon reconnus de provoquer l'hyperactivité chez l'enfant.

 

(Source : additifs-alimentaires.net)

 

Pour se défendre, MsDonald's dit que cela est sans danger car ces additifs sont à dose réduite, mais cela est totalement faux, surtout lorsque l'on voit les terribles dégâts que provoquent cette alimentation sur la physiologie humaine. Un vrai désastre de santé publique à l'échelle mondiale !

 

Un Big Mac = 540 kilocalories !

 

Et les frites ?

 

 

Bon, déjà, il y a bel et bien de la pomme de terre dans les frites de McDonald's. Pour le reste, c'est plus compliqué… Pas moins de 18 autres ingrédients sont utilisés ! L'ingénieur journaliste Grant Imahara, diplômé de l'université Californie du Sud, a été accueilli dans une usine de fabrication pour suivre l'ensemble de la chaîne de fabrication, assez impressionnante. Pour autant, il ne faut pas s'attendre à des révélations fracassantes puisque la visite a été très encadrée et sert désormais la promotion du géant de la "junk-food"...

 

Parmi ces ingrédients on trouve des composants assez classiques comme le sel bien sûr (blanc et raffiné), mais aussi l'huile de canola, de soja, des arômes naturels de bœuf ou de l'acide citrique. Plus surprenant en revanche, le recours à une forme de silicone assez commune dans les shampoings : le dimethylpolysiloxane (E900), qui est ajouté pour éviter que l'huile ne mousse au moment de la cuisson. Charmant !

 

(Source : sciencesetavenir.fr)

 

E900 - TOXIQUE - Diméthylpolysiloxane, Polydiméthylsiloxane, Diméthicone, PDMS :

Additif antimoussant pouvant être rapporté sans danger ou sans danger à dose alimentaire. Mais une contenance possible d'amiante et de formaldéhyde (i.e. formol, cancérigène) est également rapportée. Parfois classé douteux ou à éviter. Aux Etats-Unis, la FDA affecte le formaldéhyde "as a preservative in defoaming agents containing dimethylpolysiloxane" ou "comme conservateur dans les antimoussants contenant du diméthylpolysiloxane". L'additif est classé possiblement cancérigène à l'Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse. A l'instar du dioxyde de silicium (E551), le diméthylpolysiloxane peut être fabriqué sous forme de nanoparticules. Les additifs vendus sous cette forme peuvent certainement avoir, dû à leur très petite taille, des propriétés toxico-cinétiques imprévues.

 

(Source : additifs-alimentaires.net)

 

Combien consomme-t-on de repas ?

 

McDonald's vend principalement des burgers de bœuf, poulet et poisson ainsi que des frites, menus pour le petit déjeuner, sodas, milkshakes et desserts. La société a élargi l'offre avec des salades, wraps et fruits. Elle serait la plus grande chaîne de restauration rapide du monde, servant autour de 69 millions de clients chaque jour en 2013.

 

L'entreprise McDonald's est une multinationale qui possède fin 2014, 36 258 réseaux commerciaux rapides (fast foods) sous la marque McDonald's, dans 119 pays, dont 7 855 en Europe et 14 350 aux États-Unis. La France compte 1 285 restaurants qui servent chaque jour 1,8 millions de repas. L'entreprise possède ou a des participations dans d'autres chaînes de restaurants, comme Aroma Café, Boston Market, Chipotle Mexican Grill, Donatos Pizza (depuis décembre 2003) et Pret A Manger.

 

La France est l'un des marchés les plus dynamiques : en 2003, le CA de McDonald's France a progressé de 10 %, pour atteindre les 2,2 milliards d'euros. « McDo », selon l'appellation commune, voit passer plus de 1,2 million de clients par jour.

