[ Thèmes - L'alimentation ]

 

               Les plus grands thèmes de l'existence...

 

               Personne sur cette planète ne peut s'afficher supérieur à son frère ou à sa soeur.

               Nous sommes tous le maillon d'une grande chaîne, et nous sommes tous importants les uns pour les autres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le livre qui vous

redonne la santé !

 

 

 

Les différentes façons de s'alimenter :

 

Il y a une multitude de régimes différents, et le but n'est pas de juger tel ou tel régime, car chacun fait ce qu'il peut, en fonction de ses convictions, de son éducation, et également du conditionnement extérieur. A mon humble avis, un régime ne devrait pas être abordé dans l'espoir unique d'un gain physique quelconque, mais pour la conscience qu'il peut développer en soi. Cela peut paraître abstrait, mais la façon dont l'on se nourrit détermine en partie notre caractère, nos interactions avec les autres, et aussi notre façon de voir la vie.

 

Le sucre :

 

Le sucre (surtout blanc et raffiné) est acide et inflammatoire pour le corps. Beaucoup de revues, scientifiques, généralistes ou bio ont mis l'accent sur les dangers liés à l'absorption d'aliments contenant beaucoup de sucre. Lorsque nous étions enfants, il était contre-indiqué pour les caries, mais depuis, beaucoup d'autres symptômes ont été démontrés, que ces derniers soient d'ordre physiologique (diabète, obésité, et cancers qui en découlent...) ou psychologique (émotivité, nervosité, agressivité...). C'est d'ailleurs pour cela que tous les distributeurs de sucreries ont été retirés des établissements scolaires. C'est également pour cela que les pouvoirs publics ont obligé les publicitaires vantant des produits à forte teneur en sucre (en autres) à mettre au bas de l'écran : "Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé". Cette prise de conscience des dégâts occasionnés par l'absorption de produits très sucrés est aujourd'hui bien présente dans l'esprit de nombreux décisionnaires, mais comment enrayer cela, tellement ce goût a envahi notre alimentation, et flatte notre palais ? D'autre part, je vois difficilement les fabricants de sucreries renoncer à leurs bénéfices colossaux, par une prise de conscience, et surtout dans le secteur des enfants. Les publicités sont charmeuses et envoûtantes à souhait, et tout est finement étudié pour entretenir la consommation de ce type de produits. Et si ces dernières créées le désir, elles répondent également à une demande, et c'est donc à ce niveau que certains essaient de démontrer les dangers de ce type d'alimentation.

 

La tyrannie des sens :

 

Quelque chose devient tyrannique à partir du moment où cela nous domine, ou le contrôle sur nous-même nous échappe. Il en est ainsi pour beaucoup d'entre nous en ce qui concerne la nourriture, et principalement les sucreries. La personne sait au fond d'elle-même les torts que cela cause à son corps, mais ne peut faire autrement. Pourquoi ? Pour la bonne raison que ce "plaisir" voile toute la détresse de la plupart d'entre nous. Le sucre, comme d'autres addictions, maintient la personne dans un état d'endormissement, qui lui évite d'affronter la réalité de son égo, mais également certaines incompréhensions des mécanismes de l'existence qui la font souffrir. Si une telle personne veut s'en convaincre, il suffit que cette dernière cesse de manger toute sucrerie. Celle-ci constatera la déprime qui en résulte. Il n'y a bien entendu aucune contradiction à prendre du plaisir à manger, à avoir de beaux objets, ou à ressentir certains plaisirs humains quels qu'ils soient, tant que ces derniers ne deviennent pas en nous de faux maîtres indomptables, qui nous tiennent en esclavage. Il ne s'agit pas bien entendu de passer d'une façon d'être à une autre brutalement, sous peine d'échouer, mais chacun devrait progressivement redonner toute sa place au Divin dans son coeur, afin de se détourner progressivement du pouvoir insatiable accordé à son égo.

 

La frustration ne sert à rien :

 

La prise de conscience de traiter son corps avec amour, associé au désir d'améliorer la santé de ce dernier, peut suffire à dépasser certaines habitudes alimentaires. Mais celui qui ne prend pas de plaisir à manger sainement perd son temps. La frustration et les pensées de goûts très sucrés par exemple, prendront très vite une place prédominante dans l'esprit de cette personne, et cette dernière échouera dans sa démarche. Par exemple, une personne ayant un régime carné, et souhaitant devenir végétarienne ou végétalienne, devra, pour réussir cette transition, la conscientiser, sous peine d'échec. Par exemple, tout simplement le respect et l'amour de nos petits frères que sont les animaux. La conscience de ne pas, pour la satisfaction uniques des plaisirs des sens, sacrifier cette forme de vie qui mérite notre amour. Maintenant, en ouvrant une courte parenthèse, ce n'est pas parce qu'une personne est végétarienne qu'elle est meilleure qu'une autre. Il n'y a également aucune vanité à retirer de son régime, auquel cas la démarche n'est pas comprise. Rien ne devrait être fait par mode, ou tout simplement pour se démarquer des autres. Seule une prise de conscience et un désir sincère de comprendre et d'évoluer doivent être de mise, auquel cas cela n'a pas grande valeur. Mais la conscientisation du pourquoi d'un projet est vitale pour celui qui veut le réussir.

