[ Thèmes - La peur ]

 

               Les plus grands thèmes de l'existence...

 

               Personne sur cette planète ne peut s'afficher supérieur à son frère ou à sa soeur.

               Nous sommes tous le maillon d'une grande chaîne, et nous sommes tous importants les uns pour les autres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le livre qui vous

explique la Vie

 

 

 

L'origine de la peur :

 

D'un point de vue humain :

Les nombreuses générations qui nous précèdent ont dû lutter sans relâche pour leur survie. Mais l'agressivité et la violence (psychologique et physique) sont également très présentes aujourd'hui, et cela dès l'école. Ainsi, cet héritage du passé et du présent a fini par construire une société ou la peur prédomine et empoisonne notre coeur. Un enfant qui naît sur cette planète, va être soumis, dès le départ, à une projection de peur de son entourage (enlèvement, peur qu'il lui arrive malheur, etc.). Il va également subir le dicta de la réussite sociale, et donc la peur de l'échec. D'ailleurs, en faisant une courte parenthèse, on peut se poser la question : que devons-nous réussir ? Car trouver le bonheur nécessite une introspection intérieure pour trouver son propre équilibre, et cela est bien indépendant de toute réussite extérieure, même si les deux ne sont pas contradictoires. Ainsi, l'enfant va évoluer à travers un climat qui ne lui offre que peu de sécurité, et ce dernier va inévitablement développer de nombreuses peurs.

 

D'un point de vue divin :

A travers le libre-arbitre offert par le Divin à chaque être humain, nous avons voulu expérimenter nos propres expériences, d'où une séparation progressive de l'homme avec son Créateur. Cette scission a eu des conséquences directes sur notre vie. Reniant le divin en notre coeur, nous avons été livrés à nous-même, sans protection divine. Dans ce cadre chaotique, il est évident que l'homme s'est exposé à des situations qui lui ont engendré de nombreuses peurs. C'est pour cela qu'aujourd'hui, un nombre de plus en plus important de personnes tente de retrouver cet héritage perdu, par la religion, les enseignements et les méthodes spirituelles diverses. Et cela afin de retrouver en leur coeur, une plénitude et une sécurité où les peurs disparaissent. En effet, la pratique d'une vraie spiritualité saine dans notre vie, génère une ligne directrice morale et vertueuse, qui élimine de nombreuses peurs (de l'inconnu, de la mort, de souffrir, etc.). Cela est généré par le sentiment que nous ne sommes plus seul, qu'une force divine nous protège et nous accompagne dans notre cheminement terrestre. Que certains ne croient qu'à un effet auto-créé par la personne, n'a finalement aucune importance, car seul le résultat compte.

 

D'une manière généraliste :

La peur, sous toutes ses formes, est la cause du désordre mental qui règne dans les hommes, mais aussi le résultat de toutes les guerres et des discordes entre les peuples. Les réactions commandées par la peur sont en effet toujours désastreuses.

De plus, il est important de souligner qu'il y a une différence entre la prudence et la peur. La première est une réaction naturelle qui peut anticiper des problèmes à venir, mais ne créée pas de mentalisation maladive. La seconde est une projection mentale imaginative de quelque chose qui n'est pas arrivée, et qui persiste dans le mental jusqu'à créer un profond malaise.

 

Exemples & méthodes spirituelles :

 

J'ai peur...

 

...de la différence :

J'ai peur des personnes différentes de mes valeurs et de ma culture. J'ai peur et j'imagine mentalement que ces personnes vont me faire du tort. La peur provoque la peur. Si j'ai peur d'un animal, ce dernier se sentira en danger et bien souvent attaquera. C'est exactement ce qui se produit avec une personne ou un peuple. Cette peur est bien souvent imaginative. Il nous faut dans ce cas précis aller au-devant de cette peur, en nouant le dialogue avec cette personne pour la comprendre, plutôt que de prendre les armes pour éliminer l'objet de sa peur. Car cette action en engendrera de plus mauvaises encore. Ainsi, la seule façon de désamorcer une crise avec une personne ou un peuple, est de nouer le dialogue afin de comprendre l'autre.