 

Selon la campagne publicitaire de juillet 2007, plus de 200 restaurants sont équipés de Wi-Fi, plus de 700 restaurants sont équipés de McDrive, plus de 900 restaurants sont climatisés, et 70 % des restaurants ouvrent jusqu'à 23 h au moins. En 2011, la France est le pays le plus rentable du monde après les États-Unis, et le restaurant réalisant le plus gros CA du monde se trouve à Marne-la-Vallée, en Seine-et-Marne dans la zone commerciale Disney Village. Son CA dépasse celui situé sur les Champs-Élysées qui était auparavant le plus rentable avec près de 25 millions d'euros par an fin 2011. A la fin de cette même année, on comptait, en France, 1 226 restaurants répartis dans 934 communes.

 

(Source : Wikipédia)

 

Encore quelques chiffres...

 

Si on applique au monde entier, c'est 69 000 000 de personnes qui viennent chaque jour se nourrir dans le fast-food, soit l'équivalent de l'ensemble de la population hexagonale, à peu de chose prêt.

 

75 hamburgers (tous confondus) sont vendu par la firme CHAQUE SECONDE, soit 4500 par minutes, 270 000 par heure...

 

13 milliards de frites servies par an, grosso modo, le double de la population terrestre.

 

Et pour faire tourner les restos, autant dire qu'il faut des employés à la pelle, la firme en compte 2 500 000 (soit 2 500 000 esclaves sous-payés au service d'une entreprise mortifère !)

 

453 millions de kilogrammes de bœuf utilisés par la firme pour fabriquer ces divers sandwichs rien qu'aux Etats-Unis ! Et toute la terrifiante souffrance animale qui va avec !

 

1420, c'est le nombre de kilo-calories contenues dans un menu Maxi Best-Of Big Mac, Frites et Coca-Cola. Sachez tout de même que le Big Mac, avec ses 540 kilo-calories est un des sandwichs les moins caloriques du restaurant...

 

26 milliards de dollars ! C'est le chiffre d'affaire que McDonald génère partout dans le monde avec ces 36 000 restaurants ! Ils dépensent tout de même presque 800 millions de $ en publicité annuellement...

 

McDonald est le premier distributeur de jouets dans le monde grâce à son Happy Meal qui représente environ 20% des commandes ! Et bien entendu, tout cela est du marketing pour attirer les enfants, pauvres victimes sans discernement de cette Enseigne qui les utilisent abondamment dans ses pubs !

 

(Source : hitek.fr pour les chiffres)

 

Environnement :

 

Ça se passe comme ça chez McDonald's : on mange partout la même chose, dans le même décors avec des employé(e)s qui subissent la même exploitation. Bien sûr, les multinationales de fast-food incarnant la même uniformisation du monde et le même déni pour les différences culturelles ne manquent pas car elles sont nombreuses à avoir des pratiques similaires ( Burger King, Quick, KFC, etc.) et on pourrait même y ajouter les chaînes de restauration plus classiques (Flunch, Pizza-Hut, Hippoppotamus, Buffalo Grill, Léon, etc.). Parce qu'elle incarne avec tant d'arrogance les funestes valeurs de notre société de surconsommation, nous avons choisi McDonald's comme sujet à notre propos.

 

Famine dans les pays pauvres

Alors que des millions de gens meurent de faim, de vastes régions du Tiers-Monde sont utilisées pour l'élevage de bétail ou pour la culture de céréales afin de nourrir les animaux qu'on mange en Occident. McDonald's n'a de cesse d'encourager la consommation de viande. Or, pour obtenir 1 Kg de cette viande de bœuf dont Mc  Do est le plus grand consommateur au niveau mondial, on a besoin de 10 kg de protéines végétales, ce qui fait que pour produire une tonne de viande, il faut 7 fois plus de tonne de végétaux. Ainsi, pressés par les plans d'ajustement structurels proposés par le FMI et la Banque Mondiale, les Pays en Voie de Développement se lancent dans ces cultures d'exportation au détriments des cultures vivrières des populations autochtones. Résultat, d'après la FAO, plus des 3/4 des terres agricoles mondiales sont consacrées aux animaux d'élevage, 1/3 des récoltes mondiales de céréales est destiné au bétail alors que 800 millions d'êtres humains souffrent de famine. Le bétail élevé sur la planète consomme environ 3 600 milliards de m3 d'eau par an, alors que l'eau est une des enjeux majeur du XXIème siècle et que 15 millions d'individus meurent chaque année de ne pas y avoir accès. Les populations des pays pauvres crèvent ainsi de faim alors que leurs terres sont exploitées pour le profit des entreprises, la logique libérale du profit passant avant la sécurité alimentaire.