 

Est-ce l'intérêt de certains groupes ayant trait à la "santé", de voir les personnes en forme ?

 

Il est certain, que si tous s'alimentaient parfaitement bien, dans le respect de leurs corps, la santé serait omniprésente dans le monde, et ainsi certaines industries s'écrouleraient. Mais hélas, l'intérêt financier prédomine bien souvent sur le bien-être général, et cela dans tous les domaines. Je serais en effet heureux de voir une personne ou un groupe renoncer à ses revenus financiers, si ces derniers n'avaient plus lieu d'exister. Mais hélas, dans ce cas précis, la personne ou le groupe invente bien souvent de nouvelles dépendances ou des maladies qui n'existent pas, à grand renfort de publicités, pour continuer à engranger des bénéfices. Il me paraît en effet peu probable, dans le fonctionnement du système économique actuel, que ces industries fassent preuve un jour d'une parfaite honnêteté et droiture morale.

 

Comment bien s'alimenter ?

 

Ce n'est pas simple, tellement le conditionnement extérieur et la sollicitation de nos sens est mise à l'épreuve chaque jour. Le plus difficile, surtout lorsque la personne est habituée à des goûts forts, c'est que cette dernière se dirige vers des goûts naturels. Et le plus essentiel, c'est de prendre du plaisir à manger sainement. La notion de plaisir est en effet indispensable à celui ou celle qui veut réussir sa transformation. Voici quelques pistes pour celui qui mange trop de sucres, de gras et de produits dénaturés, et qui souhaite se diriger vers une nourriture saine (il est néanmoins important qu'il y ait un fort désir de changer, auquel cas cela ne fonctionnera pas) :

 

1. Une alimentation dénaturée et très sucrée est très souvent un exutoire qui permet à la personne de "tenir" face aux circonstances extérieures, et ainsi de compenser sa propre "déprime" (par exemple le manque affectif, une trop grande sensibilité émotionnelle qui engendre de la colère, vexation, frustration, etc.). Le premier point est donc d'organiser sa vie de façon à ne pas compenser par la nourriture un mal-être existentiel. En premier lieu, je vous conseille donc de prendre connaissance à travers ce site des défauts que vous devez travailler (et ainsi des situations que vous devez améliorer). Votre compréhension des mécanismes de votre existence peut vous aider à améliorer votre bien-être, et ainsi à éliminer progressivement certains exutoires, comme la nourriture.

 

2. L'activité physique est également indispensable (à commencer raisonnablement en cas d'inactivité). Le fait même de faire une activité sportive déclenche, comme tout le monde le sait, des endomorphines (hormone sécrétée par l'hypothalamus qui joue un rôle dans l'inhibition de la douleur). Il en découle un bien-être généralisé, avec une élimination des toxines importante. Mais pour ceux qui n'ont pas naturellement la moindre envie de faire du sport, il faut générer ce désir, et tout comme la nourriture, transformer cela en plaisir (mais pas en addiction). Ainsi, comment prendre du plaisir à faire du sport pour celui qui le fuit ? En premier lieu, conscientiser le bénéfice que cela va engendrer, et dériver son attention pendant l'effort vers quelque chose d'agréable. Le fait de vous constituer progressivement un corps sain pourra vous aider à vous alimenter également sainement, dans le sens de ne pas gâcher l'élimination de vos toxines par une reprise d'aliments dénaturés. Dans tous les cas de figure, cela vous permettra d'éliminer. Et pour ceux qui pensent ne pas avoir le temps de pratiquer du sport, ou encore d'être trop fatigué ou trop stressé pour cela, il est utile de savoir que le sport pratiqué régulièrement procure beaucoup d'énergie (une fatigue saine au début), et est un puissant anxiolytique. Ainsi, moins l'on fait de sport, plus l'on est fatigué et stressé. Ainsi, l'effort que vous consentirez dans une pratique sportive provoquera tout le contraire de ce que vous croyez : énergie, bien-être et apaisement (si vous en faites raisonnablement bien entendu, le but étant de toujours rester "dans la voie du milieu").

