[ Sujets ]

 

               Des sujets de réflexion...

 

               Personne sur cette planète ne peut s'afficher supérieur à son frère ou à sa soeur.

               Nous sommes tous le maillon d'une grande chaîne, et nous sommes tous importants les uns pour les autres.

 

 

 

Connaissance

 

La réincarnation

Le rouge et le noir

La Loi

Les formes-pensées

Vies antérieures

Le pouvoir de qualification

Les couleurs

Le pouvoir de l'attention

 

L'Amour

 

Le Coeur

Aimer

Gratitude

La pureté

Le bonheur

La petite voix du coeur

L'Amour

 

Spiritualité

 

Les Maîtres

La Volonté de Dieu

Le Sauveur

La voie du milieu

La visualisation intérieure

Le travail spirituel

La méditation

Qui est DIEU ?

Spiritualité et sectes

 

Le Soi

 

Le respect

Rester jeune

Dieu est en Soi

Le contrôle de Soi

Projection de conscience

L'intellect et le coeur

 

 

La Lumière

 

Beaucoup d'appelés, mais...

Magie blanche

L'imagination

La musique

 

Croyance

 

Ce que je crois se manifeste

La foi

La Lumière

La Source du Bien

La Vérité

 

Illusion

 

Les prophéties

Changer de programme

Le présent

Le hasard

Rêve et réalité

L'illusion du pouvoir humain

 

Qualités

 

La simplicité

L'humilité

Garder l'harmonie

L'intelligence

Le lâcher prise

 

Défauts

 

L'idolâtrie

L'attention sur le négatif

Le mental humain

Définition de l'émotionnel

 

 

Ensemble

 

Sommes-nous seuls ?

Défendre des causes

La famille

L'amitié

Le monde est mon miroir

Le temps

La solitude

Compassion et pitié

La Liberté

Le Pardon

Réaction face à l'agressivité

 

Société

 

Le travail

Nos sociétés "modernes"

L'homme

La manipulation

Le missile et l'anti-missile

La guerre intérieure

Citoyen de l'Univers

L'uniformisation

Pourquoi être bon ?

La pensée unique

Réussite et échec

Comment devient-on méchant ?

 

Anatomie

 

Le corps humain

L'équilibre du corps et de l'esprit

 

Nature

 

Les bienfaits de la Nature

Les animaux ont des sentiments ?

 

Le livre qui vous

explique la Vie

 

 

 

Le livre qui vous

remplit d'Amour

 

 

 

Le livre qui libère !

 

 

 

 

 

 Le travail  

 

 

"Travailler plus pour gagner plus !" Il est vrai que cette formulation que beaucoup ont entendu ces dernières années pousse à une petite analyse :

 

> Gagner plus nous apportera-t-il "plus" de bonheur, de temps pour s'épanouir, être heureux avec ses proches, ses amis. A-t-on oublier les vraies valeurs qui apportent le bonheur ? Et même si ce "bonheur" ne profite pas à l'économie mondiale actuelle, et donc n'est pas rentable, il est cependant vital à l'avenir même de l'humanité. L'homme qui n'est pas heureux ne rend pas heureux son entourage. S'il ne rend pas heureux son prochain, il participe avec de nombreuses autres personnes à l'assombrissement général de l'humanité... et à terme son extinction ! Ni plus ni moins. Toute société fondée sur l'exploitation d'autrui au profit d'une poignée dirigeante est toujours vouée à l'échec.

 

Cette formulation est-elle donc donnée pour rendre l'homme heureux, ou l'éloigner encore un peu plus de sa propre liberté ? Chaque personne un tant soit peu objective connaît la réponse.

 

Si j'écrivais une Charte du travail, peut-être serait-elle la suivante :

 

La Charte du travail

 

1. Mon travail est constructif et épanouissant pour ma propre évolution. Mon temps est précieux, et le travail que j'exerce m'apporte en premier lieu une grande satisfaction et plénitude.

 

2. Par mon travail, je participe au bien commun. Le bien que je fais à mon prochain, je me le fais à moi-même.

 

3. Je ne travaillerais jamais par le chantage d'une quelconque obligation ou pression. Je ne serais jamais l'otage de ma peur de manquer qui m'entraînera dans un travail purement "alimentaire", qui ne me rendra pas heureux, et donc participera à mon appauvrissement intérieur et à ceux de mes proches.

 

4. Je préfère être "pauvre" extérieurement, mais infiniment riche intérieurement. Cette grande richesse intérieure attirera de toute façon mon bien-être à tous les niveaux de mon existence.

 

5. Si je travaille dans une entreprise quelconque, je me pose objectivement la question suivante : A qui profite le travail et l'énergie que je donne ? Participe-t-il à faire tourner une économie basée sur des valeurs abêtissantes pour l'humanité, ou au contraire élevant et profitable à tous ?

 

6. Le Service est le véritable travail. Si je sers, je suis servi par la Vie. Le travail doit être utile et élevant. Il doit m'apporter beaucoup de joie, et cette joie doit participer à l'élévation et à l'harmonie de tout ce qui m'entoure.

 

7. Le vrai travail est celui qui ne m'entraîne pas dans les ténèbres, mais celui qui m'élève vers la Lumière.

 

Bien sûr qu'il n'est pas toujours facile de choisir lorsque l'on a une famille à nourrir, ou des obligations quelconques à honorer, et pourtant, le choix toujours courageux, et lucide, de se détourner de l'engrenage d'une vie sans intérêt proposée par une société hélas malade, est toujours profitable à celui qui veut Vivre, respirer, se découvrir, et finalement se réaliser par la compréhension de sa véritable présence sur Terre !