 

Destruction de la planète

Les sociétés multinationales détruisent les forêts à une vitesse insoutenable. Depuis 1960, l'équivalent de la superficie de l'Espagne a été déboisé dans la forêt amazonienne et au rythme actuel, on estime qu'elle aura totalement disparu dans cinquante ans. McDonald's à enfin été forcé d'admettre qu'il utilise le bœuf du bétail élevé sur de la terre qui faisait partie de la forêt tropicale empêchant ainsi la régénération des forêts. De plus, expropriés par les milices des multinationales et les forces gouvernementales, les autochtones sont poussés à s'installer dans d'autres régions et à défricher d'autres parties de la forêt. Par ailleurs, les 36 000 McDonald's disséminés de par le monde, produisent à eux seuls plus d'un millier de tonnes de déchets d'emballage par an (nécessitant eux-même l'utilisation de nombreux produits chimiques polluant) qui n'auront servi guère plus de 5 mn avant de joncher les rues, continuant encore à faire de la publicité à McDonald's ! McDonald's ne cultive l'écologisme que pour des raisons de rentabilité et d'image. L'écologisme apporte des avantages fiscaux, et des avantages financiers, mais aussi une meilleure image auprès du grand public et de la clientèle.

 

L'enfant, une cible publicitaire privilégiée

McDonald's dépense des sommes faramineuses pour sa publicité, en essayant de cultiver malgré tout l'image d'une société soucieuse de l'environnement en même temps que du divertissement de ses clients. Issues du puritanisme le plus conservateur, les valeurs véhiculées par ses campagnes de propagande, visant les plus jeunes encore incapables de discernement, ne sont pourtant pas neutres ; elles exhortent une certaine vision de la famille, du travail et de l'enfance. Les enfants adorent Ronald et Ronald adore McDonald's. Pour les responsables du marketing, il s'agit d'attirer les enfants afin d'amener toute la famille dans le restaurant (jeux en évidence à l'entrée des réfectoires, logo identifiable dès le plus jeune âge, personnage emblématique, menus spéciaux équipés de jouets « gratuits » et autres gadgets…). Mais derrière le visage souriant de Ronald McDonald se trouve la réalité : McDonald's ne s'intéresse qu'à l'argent.

 

Une alimentation peu diététique

Les repas vendus chez McDonald's sont pleins de matière grasse, de sucre et de sel et sont pauvres en fibres alimentaires et en vitamines. Une alimentation de ce type augmente entre autres les risques de maladies du cœur, de cancers, de diabète. Les additifs chimiques contenus dans ses menus sont soupçonnés d'être la cause de maladies et d'hyperactivité chez leurs jeunes consommateurs. N'oublions pas que la viande est porteuse de la majorité des cas d'intoxication alimentaire.

 

Une production de cadavres

Les menus des chaînes de restauration sont basés sur la torture et l'abattage de millions d'animaux. Ceux-ci sont le produit d'un élevage intensif. De plus, les scandales successifs liés à l'élevage des vaches, des moutons, et des poulets nous laissent apprécier des effets du productivisme et de la recherche du profit maximum dans l'agroalimentaire. Il est temps de s'interroger sur ce que nous produisons en gardant à l'esprit les conséquences de notre mode de consommation sur notre environnement (maladies, famines, déforestation, épuisement des sols, des mers et des ressources en eaux, etc…). Il s'agit bien là d'un choix de société, doublé d'une question de vie ou de mort pour notre planète. Certes, nous avons le choix de manger de la viande ou pas, mais les centaines de millions d'animaux qui sont massacrés chaque année en France n'ont eux aucun choix.