 

3. La nature est une alliée puissante et incontournable pour celui qui veut évoluer. Les énergies de la nature sont en effet puissantes et régénératrices, surtout au printemps, même si toutes les saisons portent en elle leurs lots de bénédictions. Vous devriez ainsi toujours prendre un petit peu de votre temps pour goûter aux joies de la nature : l'eau d'une rivière qui chante, le bruissement du vent dans les feuilles des arbres, toutes les sonorités, les odeurs et les énergies de la nature vous ressourceront en profondeur. Vous pouvez ainsi vivre votre petite promenade comme une méditation, vous invitant au calme et à l'apaisement.

 

4. Le cerveau est "programmable" à tout instant, comme un ordinateur. Vous pouvez faire un véritable travail d'auto-hypnose, visant à vous convaincre (à juste raison) que tous les produits qui contiennent du sucre blanc par exemple, sont mauvais, toxiques, et n'apportent que des maladies et de nombreux troubles. Dans les premiers temps de votre sevrage de sucreries (et même certaine fois pendant des mois), vous penserez très souvent de façon imagée aux produits sucrés, et vous pourriez en souffrir. C'est pour cela qu'il est nécessaire de contrecarrer et remplacer progressivement cet "enregistrement" par un autre. Et ainsi persister jusqu'à ce que l'idée des sucreries vous inspire une réelle répulsion. Cela est également valable pour les produits contenant beaucoup de graisses saturées, mais aussi l'alcool, le tabac, etc. Et si vous replongez, vous retrouverez des sensations désagréables (physiques et psychologiques), qui vous montreront de façon évidente la nocivité de vos anciennes habitudes, et ainsi cela devrait vous encourager à reprendre une alimentation saine.

 

5. La lecture d'ouvrages et de revues qui tendent vers la nature, la spiritualité, l'importance de garder un corps et un esprit en pleine santé, peuvent également vous aider grandement dans cette transformation que vous souhaitez. Un sage dit que l'on devient ce sur quoi l'on médite. Et en effet, à force de mettre votre attention sur ce qui est sain, beau, pur... vous allez inévitablement évoluer et le devenir.

 

6. Une démarche spirituelle amène naturellement la personne à vouloir se purifier, mentalement comme physiquement. Il me paraît ainsi important pour une personne qui souhaite dépasser sa condition actuelle, de s'engager dans une voie spirituelle douce. Voir le thème sur le chemin spirituel.

 

Quels sont les aliments à retirer de son alimentation pour profiter d'une bonne santé ?

 

Chacun peut le faire plus ou moins rapidement, de façon à sentir le moins possible de frustration, qui ne sert à rien, sinon à replonger dans ses anciennes habitudes :

 

- La drogue, l'alcool et le tabac.

- Le sucre raffiné blanc et tous les produits qui en contiennent. Et dans tous les cas de figure, consommez peu d'aliments trop sucrés,

  même bio avec du sucre de canne roux (préférez le xylitol, raisonnablement).

- Toutes les céréales blanches (ce n'est plus que de l'amidon en grande partie, donc du sucre).

- Le sel raffiné blanc (préférez le sel non raffiné, ou le sel de l'Himalaya, qui est remarquable pour ses nombreuses propriétés).

- Le café fort (préférez le Yannoh qui est à base de céréales biologiques torréfiées).

- La viande rouge, la charcuterie, ou les produits contenant trop de graisses saturées animales.

- Le lait de vache, particulièrement toxique et indigeste. Découvrez en remplacement le lait d'avoine, préférable au lait de

  soja pas très digeste ni sain de par les purines (éléments naturels toxiques) et les phytoestrogènes qu'il contient. Le lait

  de riz est également intéressant (quoique un IG élevé), mais ne peut pas remplacer le lait d'avoine dans certaines

  préparations culinaires.

 

Quels sont les aliments profitables à une bonne santé ?

 

     > Les céréales complètes cuites (riz, pain de petit épeautre, sarrasin, etc.).

     > Les préparations à base de soja fermenté.

     > Les légumes, les légumineuses.

     > Les fruits non acides (raisonnablement, et en dehors des repas).

     > Les oléagineux en portions raisonnables.

 

Ces listes sont loin d'être exhaustives, et c'est à chacun de pratiquer avec instinct et expérimentations ce qui est nécessaire au bon fonctionnement de son propre corps. Ainsi, ce qui précède n'est qu'une ligne directrice, le but de ce thème n'étant pas d'élaborer une seule façon de se nourrir, car comme déjà énoncé, chacun doit trouver son propre régime, en fonction de sa physionomie, de ses souhaits, et de son rythme de vie (quelqu'un de plus sédentaire ayant bien entendu moins de besoins qu'un sportif).

 

Le régime végétarien ou végétalien :

 

Le régime végétarien (et encore plus végétalien) me semble aujourd'hui équilibré, sain, et respectueux de nos petits frères que sont les animaux. Mais bien entendu, il n'y a aucun jugement de valeur sur ce sujet, chacun étant libre de son régime alimentaire. Et tout comme les vêtements (l'habit ne fait pas le moine), ce n'est pas le régime alimentaire d'une personne qui fait d'elle une personne généreuse et aimante, même si cela peut y contribuer.