 

Nous sommes tous ici pour nous aimer les uns les autres, et aimer et honorer la Vie qui nous a enfantée, et toute autre considération mène à la perte de l'homme.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

[ commentaires ]

 

 

 

 Beaucoup d'appelés, mais peu d'élus

 

 

Bien entendu, nous sommes tous appelés par Dieu à chaque instant, par cette divine petite voix intérieure qui ne cesse de nous dire : "Tu es mon fils, ma fille, mon enfant adoré que j'aime tendrement. Tu es le bienvenu à ma Table, afin de partager avec toi mon festin de joie et de bonheur que je t'offre avec tout mon Amour."

 

Ainsi, la Porte des Cieux est grande ouverte. Ce n'est pas une toute petite porte au fond d'un couloir difficile à trouver. Mais alors, pourquoi si peu la franchissent ? Peut-être tout simplement parce que nous nous sommes séparés de la Lumière il y a de cela bien longtemps, par le choix de vouloir expérimenter toutes sortes de voies. Et bien entendu, revenir à la Source demande un effort, afin de se débarrasser de toutes nos fausses croyances, de tous nos concepts erronés, de toute la somme d'énergie mise en mouvement depuis de si nombreuses vies, afin de construire un ego bien encombrant aujourd'hui.

 

Oui, bien encombrant, car l'ego veut briller (subtilement ou non), exister, dominer, etc. Alors, qui est prêt à s'agenouiller humblement aux pieds du Père, et de se détourner de toute cette construction mentale égotique, afin de se diriger vers une voie saine, avec humilité, Amour et bienveillance, et faire la volonté du Père ?

 

Ce n'est pas si facile pour la grande majorité d'entre nous, car autant le Chemin de la Lumière apporte une immense satisfaction, autant cela demande à chacun un effort journalier de se dépasser, de s'améliorer, patiemment mais avec constance, par un travail spirituel journalier (méditation, mantras, etc.). Mais aussi par la pleine objectivité de ses défauts, sans culpabilité bien entendu, mais de les aborder avec lucidité afin de les dépasser.

 

Beaucoup démarrent le Chemin avec enthousiasme, mais la Vie leur présente, sans le moindre esprit négatif bien entendu, les situations pouvant les amener à la compréhension nécessaire à leur épanouissement, et à ce moment, beaucoup baissent les bras devant la tâche à accomplir. Voilà pourquoi nous sommes tous "appelés", mais que finalement, peu sont élus, et accèdent ainsi à leur propre Lumière intérieure. Celui ou celle qui souhaite donc évoluer vers la Lumière, doit être "un Guerrier de l'Amour", car sans Amour, rien n'est possible, mais sans une force intérieure bien dirigée, rien ne l'est également.

 

Bien entendu, chacun doit progresser à sa cadence, sans rien forcer, mais beaucoup de personnes découvriront que le simple fait de faire son travail spirituel journalier demande du courage et de la persévérance, même si ce dernier apporte du bien-être. Pourquoi ? Parce que la somme de l'ego engendré (auto-créé) résiste tout simplement à sa propre annihilation !

 

Et bien, mes chers amis, frères et soeurs sur la divine voie, je vous souhaite toute la Lumière, la force et l'Amour du Christ dans votre coeur afin de réaliser votre chemin jusqu'à sa finalité.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

[ commentaires ]

 

 

 

 Nos sociétés "modernes"

 

 

Difficile dans nos sociétés dites "modernes" d'atteindre aujourd'hui la plénitude en Soi. Et pourtant, découvrir la réalité de Dieu dans la moindre de nos cellules demande cet effort. Notre bien-être dépend de cette merveilleuse découverte. Mais notre attention est sans cesse sollicitée dans le monde extérieur : par exemple, la publicité à tous les niveaux, afin de créer en nous des besoins qui sont rarement utiles, avec la promesse d'un bonheur totalement illusoire !

 

Pourrions-nous avancer que les industries qui nous vantent et nous vendent le bonheur à travers l'acquisition de tel ou tel objet, sont en fait le contraire de ce qui pourrait nous apporter la véritable joie de vivre ? Certains objets sont bien évidemment fort utiles, et participent à une relative liberté, mais beaucoup d'autres ne visent qu'à créer un besoin sans cesse renouvelé, afin de faire vivre tout simplement l'économie mondiale, qui est le principe de base du capitalisme. Loin de moi l'idée de juger cela, mais si nous regardons objectivement l'état du monde actuel, force est de constater que la façon dont est utilisé l'argent a créer de profondes inégalités partout. La façon dont ce dernier est employé aujourd'hui n'a rien de Divin, car chaque élément dont l'homme se sert devrait créer la liberté, la joie et le bien-être de tous. Au lieu de cela, l'argent n'étant pas rétribué de façon juste et équilibrée, il a créé l'avidité, le vol et la misère. Que peut faire une personne qui ne peut s'alimenter convenablement, à part voler ? Et si cette dernière est prise en flagrant délit, elle risquera une lourde peine (en fonction des pays). Mais si nous observons tous les détournements et abus opérés par certains gouvernements, cela n'est-il pas exagéré ? Bien entendu, il ne s'agit pas de croire que l'injustice existe, car nous récoltons toujours ce que nous avons semé dans une vie ou dans une autre (et celui qui vole pourrait développer sa Foi en Dieu qui donne toutes bonnes choses, plutôt que de s'adonner à ce genre de "sport"), mais cela démontre l'effet pernicieux du système économique actuel.