 

 

L'exploitation du personnel

Les salaires du personnel dans les chaînes de la restauration rapide sont toujours parmi les plus bas. Cette politique de profits élevés et de bas salaires entraîne un manque de personnel, les employés devant alors travailler plus dur et plus vite. La majorité des employés vivent dans la précarité et sont ainsi obligés d'accepter cette exploitation. Dans ces conditions, le taux élevé de renouvellement du personnel n'a rien d'étonnant et rend presque impossible toute lutte visant de meilleures conditions de travail, ce qu'apprécient particulièrement tous les chefs d'entreprises.

 

Que faire ?

Rappelez-vous que lorsque vous allez chez McDonald's, ce n'est pas vous qui vous alimentez mais Mc Donald qui s'alimente. Vous contribuez à maintenir un exploiteur en vie en lui fournissant sa subsistance. Réduit au simple rôle de consommateur dans cette société faussement démocratique, votre seul pouvoir reste le boycott. Ces multinationales se moquent bien que vous approuviez ou non leurs méthodes du moment qu'elles empochent votre argent.

 

(Source : comboquilombo.online.fr)

 

Situation :

 

En janvier 2014, la multinationale est soupçonnée de fraude fiscale pour un montant approchant les 2,2 milliards d'euros en France. L'entreprise est accusée d'organiser, depuis 2009, des transferts d'importantes sommes d'argent de la France vers la Suisse et le Luxembourg, sans que la filiale française ne se soit acquittée des impôts correspondants auprès du fisc.

 

En février 2015, McDonald's est à nouveau accusé par plusieurs syndicats d'avoir créé un montage juridique et financier pour échapper aux impôts en Europe et plus particulièrement en France entre 2009 et 2013. Le fisc français aurait un manque de plus d'un milliard d'euros.

 

En 2015, la Commission européenne révèle après avoir ouvert une enquête que la filiale européenne de l'entreprise américaine ne payait d'impôt sur les bénéfices ni dans l'Union européenne, ni aux États-Unis jusqu'en 2013 grâce à un accord fiscal avec le Luxembourg.

 

En décembre 2015, l'UNSA et la CGT, assisté par leur avocate Eva Joly, portent plainte contre l'entreprise pour blanchiment de fraude fiscale en bande organisée, abus de biens sociaux, présentation de comptes inexacts, faux et usage de faux, et recel, devant le procureur national financier.

 

Le 18 mai 2016, une perquisition est menée au siège social de McDonald's France dans le cadre d'une enquête pour blanchiment de fraude fiscale. La branche française est accusée de réduire artificiellement ses bénéfices en France et de répercuter cette différence sur la comptabilité de sa maison mère au Luxembourg ou le régime fiscal est plus avantageux.

 

Jouets McDonald's fabriqués en Chine :

 

2006 : Les petits jouets en plastique offerts aux enfants par McDonald's dans ses menus « Happy Meal » amusent les enfants qui les reçoivent, mais pas les ouvriers chinois qui les produisent ! Selon l'organisation américaine China Labor Watch, les salariés d'une usine du sud du pays, qui produit ces petits objets, se sont révoltés. Un millier d'ouvriers ont déclenché un soulèvement dans l'usine Hengli. Les protestations ont commencé dans les dortoirs des employés, avant de dégénérer en une véritable émeute, qui a duré toute la nuit.