 

L'observation de ces éléments :

 

     > Un chemin spirituel basé sur la compassion, la tolérance et l'amour,

     > La correction de ses défauts,

     > Le fait de développer ses qualités,

     > Avoir une activité physique régulière,

     > Et une nourriture saine, qui est la résultante de ce qui est décrit ci-dessus, amèneront la clarté et la paix dans votre esprit.

 

Le Guerrier de l'Amour :

 

Rien n'est impossible pour le guerrier de l'amour, car en effet, il nous faut être un guerrier courageux pour transcender toutes nos imperfections, sans oublier de cultiver un grand amour pour soi-même et pour tous. L'association des deux amène force tranquille, esprit juste et pacifique, patience et sérénité.

 

D'un point de vue spirituel :

 

L'homme s'est inventé de multiples voies dérivatives (type d'alimentation qui provoque l'endormissement entre autre) pour échapper pourtant à ce qu'il porte en lui de meilleur. Mais avant d'atteindre ce "meilleur", ce Moi Intérieur merveilleux, la personne doit passer par une désintoxication physiologique, mais surtout psychologique. Tout concourt en effet à ancrer chacun dans une pensée unique, un raisonnement unique, et une façon de réagir et de vivre unique, véhiculé et martelé sans cesse par son environnement. Il est difficile dans ce brouhaha d'entendre cette petite voix intérieure, qui souhaite néanmoins nous guider vers le sommet. Malgré cette forme de conditionnement permanente, qui a toujours existé à travers les âges et les différentes formes de sociétés, certains se lèvent heureusement, et montrent le chemin, sans néanmoins interférés dans le libre-arbitre de chacun. Nous sommes bien plus beaux, bien plus grands, et bien plus nobles que nous le croyons. Nous devrions cesser d'écouter le chant des nombreuses sirènes qui nous accompagne tout le long de notre existence, et qui flattent notre ego, en nous persuadant que nous pouvons être heureux à travers la satisfaction des choses uniques de ce monde... mais nous devrions plutôt nous asseoir tranquillement dans le silence, méditatif, dans un coin de nature paisible, et apprendre à nouveau à écouter cette petite étincelle Vivante de notre coeur, qui ne demande qu'a s'embraser, et nous révéler ce que nous devrions faire pour nous diriger vers le seul bonheur possible sur cette Terre. Vous constaterez néanmoins que le brouhaha vous poursuivra même dans la nature la plus silencieuse, et vous comprendrez que ce bruit intense de pensées dans votre mental n'est pas normal. Il vous faudra du temps et de la patience pour à nouveau entendre votre petite voix intérieure, et ainsi faire le silence en vous-même. Cette démarche vous permettra de renouer avec votre essence véritable, et il en découlera naturellement un besoin de vous nourrir avec le plus grand respect pour votre corps.

 

Celui qui s'assoit chaque jour dans le calme pour se remplir de quelques miettes de sérénité, récoltera un jour en son coeur une moisson de paix et d'amour.

 

Pour aller plus loin, visitez mon site sur l'alimentation ici !

 

 

Partagez !

 

 

             Liens...

 

 

Les sites

.................................................................................

Tous les sites de Paroles Vivantes

L'Enseignement de Saint-Germain

Le Blog de la Flamme Violette

La Santé

Les Blogs de la Santé

Psychologie spirituelle

Les Blogs de Psychologie spirituelle

Le site de Lisa

 

Facebook

.................................................................................

Notre page officielle

La page de Chris Montclar

 

Les Editions Montclar

.................................................................................

La Collection Blanche

La Collection Sagesse

La Collection Eveil & Mystères

La Collection Santé

 

Youtube, CD, photos & Cartes

.................................................................................

Chaîne spirituelle

Chaîne Santé & divers

Les CD de Chris Montclar

.................................................................................

Albums photos

Cartes à tirer : FV - Psychologie - Lisa

Boutiques

.................................................................................

Index boutiques

Les remèdes naturels

 

Divers

.................................................................................

Centre d'aide

Contact

Don

Bannières

Liens

.................................................................................

Livre d'Or

Abonnez-vous !

 

 

 

 

 

 

Copyright

 

Les nombreux textes présents sur ce site sont protégés pas la Loi du Copyright d'auteur - Copyright © Chris Montclar 2008 / 2015. Vous ne pouvez les reproduire publiquement sur quelque support que ce soit, mais uniquement pour votre utilisation personnelle. Si vous souhaitez publier l'un de mes textes sur votre site internet, vous devez reporter le nom de l'auteur et l'adresse internet de ce site. Merci pour votre respect.

 

Site réalisé par Chris Montclar.