 

Si l'on observe objectivement notre baromètre intérieur, il est clair de constater que ce qui nous donne un bonheur véritable, c'est l'Amour, l'échange avec l'autre, la satisfaction de rendre service sans attente. Si en effet j'offre mon sourire, ma joie et mon Amour à une personne, elle m'offrira bien souvent en retour sa gratitude et son Amour également. Et à ce moment précis, il est possible de comprendre toute la futilité de tout le reste. "Donnez et vous recevrez"... n'est-il pas le principe même de la Vie qui apporte le véritable bonheur ?

 

Une personne peut avoir une magnifique demeure, une voiture rutilante, des objets high-tech à n'en plus finir, mais cette personne se sentira néanmoins profondément seule si elle n'oeuvre pas d'une façon ou d'une autre pour le bien-être d'autrui. Autant la "Vérité" peut prendre de multiples visages, autant ceci est une vérité immuable et éternelle, car elle est le principe même de Dieu ! Celui qui sert humblement la Vie est toujours servi par cette Vie même qui l'anime !

 

Pour faire un peu d'utopie, il est possible de conclure que l'argent apporte un peu de soulagement et de bonheur à une personne équilibrée, qui d'ailleurs s'en servira à son tour pour créer du bien-être autour d'elle, mais je pense, bien prudemment, que nous nous dirigerons de plus en plus vers une société de Service, qui deviendra le seul échange entre les hommes et les peuples. L'agriculteur fournira par exemple l'alimentation, mais ce dernier recevra en retour sa maison. Cet exemple minimaliste s'étendra à tous les secteurs.

 

Ainsi, qui aura encore le désir d'être cupide ou d'abuser autrui, dans la mesure où dans ce monde fraternel, chacun comprendra que son propre bien-être dépendra de celui d'autrui ? Chacun servira donc son prochain avec tout son coeur, et sera servi en retour ! Souhaitons que ce système basé sur le respect, l'Amour Divin et la fraternité, naisse le plus rapidement possible des cendres sur lesquelles nous sommes assis aujourd'hui !

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Sommes-nous seuls ?

 

 

Les différents sujets de réflexion de cette page se veulent pragmatiques et informatifs, afin que le plus grand nombre puisse les éprouver, y réfléchir, ou pourquoi pas les mettre en pratique pour certains. Ce sujet, qui m'a été suggéré par Chantal (une lectrice), est un peu différent, puisqu'il nous propose de parler d'autres formes de vies possibles sur Terre, mais également sur d'autres planètes, ou encore des formes de vies plus éthérées, invisibles à nos sens physiques. Ce sujet ne peut donc aider de manière directe, mais simplement proposer l'idée que nous ne sommes pas seuls, à la libre croyance de chacun bien entendu.

 

1. L'expérience de mort imminente (EMI ou NDE) :

 

Il est vrai que Dieu ne se montre pas souvent parmi les hommes de façon flagrante, car c'est à l'homme de le révéler en lui-même. La méditation profonde, où règne le vrai Silence, révèle cela un jour au pratiquant sérieux et Amoureux de Dieu. Mais en attendant de vivre cette extase merveilleuse, la Vie après la mort physique s'est déjà montrée à des milliers de personnes à travers le monde, que ces dernières soient croyantes ou athées. Comme quoi le corps et la Consience sont deux choses distinctes : La conscience ne fait que prendre le corps physique comme vêtement, afin d'expérimenter sur le plan physique les expériences nécessaires à son évolution, mais le corps n'est pas notre réalité intime et réelle. D'autre part, les personnes ayant vécu cette expérience ont toutes révélées qu'elles étaient entourées d'un Amour extraordinaire impossible à décrire, et accompagnées parfois par des "Etres de Lumière".

 

Et ce qui donne de la validité à ces aventures hors du corps, est la façon dont décrivent très exactement la situation que ces personnes ne pouvaient pourtant voir. Leurs consciences voyageaient parfois loin de leurs corps physiques. Voyez plutôt ces reportages qui me semblent sérieux :

 

Liens internet :

Reportages écrits & vidéo : ici

Livre du docteur Moody : ici

 

Si vous avez lu et visionné ces reportages, il serait tentant de conclure que la Vie après la mort est une évidence, et par extrapolation, que pour maintenir ces mondes appartenant à d'autres dimensions, il est bien necessaire que d'autres Etres n'appartenant pas à notre plan d'existence tridimensionnel existent également.

 

2. Les ovnis :

 

Des milliers de pilotes civils et militaires se sont décidés à rompre la Loi du silence, afin de dévoiler au monde entier leurs expériences de contact avec des ovnis. Mais certains en parlent bien mieux que moi :

 

Lien internet :

Articles internet : ici

Une grande quantité de liens est disponible sur internet sur ce sujet, et c'est à chacun d'en faire le tri bien évidemment, puis de se forger sa propre opinion.

 

De l'avis même de beaucoup de scientifiques, la vie extra-terrestre paraît une évidence, de par la loi de la probabilité (plus le nombre augmente, plus un phénomène a des chances de se reproduire). Vu le nombre de milliards de galaxies dans l'univers qui contiennent chacune des milliards d'étoiles (soleils), il me paraîtrait en effet bien présomptueux de croire que nous sommes seuls !