 

...de manquer d'argent :   

Cela m'angoisse beaucoup de penser à un avenir où je pourrais manquer d'argent. L'avenir est conditionné par le présent, et d'ailleurs seul ce dernier existe réellement. Si mon présent est rempli d'une vie généreuse à l'égard de tous, le futur sera bien souvent à l'image de ce présent. Mais ma peur de manquer vient du fait que ma vie est basée sur la matière plutôt que sur l'esprit. Et celui qui ne vit qu'à travers la matière est en bien mauvaise posture, vu que cette dernière est aussi mouvante que les dunes de sable. Tout peut en effet disparaître à chaque instant. Pour dépasser cette peur, il est donc préférable de développer sa propre richesse intérieure. Cette dernière est une valeur sûre qui ne dépérira jamais. En effet, celui qui est heureux dans son coeur s'adaptera toujours dans toutes les situations changeantes de l'existence.

 

...de passer à côté de la vie que je souhaiterais :   

Les années passent et j'ai le sentiment de n'avoir rien accompli de bien. J'ai peur de passer à côté de ce que j'aimerais être ou faire. Cette angoisse de gâcher mon existence à un seul remède : oser accomplir ce que je souhaiterais devenir. Et ne pas me mettre des bâtons dans les roues, qui ne serait que l'expression de ma propre peur d'avancer. L'égo d'une personne s'invente en effet de multiples excuses de ne pas accomplir ce qu'elle souhaiterait. La seule façon est donc de briser ces "bâtons", d'inspirer fortement l'air du renouveau, et de marcher droit devant soi en évitant toute mentalisation.

 

...de ne pas être aimé :   

La première démarche à réaliser dans son existence, c'est de trouver de l'amour pour soi-même. A partir du moment où une personne, à travers une activité artistique par exemple, se sent utile et productive, elle s'aimera naturellement. Nous avons tous le potentiel au fond de notre coeur de réaliser de belles choses, et de cet accomplissement naît l'estime de soi. Et lorsque l'on devient profitable à tous (d'une manière non égotique), on attire généralement l'amour des autres... ce qui a pour effet de renforcer encore plus l'amour de soi.

 

...de la solitude :   

Une vie généreuse et pleine de bonté (dans son comportement, ses actions...) nous met à l'abri de la solitude. Pourquoi ? Tout simplement parce que nos actes durant notre vie à attirer l'amour des autres. Et ces personnes vous manifesteront leur gratitude et leur amour toute votre vie. D'un point de vue spirituel, celui qui s'est uni avec Dieu n'est jamais seul.

 

...de changer :   

Vous savez que vous devriez changer votre situation ou votre personne, mais vous avez peur des conséquences de ce changement sur les autres. Il est donc important d'analyser sereinement sa situation actuelle. Ainsi, je me mets au calme, je m'assieds, et je médite objectivement sur ma situation en me posant mentalement les bonnes questions... et j'y réponds avec lucidité, en écartant dans ce petit exercice toutes mes peurs. Et bien souvent, je trouve ma réponse et les moyens intelligents d'y parvenir. Ce qui est important, c'est vous. Si vous n'êtes pas équilibré dans votre vie, vous entraînez les autres dans votre déséquilibre. Ainsi, si vous décidez de changer votre vie, cela entraînera peut-être des conséquences, mais le fait de trouver votre centre est le plus vital, et finalement attirera des choses profitables à tous.

 

...de se tromper :   

Se tromper dans une décision fait partie de l'apprentissage de la vie, car ce n'est que de cette façon que l'on affine notre discernement. Personne n'est parfait, donc il n'y a aucune honte ou peur à se tromper. Néanmoins, il nous faut toujours écouter la petite voix de notre coeur pour éviter de faire une erreur. Il est pour cela vital de s'aménager avant toute décision, un espace de calme complet, et de méditer sur sa décision. Il en découlera la bonne action à entreprendre.

 

...de tomber malade :   

La moindre douleur physique me donne la peur de développer une maladie grave. Un sage dit que l'on devient sur ce quoi l'on médite... même s'il faut un certain temps avant d'attirer l'objet de sa peur dans son propre monde. La maladie est bien souvent le résultat d'une mauvaise compréhension de l'existence. En effet, si par exemple je mange très gras et très sucré pendant de longues années, il est en effet quasiment inévitable de souffrir d'une maladie grave un jour. Si de la même manière je ne parviens pas à canaliser mon stress, et que ce dernier devient omniprésent dans mon existence, je risque également de développer une pathologie. Seul celui qui arrive, petit à petit, à se diriger vers un comportement alimentaire et comportemental sain, évite bien souvent les maladies. En résumé, la peur de tomber malade vient souvent d'un sentiment conscient ou plus enfoui, de ne pas agir bien avec son corps. Ainsi, la projection mentale de la maladie finit par inonder ses pensées. Il est donc nécessaire que la personne reprenne sa vie en main. Celui qui en effet se nourrit sainement, et a une activité sportive (et idéalement spirituelle) ne se pose pas de question sur son état physique. Et lorsque l'on ne focalise pas son attention sur quelque chose, on ne l'attire généralement pas dans son monde.