 

L'intervention d'une centaine de membres des forces de l'ordre, dont des policiers anti-émeute, a été nécessaire pour ramener l'ordre. De nombreuses personnes ont été blessées et une dizaine arrêtées. Les employés de Hengli travaillent généralement jusqu'à 11 heures par jour, six jours par semaine, selon China Labor Watch. Ils accumulent également jusqu'à 70 heures supplémentaires par mois, ce qui constitue une infraction à la loi chinoise, qui prévoit 40 heures de travail par semaine et pas plus de 35 heures supplémentaires par mois.

 

Selon l'ONG, ce sont les pressions exercées par les dirigeants de l'usine qui ont motivé la révolte des ouvriers : réduction de salaires pour ceux qui refusent de faire des heures supplémentaires, vacances et congés maladie non indemnisés, et surtout frais de logement et de nourriture déduits des 75 à 100 dollars qu'ils gagnent chaque mois. L'entreprise-mère de Hengli, Merton, a confirmé un « incident », sans faire de commentaires. Du côté de McDonald's, on « examine cette affaire ». Outre les jouets des «Happy meals», qui comptent pour 50% de sa production, l'usine produit également des jouets pour Disney, Mattel, Warner ou DC Comics. En 2000 déjà, le journal hongkongais South China Morning Post avait dévoilé un scandale similaire lié à McDonald's. Un partenaire du géant du hamburger, la compagnie City Toys Ltd, qui fabriquait des peluches données avec les menus de la chaîne, était accusée de faire travailler de jeunes chinois, parfois à peine âgés de 14 ans, dans des conditions déplorables.

 

(Source : lefigaro.fr)

 

Est-ce mieux aujourd'hui ? j'en doute !

 

Liens :

 

Quand McDo déconseille sa malbouffe !

McDonald's, une catastrophe pour la santé

La "junk food"

 

Vidéo à voir absolument : Super size Me (Censuré partout !)

 

Mon avis - Peut-on continuer à consommer des burgers de chez McDo ou dans d'autres chaînes de restauration rapide ?

 

A vous de voir, car je ne veux pas être culpabilisant, mais enfin, non seulement c'est une nourriture hautement toxique pour vous et vos enfants, vous l'avez constaté plus haut, mais également une exploitation lamentable des animaux, à vrai dire un monceau de cadavres, une exploitation du personnel, un coût environnemental astronomique, etc. Voulez-vous continuer sérieusement à profiter à ce genre d'entreprise ? Si vous souhaitez un monde meilleur, boycottez McDo et toutes les chaînes de restaurations rapides !

 

 

 

Partagez !

 

 

             Liens...

 

 

Les sites

.................................................................................

Tous les sites de Paroles Vivantes

L'Enseignement de Saint-Germain

Le Blog de la Flamme Violette

La Santé

Les Blogs de la Santé

Psychologie spirituelle

Les Blogs de Psychologie spirituelle

Le site de Lisa

 

Facebook

.................................................................................

Notre page officielle

La page de Chris Montclar

 

Les Editions Montclar

.................................................................................

La Collection Blanche

La Collection Sagesse

La Collection Eveil & Mystères

La Collection Santé

 

Youtube, CD, photos & Cartes

.................................................................................

Chaîne spirituelle

Chaîne Santé & divers

Les CD de Chris Montclar

.................................................................................

Albums photos

Cartes à tirer : FV - Psychologie - Lisa

Boutiques

.................................................................................

Index boutiques

Les remèdes naturels

 

Divers

.................................................................................

Centre d'aide

Contact

Don

Bannières

Liens

.................................................................................

Livre d'Or

Abonnez-vous !

 

 

 

 

 

 

Copyright

 

Les nombreux textes de Chris Montclar présents sur ce site sont protégés pas la Loi du Copyright d'auteur - Copyright © Chris Montclar 2008 / 2015. Vous ne pouvez les reproduire publiquement sur quelque support que ce soit, mais uniquement pour votre utilisation personnelle. Si vous souhaitez publier l'un de mes textes sur votre site internet, vous devez reporter le nom de l'auteur et l'adresse internet de ce site. Merci pour votre respect.

 

Site réalisé par Chris Montclar.