 

3. Les dimensions multiples :

 

Les "Maisons" du Père sont nombreuses, nous révèle Jésus dans la Bible. Mais que sont ces "Maisons" ? Tout simplement des plans d'existence différents du nôtre, par exemple où séjournent ceux qui ont quittés leurs corps physiques, mais aussi des plans très élevés ou séjournent Jésus et d'autres Etres de Lumière. J'ai eu l'occasion, et je le dis bien modestement - car il convient de rester prudent sur la réalité de ses propres expériences - de rendre visite à mon cher "papa" humain qui venait de quitter cette Terre depuis quelques mois. Cela fait de nombreuses années maintenant. Les différentes "Maisons" de Dieu sont infinies, et chacune représente un niveau d'évolution ou d'expérimentation pour sa propre compréhension de la Vie sous toutes ses formes !

 

4. Les Etres de Lumière :

 

Sur ce dernier sujet, encore plus que le précédent, la validité de l'existence des Etres de Lumières, que sont par exemple les Maîtres Ascensionnés, ne repose que sur son propre vécu, comme par exemple ceux qui sont passés par un état de mort imminente (EMI). Comme ces Etres ne se montrent que dans des circonstances exceptionnelles, et bien souvent à des personnes dénuées d'intérêt personnel, de recherche du fantastique ou autre, et que cette apparition n'est quasiment jamais collective mais individuelle, il serait bien difficile pour une personne de donner une quelconque preuve de l'existence de ces merveilleux Etres (je n'ai pas de doutes que ces derniers se présenteront au monde lorsque celui-ci acceptera la Lumière comme une évidence). Je peux néanmoins vous parler de l'expérience de ma chère maman, qui était une personne simple et très douce, et qui me dit un jour, toute bouleversée, qu'elle venait de voir (dans la réalité physique) les visages de Jésus et Marie apparaître sur les deux fauteuils qui lui faisait face. Cette expérience marqua la fin de sa vie à jamais, vous pouvez l'imaginer aisément ! J'ai eu également le bonheur de vivre certaines expériences, comme beaucoup d'autres, mais c'est à chacun de vivre les siennes, par son propre effort de travail sur lui-même.

 

Vous pouvez donner vos propres témoignages si vous le souhaitez ci-dessous en commentant cet article.

 

Lien internet :

L'un de mes sites : ici

 

A chacun d'éprouver par lui-même la réalité de ces merveilleux Etres d'Amour et de miséricorde, en pratiquant tout simplement un enseignement spirituel, quel que soit ce dernier. Celui qui travaille la Lumière sérieusement sur lui-même a toujours des preuves encourageantes qui lui sont offertes par la Vie.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Les Maîtres

 

 

En premier lieu, nous pourrions nous poser la question : Qu'est-ce qu'un véritable Maître spirituel ? Le mot "Maître" signifie "Maîtrise", et cette maîtrise s'étend à tous les niveaux. Un véritable Maître a fusionné avec son Moi Supérieur pour une douce éternité, dans ce que l'on appelle l'Ascension. Jésus, Marie, Saint-Germain, et bien d'autres, sont de véritables Maîtres, et n'appartiennent plus au monde physique. C'est pour cela qu'aucun être humain sur le plan physique ne peut prétendre être un Maître, de par la nature même de son corps physique limité. Il existe cependant, à divers degrés, des êtres qui ont atteint l'éveil spirituel, c'est-à-dire une Connaissance spontanée de nombreux éléments de la Loi Divine sur Terre et dans l'Univers. Mais néanmoins, ces personnes restent limitées à un certain degré. La nature tridimensionnelle de l'existence humaine limite la perception réelle de la Lumière et de sa grandeur incommensurable.

 

Le véritable Maître de Lumière qui souhaite prendre une forme humaine donne juste l'illusion d'un corps physique, mais il n'en est rien, et ces missions sont souvent courtes. Il peut également s'entourer d'un nombre très réduit de chélas dans des circonstances exceptionnelles.

 

C'est pour cela que celui qui cherche un "Maître" sur le plan humain, cherche une illusion qui ne peut que le desservir à plus ou moins longue échéance. Car le fait même de chercher un Vrai Maître, c'est ne jamais le trouver. Vous connaissez à ce propos cette maxime : "Lorsque l'élève est prêt, le Maître apparaît". Et le chemin est souvent long, et s'étale même sur de nombreuses vies pour qu'un tel évènement se produise. Le chéla doit être totalement humble, avoir renoncé à briller aux yeux du monde d'une quelconque façon, même subtile. Il doit avoir également atteint une belle maîtrise sur ses émotions et ses sens.

 

Celui qui finit néanmoins par trouver une personne un tant soit peu "éveillée" (et non un Maître) prend le risque de vivre à travers l'énergie de la personne trouvée, au détriment de sa propre évolution personnelle et spirituelle. Et encore, comme nous allons le voir plus loin, une personne réellement éveillée ne laisse pas entrer tout le monde dans son cercle, afin de ne pas interférer dans l'évolution de chacun. D'autre part, un être éveillé n'aide bien souvent que les personnes qui s'aident elles-mêmes, et qui ainsi font un effort conscient de s'améliorer.

 

En effet, le travail intérieur est à réaliser par soi-même, afin de trouver et rencontrer un jour son propre Maître intérieur : son Moi Supérieur. Cela demande du courage et de la persévérance, mais la récompense finale est certaine.