 

...de perdre des êtres chers :   

Celui qui s'attache exagérément à ses proches, souffrira en effet inévitablement un jour de la perte des êtres aimés. Nous devrions tous nous entraîner à ne pas vivre à travers les autres, mais à trouver suffisamment d'amour en nous-même pour moins souffrir. Tout est éphémère sur cette planète. La structure même de la matière est vouée à disparaître. Mais tout ce qui est basé sur l'esprit est éternel. C'est pour cela qu'une vie spirituelle (donc basé sur l'esprit)  amoindrira toujours les nombreux aléas de l'existence. En nous connaissant nous-même, et en comprenant toujours plus les mécanismes de la vie, nous nous libérerons progressivement des illusions de l'attachement humain. Et cela afin de remplacer l'amour individuel par l'amour universel.

 

...de mourir :   

Le seul fait de penser que je vais mourir un jour me terrifie. Celui qui est athée ne devrait finalement pas avoir peur, puisqu'il ne se rendra pas compte de son après-mort, vu que de son point de vu il n'existe rien ensuite. Donc il n'en sera pas conscient. Mais peut-être que son angoisse se situe ailleurs. Le non-croyant pense que toutes ses connaissances, ses expériences et son propre enrichissement personnel vont disparaître à jamais. En effet, la question se pose : je nais, j'apprends, j'évolue dans ma compréhension de l'existence, et je meurs sans bénéficier de tous mes acquis. Est-ce bien logique ?

 

Car l'existence humaine et matérielle est en effet conditionnée par de puissantes Lois. Un exemple ? Si je suis désagréable avec une personne, je ressens un malaise immédiatement, mais si je suis agréable avec cette même personne, cela me procure de la joie. Après tout pourquoi ? En ayant un comportement positif, ma vie est en effet bien plus heureuse. Cela peut paraître évident, mais pourquoi cela est évident ? Comment se fait-il que tel comportement génère dans mon propre monde un bien-être ou un mal-être ? Si je m'attache à faire le bien autour de moi (en étant désintéressé), mon existence prend en effet une tournure bien souvent heureuse.

 

En observant ainsi ses propres comportements, l'être humain s'aperçoit, s'il est ouvert, qu'il n'y a qu'une seule façon d'être et d'agir pour être heureux. En effet, une seule ligne directrice permet de se sentir bien. Quel est donc l'architecte qui a écrit ces Lois, pour nous inciter à prendre conscience par de multiples expériences, que seule la voie du bien et de l'amour est le seul chemin émancipateur ? A chacun de trouver cet architecte au fond de son propre coeur. Le vrai chercheur de Lumière, s'il est observateur, ne peut que se rendre à l'évidence de l'existence du Divin, et plus profondément de la matrice dans laquelle il vit. Cette même matrice étant une terre d'expériences au profit de notre évolution.

 

Un proverbe dit que si Dieu devait se cacher, il se cacherait dans l'homme, car c'est le seul endroit où il ne le trouverait pas. Mais en vérité ce n'est pas Dieu qui s'est caché dans l'homme intentionnellement, mais l'homme qui a enfoui Dieu au plus profond de lui-même jusqu'à l'oublier. Ainsi, heureux est celui qui croit sans voir, comme nous l'a dit Jésus, mais celui qui croit sincèrement au Divin a bien souvent de multiples preuves de son existence.