 

Qu'est-ce qu'un véritable éveillé ? Si une personne qui se dit "Maître" ou "éveillée", ou se laisse nommer ainsi sans réagir en vous laissant vous endormir dans son aura, sans vous ramener à votre propre Maître intérieur, et bien je crains que cette personne, aussi sincère et "lumineuse" soit-elle, bloque votre évolution et la sienne. Un véritable éveillé sur le plan humain ramène toujours chacun à son propre Maître intérieur, et ne se laisse jamais idolâtrer si cela lui est possible.

 

Il peut être agréable et rassurant de se sentir sous l'aile protectrice d'une personne qui a trouvé un tant soit peu sa Lumière intérieure, mais le plus important est de trouver sa propre Présence Divine. Comme déjà dit, cela demande beaucoup de travail sur soi-même et de courage, mais c'est la seule voie possible pour celui qui souhaite un jour atteindre sa propre illumination par son propre mérite.

 

Il est vrai et même normal qu'une personne sur le chemin spirituel peut ressentir le besoin d'être aidé afin d'évoluer dans sa compréhension de la Vie. Un frère ou une soeur avancé sur le chemin, ou encore un être éveillé donnera de bon coeur des réponses adéquates, si néanmoins, comme déjà dit, la personne aidée fait un effort personnel pour évoluer sur ses propres défauts.

 

L'assistanat passif ne peut être possible sans conséquence pour les deux parties, car il ne peut y avoir que de la vanité d'un bord, et de l'autre, une fuite de son propre travail à réaliser (voir le thème suivant : La spiritualité).

 

L'acquisition de son indépendance de jugement et de discernement est souhaitable le plus rapidement possible, afin de ne pas tomber sous l'influence pas toujours très judicieuse de personnes qui pourtant "brillent" et semblent sincères (et le sont parfois, ce qui ne veut pas dire qu'elles soient objectives !). Encore une petite chose si je puis me permettre. Une personne éveillée à la Lumière est une personne simple, qui "passe" partout. Cette dernière n'a pas le besoin de s'habiller d'une façon ostentatoire. Un éveillé s'attache à ne pas afficher de différence avec son prochain, afin de ne créer aucune distance (et d'effet Gourou/disciple), qui serait de toute façon illusoire. Autant les Maîtres de Lumière peuvent afficher toute leur splendeur et leur beauté dans leurs Octaves de Lumière, car les Maîtres vivent dans la même énergie, autant sur Terre, le serviteur de la Lumière reste humble pour les raisons invoquées.

 

Chaque expérience, quelle que soit cette dernière, fait partie de son apprentissage bien entendu, mais certaines compréhensions ou raccourcis peuvent éviter certains désagréments. Que l'Existence nous guide toujours sagement vers la véritable Lumière !

 

Pour savoir ce que sont les véritables Maîtres, c'est ici.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 L'homme

 

 

Il est parfois difficile d'aimer l'humanité, tellement la tendance de nos "frères et soeurs" est bien souvent orgueilleuse et destructive. Mais il est un élément important à considérer :

 

Lorsque nos "Parents" Divins nous ont créés, ils ont en quelque sorte insufflé la Vie à une grande famille de quelques milliards d'âmes. Nous sommes donc tous réellement frères et soeurs, et tant que tous ne seront pas revenus dans notre véritable foyer, et bien nous oeuvrerons à la libération de tous, quel que soit le plan de conscience sur lequel nous évoluerons. Même une personne ayant atteint un plan de conscience supérieur (comme un Maître Ascensionné) est liée à sa "famille". Il ne cessera d'être au Service de ses petits frères, tant que la dernière âme sur Terre ne sera pas revenue à la Maison.

 

Ainsi, le seul choix d'une personne un tant soi peu éveillé sera d'aimer sans distinction chacun, quelles que soient ses fautes. En agissant ainsi, il s'inscrira dans la seule logique émancipatrice de son propre courant de vie, et de celui de ses frères et soeurs. En aimant, il libère, et en libérant il se libère lui-même. Nous sommes donc tous liés les uns aux autres dans cette grande aventure de la Vie qui nous a été offerte.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Les prophéties

 

 

Les prophéties sur le devenir de l'humanité ont toujours été présentes au travers des âges. De nombreuses prophéties apparurent également avant l'an 2000, mais aussi au passage du 21è siècle et également après. La prophétie actuelle, basée sur le calendrier Maya, est pour l'an 2012. Aucune de ces prophéties ne s'est réalisée, et sans doute aucune ne se réalisera. Bien entendu, mon ressenti rejoint bon nombre d'autres sur le fait que nous arrivons au terme d'un cycle, et certainement d'un prochain renouveau. Mais de quelle façon exacte cela va se produire serait bien hasardeux à décrire, et cela pour deux raisons principales :

 

1. L'avenir est mouvant, et chaque âme incarnée présentement construit non seulement son avenir par son attitude présente, mais également contribue par son interaction énergétique avec les autres à l'avenir de l'humanité (nous sommes tous inter-reliés). Nous construisons à chaque instant notre demain par notre attitude et nos pensées présentes. Une personne peut avoir un comportement destructif un jour, puis prendre conscience de sa négativité, et changer le jour suivant. Ainsi, son avenir changera également comme par magie. L'avenir est donc en quelque sorte une illusion mouvante, puisque seul le présent le construit, et donc en réalité l'avenir n'existe pas réellement.

 

2. Seul Dieu est le grand décideur des changements cosmiques qui interviendront, en fonction de la bonne volonté de ses enfants à évoluer. Même les vrais Maîtres de Lumière n'ont pas d'informations précises, mais juste une tendance, et cela pour les raisons invoquées précédemment.

 

Il est bien entendu possible de se lancer dans quelques prédictions, en fonction d'une situation présente, mais le nombre de prophéties avortées nous montre toute la fragilité de cela. Il est fort probable qu'une personne un tant soit peu "connectée" ait eu un bon ressenti lors de sa prédiction, mais cela en rapport à une configuration spécifique, mais qui a ensuite évoluée, et finalement donnée tord au ressenti initial pourtant juste.

 

En ouvrant une parenthèse, il est également possible de faire de la voyance pour une personne en fonction de sa "fiche", ou de son état énergétique présent. Une véritable personne clairvoyante peut en effet ressentir la globalité énergétique d'une aura, des antécédents karmiques, et ainsi dresser un futur probable en fonction des informations récoltées présentement. Cette personne en déduira les tendances à venir. Si la personne qui reçoit ces informations les accréditent, elle donne du pouvoir à cela et ne fait que précipiter les évènements, négatifs ou positifs, et cela par le pouvoir de sa pensée. Mais la notion que devrait garder à l'esprit chacun, c'est qu'il est le constructeur de son avenir, et quel que soit son karma passé, il peut à chaque instant le transformer, et donc déjouer les évènements qu'il aurait dû vivre. Et comment faire cela ? En servant la Lumière, en devenant bienveillant, altruiste, en transformant son existence par une activité de Service profitable à tous. Ainsi, La Loi de l'Amour Divin supplante toutes les autres Lois. Fermons la parenthèse.

 

Beaucoup souhaiteraient de tout leur coeur que ce monde change et s'élève dans la Lumière et la fraternité. Ce désir ardent est si fort (et je le partage de tout coeur), qu'il peut se superposer à la réalité du présent. Le présent est la seule réalité. Plus nous serons nombreux à désirer la Paix, l'Amour et la fraternité dans ce monde au présent, plus nous enverrons un message à l'Univers si fort, si puissant, que les Lois Cosmiques se mettront en mouvement pour établir un age de Paix sur la Terre. Plus nous serons nombreux à nous aimer les uns les autres, plus l'humanité évoluera rapidement.

 

Les Elémentaux qui composent la nature (Etres des Eléments) sont parfois au bord de l'apoplexie. Il est certain que le manque actuel de reconnaissance et d'Amour pour cette Nature si généreuse qui nous donne tout peut la "fâcher". Le trop plein explose de plus en plus, car le schéma Divin de cette Nature était de Servir l'Homme-Dieu, dans un même idéal commun de perfection, ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui. Bien entendu, nous pourrions là encore nous risquer de prédire un avenir chaotique, de par les informations que nous avons de la conscience actuelle de l'homme. Mais nous pourrions également intégrer dans ces informations la tendance actuelle de la prise de conscience "verte". Qui peut savoir exactement quel en sera le dénouement ? Dieu va-t-il soudainement interrompre une bonne volonté naissante en rasant tout ? Peut-être que certaines âmes iront "évoluer" dans un autre système, et d'autres moins nombreuses resteront ici sur un plan de conscience plus élevé... Peut-être...

 

Le seul élément qui peut construire notre "avenir" est notre propre construction intérieure présente, notre bonne volonté de nous améliorer, et de développer notre Amour inconditionnel en toute chose. Plus nous serons nombreux à "Aimer", plus cet Age d'Or tant désiré par beaucoup pourra voir le jour, et ainsi faire basculer la balance de ceux qui veulent la Paix ! Nous pourrions dire : "Sois en Paix toi-même, et tu profiteras toujours plus à la Paix dans le monde !".

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Le respect

 

 

Le respect de Soi-même :

 

Se respecter soi-même signifie s'aimer. Et lorsqu'une personne aime son Moi Divin, son seul désir est d'avoir le plus grand respect pour son bien-être psychologique, mais aussi physique. Savoir se respecter sur le plan intérieur, c'est savoir dire "non" parfois lorsqu'une demande extérieure peut mettre en péril son propre équilibre. Se respecter, c'est donc bien connaître ses possibilités, et de rester humble avec ces dernières. Quelqu'un qui dit "oui" à une requête qu'il n'est pas capable d'assumer par la suite est une personne qui met en danger sa propre harmonie, et par ce déséquilibre celle des autres. Il n'y a donc aucun intérêt commun à ne pas se respecter.

 

D'un point de vue physique, celui qui a de l'Amour pour lui-même veille à se nourrir avec des aliments qui ne mettront pas le trouble dans son corps. Savez-vous à ce propos que votre corps est composé d'élémentaux, des particules qui avaient à l'origine le schéma Divin d'une réalisation commune et harmonieuse ? Cela signifie que lorsque l'on impose à notre vêtement de chair des aliments dénaturés, nous rompons l'harmonie avec ce dernier. Bien entendu, il ne s'agit pas de se frustrer, car cela produit l'effet inverse, mais avoir le désir de se détourner progressivement d'une alimentation polluante est un acte d'Amour et de reconnaissance envers notre propre corps. Ce dernier est une "location" prêtée par la Nature, et si nous n'arrivons pas à le voir comme un ami bienveillant qui accueille notre conscience, et bien nous provoquons par retour de la discorde dans nos cellules... et cela se traduit par des problèmes de santé, et des formes disgracieuses. Le corps devrait être vu comme un allié, un bel outil de réalisation à notre service, et toutes ces particules bien vivantes qui le composent sont immensément heureuses de notre reconnaissance et de notre Amour envers elles. Lorsque cette conscientisation est établie, l'Amour qui s'en suit assure une complicité entre notre conscience spirituelle et ces élémentaux qui ne demandent que cela ! Et le schéma Divin d'une certaine perfection peut alors se mettre en route. Bien entendu, cela peut demander un certain temps, en fonction des habitudes passées.