 

Certaines personnes ayant atteint un éveil suffisant, savent que nous vivons dans une matrice totalement illusoire. De puissantes Lois mathématiques régissent l'univers matériel. Chaque objet est le résultat d'un algorithme atomique bien ordonné, que cela soit un corps humain ou une simple pomme. De la même manière, une émotion émise par une personne sur une autre emprunte les mêmes Lois mathématiques. Celle-ci est une onde algorithmique que l'on peut ressentir dans notre propre monde. Pourquoi en effet une personne très en colère provoque en nous un malaise désagréable, alors qu'une personne nous parlant avec douceur et amour nous fait du bien ? L'ensemble de ces Lois est mis en évidence, de par le fait que seul un comportement positif nous connecte à quelque chose qui nous procure un bien-être réel, et ainsi réduit l'idée de la mort à un simple passage vers une autre forme de vie. Cette "vie" sera conditionnée par le comportement que nous avons eu tout au long de notre existence. Mais bien souvent, la conscience d'une personne reprendra une forme humaine, pour continuer son apprentissage vers le Divin, jusqu'à ce qu'elle ait atteint un éveil suffisant pour ne plus revenir dans un corps matériel... et ainsi continuer l'aventure vers des sphères de l'existence plus élevées... et plus éthérées.

 

Comment faire face à la peur ?

 

Là encore, tout est une question de pratique spirituelle. Celui qui ne croit en rien est seul face à une situation critique. Il ne peut s'appuyer que sur ses acquis, et bien souvent il aura des difficultés à canaliser sa peur. Celui qui a développé une confiance dans le Divin devrait avoir une réaction plus contrôlée. Ce dernier va de suite adresser une demande à Dieu de le protéger. Cette action va entraîner un calme dans cette personne, qui facilitera le désamorçage de la situation.

 

Comment un enfant peut faire face à ses nombreuses peurs ?

 

Vu que l'enfant a besoin d'un tuteur solide et équilibré pour idéalement "pousser" dans de bonnes conditions, tout sera fonction de son contexte de vie (et d'un point de vu spirituel, de son Karma). Si ses parents ne sont pas équilibrés, vu que cela est le premier exemple qui s'offre à ses yeux, l'enfant devra trouver ailleurs les réponses à ses angoisses. Il devra se construire avec le fruit de ses propres expériences, mais il en résultera souvent un enfant qui mettra plus de temps à trouver son équilibre dans sa vie d'adulte. En effet, sans une vraie spiritualité épanouie, les parents sont souvent aussi perdus que leurs enfants, et leurs propres peurs sont absorbées par ces derniers. Mais un enfant qui est éduqué par des parents spirituels (ce qui signifie simplicité, positivité, joie, souplesse, tolérance, pragmatisme, intelligence du coeur...), ne se verra jamais imposé le chemin spirituel de ses parents, mais de par la bonne ambiance du foyer, les conditions de vie de l'enfant seront plus propices à la confiance, et à la compréhension de ses peurs.

 

Conclusion :

 

Le fait d'avoir peur de quelque chose ne changera rien, à part le fait d'être angoissé, et de finir par attirer l'objet de sa peur. Il est important de comprendre et d'analyser ses peurs pour les dépasser, car ces dernières ne sont bien souvent qu'un voile de fumée illusoire, qui nous empêche de voir la Lumière.

 

Partagez !

 

 

             Liens...

 

 

Les sites

.................................................................................

Tous les sites de Paroles Vivantes

L'Enseignement de Saint-Germain

Le Blog de la Flamme Violette

La Santé

Les Blogs de la Santé

Psychologie spirituelle

Les Blogs de Psychologie spirituelle

Le site de Lisa

 

Facebook

.................................................................................

Notre page officielle

La page de Chris Montclar

 

Les Editions Montclar

.................................................................................

La Collection Blanche

La Collection Sagesse

La Collection Eveil & Mystères

La Collection Santé

 

Youtube, CD, photos & Cartes

.................................................................................

Chaîne spirituelle

Chaîne Santé & divers

Les CD de Chris Montclar

.................................................................................

Albums photos

Cartes à tirer : FV - Psychologie - Lisa

Boutiques

.................................................................................

Index boutiques

Les remèdes naturels

 

Divers

.................................................................................

Centre d'aide

Contact

Don

Bannières

Liens

.................................................................................

Livre d'Or

Abonnez-vous !

 

 

 

 

 

 

Copyright

 

Les nombreux textes présents sur ce site sont protégés pas la Loi du Copyright d'auteur - Copyright © Chris Montclar 2008 / 2015. Vous ne pouvez les reproduire publiquement sur quelque support que ce soit, mais uniquement pour votre utilisation personnelle. Si vous souhaitez publier l'un de mes textes sur votre site internet, vous devez reporter le nom de l'auteur et l'adresse internet de ce site. Merci pour votre respect.

 

Site réalisé par Chris Montclar.