 

Le respect des autres :

 

Lorsque quelqu'un se respecte, cela lui est en principe plus aisé de respecter les autres. Mais c'est quoi, le respect des autres ? Ne rien leur imposer de nos concepts, de notre logique. Sentir lorsque nous sommes de trop, et se retirer discrètement. Avoir toujours la finesse et l'intelligence d'esprit de savoir lorsqu'il faut se taire, et lorsque l'on peut humblement aider... sans néanmoins s'immiscer dans la vie d'autrui. Ne pas donner un avis à une personne qui ne le demande pas. Ne pas juger son prochain et se croire supérieur à quelqu'un qui ne conçoit pas la vie de la même façon que soi. Etc.

 

Le respect de la Nature :

 

Notre propre corps provient de la Nature, et bien évidemment, lorsque nous sommes irrespectueux envers cette merveilleuse expression Divine, nous nous infligeons à nous-même le retour ainsi semé. Il est pourtant relativement facile de comprendre la nécessité de respecter cette Nature bien-aimée : nous vivons grâce à qui ? Nous respirons grâce à qui ? Nous mangeons grâce à qui ? Etc. Fort de cette constatation évidente, notre Amour et notre gratitude ne peuvent que s'exprimer pleinement pour cette Nature si généreuse, et cela sans compter le merveilleux ressourcement que sa beauté nous procure. Et si cette dernière se déchaîne parfois, nous ne pouvons que ressentir de la compassion en regard de ce que l'homme lui impose bien souvent. Envoyons en pensée nos bénédictions, notre paix et notre Amour envers tous les bienfaits de notre "Maman" bien-aimée. Nous sommes ainsi ses hôtes, et celui ou celle qui prend de droit ses ressources sans remercier s'expose à des retours inévitables.

 

Le respect de la matière :

 

La matière est vivante, et non quelque chose de mort. Nous devrions respecter tous les objets qui nous entoure avec beaucoup de soin. Bien entendu, il ne s'agit pas d'être attaché à ses objets (matérialiste) ou de devenir maniaque, mais de comprendre que ces derniers ont été fournis à notre service par la Nature, et cette dernière est d'origine Divine, donc tous nos objets en sont une extension. L'homme produit parfois des formes disharmonieuses, et qualifie ces formes avec des pensées discordantes. Mais le retour de chaque création, si elle n'est pas réalisée avec respect et Amour, produira l'effet en retour. C'est la Loi de cause à effet. Notre Amour devrait être inconditionnel pour tout ce qui nous entoure (matière, corps, Nature, etc.). Cela constitue une reconnaissance que Tout est Dieu et donc que Dieu est Tout !

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La réincarnation

 

 

La réincarnation, une évidence ?

 

> En premier lieu, imaginons, par exemple, un enfant de trois ans, dans un pays en proie à la guerre, qui subisse un acte de violence qui lui fait perdre son corps. Il décède dans une très grande frayeur et souffrance.

 

> En deuxième lieu, considérons la célèbre phrase de notre Grand-Frère Jésus dans la Bible, qui nous a dit : "Tu récoltes ce que tu sèmes !" Mais à trois ans, cet enfant n'a pas eu le temps de semer une quelconque discorde, pour récolter en retour une telle souffrance ! Donc cette phrase de Jésus n'aurait aucun sens !

 

Pour faire une parenthèse, dans certaines religions, la souffrance est une sorte de rédemption de nos péchés voulue par Dieu, mais cela est une si grande erreur. L'Amour de Dieu pour ses enfants est si grand ! Comment pourrait-il exiger de nous de souffrir pour Lui, alors que ses bras sont chargés de cadeaux pour tous ceux qui les acceptent ! Cette souffrance vient uniquement des manquements de l'homme, mais à aucun moment, Dieu ne souhaite que nous souffrions ! Dieu n'est qu'Amour, et uniquement cela. Tout ce qui vient se greffer autour de cette grande Vérité n'est qu'une interprétation humaine nous empêchant de nous élever, scellés dans nos propres concepts auto-créés depuis des siècles !

 

> En troisième lieu, et pour appuyer ce qui précède, admettons que nous voyons le Père comme une mer de Beauté, de Lumière, d'Amour infini pour tous ses enfants, et que ce dernier n'aurait jamais, mais absolument jamais, la moindre intention de blesser ou de faire souffrir sa propre progéniture. A partir de cela, nous pouvons nous poser la question suivante : Si cette expérience vécue par cet enfant ne vient pas du Père, alors d'où vient-elle ? Car, à franchement parlé, jamais Dieu ne laisserait une telle horreur se produire, si ce n'était l'enfant lui-même, étant adulte dans une autre vie, qui n'avait fait subir à son prochain une telle chose.

 

Et bien entendu, Dieu est d'une compassion infinie, et si cet enfant, dans sa dernière vie, s'était tourné vers la Lumière, même à la suite d'actes violents, et bien d'aucune façon il n'aurait récolté ce qu'il avait semé (Jésus). Il n'y a bien entendu aucun jugement sur cet enfant, pour la bonne raison que nous avons tous fait de nombreuses erreurs, plus ou moins graves dans d'autres vies, et qui justifient notre présence sur cette Terre aujourd'hui. Et si une personne avait été présente à ce moment, elle aurait certainement tout fait pour sauver cet enfant, quel que soit son karma.

 

Nous n'avons qu'une seule âme, mais de nombreux corps, ou "vêtements", et si nous n'avions qu'une vie "physique", et bien ma foi, peu de personnes rentreraient dans le Royaume De Dieu sur cette Terre ! Cela ne serait réservé qu'à quelques privilégiés, qui par une chance extraordinaire, seraient nés dans la bonne famille, le bon pays et la bonne situation, et se seraient dirigés vers la Lumière ! Et les autres dans ce cas ? Si nous n'avions qu'une seule vie, et bien nous aurions les mêmes chances dès le départ ! Et d'autre part, quel intérêt pour Dieu de créer autant de fils et de filles, pour n'en voir rentrer qu'une infime partie à la Maison !

 

Il nous faut tellement de temps pour nous diriger de notre plein gré vers l'Amour et la Lumière, et si peu sur cette planète en sont encore à cette démarche ! Il est heureux que Dieu, dans son infinie miséricorde, nous laisse le temps de revenir à Lui !

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Rester jeune

 

 

Rester "jeune" est-il une notion d'âge ? Bien évidemment que non, me répondrez-vous ! Et vous avez raison ! Car une personne jeune qui n'a plus d'enthousiasme est "vieille", mais une personne âgée qui respire le parfum de la joie est "jeune". Cette notion de la jeunesse est donc trompeuse, car si nous croyons que seule notre apparence physique détermine notre état d'être intérieur, et bien nous passons à côté de ce qu'est la vraie jeunesse... qui ne connaît aucune limite physique !

 

En effet, nous avons plusieurs corps tout au long de notre pèlerinage vers la Lumière, mais ce qui nous caractérise réellement est notre conscience divine intérieure. Et cette conscience immortelle est en dehors de toute considération matérielle. Elle transcende le temps et l'espace, et reste éternellement jeune ! Alors, êtes-vous vieux... ou jeune ?!

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Le rouge et le noir

 

 

Je constate que le noir (mais aussi parfois le rouge) envahi de plus en plus notre monde, que cela soit dans le domaine spirituel, les habits (même les jeunes enfants), les appareils technologiques, etc. Voilà qui me décide à faire le point sur ces couleurs, avec beaucoup de respect bien entendu pour ceux qui les aiment. Ce n'est donc que mon avis, mes expériences personnelles et ma connaissance intérieure que j'exprime.

 

En premier lieu, qu'est-ce qu'une couleur ?

 

D'un point de vu purement scientifique, la couleur perçue par l'oeil est due à plusieurs fréquences d'ondes. Une onde (constituée de photons) est un champ électromagnétique (électrique et magnétique) qui modifie les propriétés physiques locales de façon réversible. Ce qui signifie, que dès que l'onde n'agit plus, les propriétés physiques retrouvent leurs états initiaux. Une onde transporte ainsi l'énergie, mais jamais de matière. Ainsi, les couleurs de nos habits, ou celles de notre environnement, agissent par leurs ondes sur la matière environnante, et donc sur nos propres corps !

 

La couleur noire (ou plutôt l'absence de couleur) :

 

Pour ceux qui ont foi en Dieu, imaginons le Royaume de Dieu avec ses "nombreuses Maisons" (Jésus). En allant directement au but, est-il imaginable que la Lumière puisse s'entacher de son contraire : le noir ? Car cette absence de couleur et de Lumière qu'est le noir est bien l'opposé total de la Lumière, qui représente la clarté, la joie... la Vie ! Comment peut-on imaginer une seule touche de cette fausse couleur ténébreuse qu'est le noir dans un monde de Lumière ? La Lumière Divine, quelles que soient ses teintes, inspire la Paix, l'Amour, l'harmonie. Cette dernière est rassurante, apaisante et joyeuse ! Le noir ne peut donc appartenir et n'appartiendra jamais au Royaume de la Lumière, où seul la Clarté Divine et donc la Lumière de Dieu demeure !

 

D'autre part, imaginez-vous maintenant, si vous le voulez bien, enfermé dans une chambre dont toutes les surfaces seraient peintes en noire (les murs, le sol et le plafond) : avant combien de temps sombreriez-vous dans des idées... noires ? Croyez-moi, la déprime surgirait à une vitesse qui vous surprendrait, et cela tout simplement par la réflexion de ces ondes sur votre personne. D'autre part, le noir absorbe quasiment toute la lumière qu'il reçoit, et sans Lumière (au sens propre comme au sens figuré), il n'y a que les ténèbres et la mort !

 

L'action vibratoire d'une couleur est bien réelle, que cela soit d'un point de vue scientifique ou Divin. Cette dernière émet un champ électromagnétique qui se reflète sur nos corps, par nos habits par exemple, et nos corps en prennent provisoirement les caractéristiques tant que nous les portons. En se vêtant de noir, la lumière est absorbée, et les ondes du spectre invisible reflètent sur nous cette absence de Vie qu'est le noir. C'est pour cela que les dépressifs, les gens extrêmement affectés par la mort d'un proche, etc., n'ayant que très peu de Lumière en eux à ce moment, sont attirés par cette couleur sombre et sans Vie.

 

Mais le noir est également associé au monde de l'élégance et du raffinement, et cela est une "belle" manipulation de certaines forces ténébreuses qui ne souhaitent en aucun cas voir l'homme libre. Le noir est mis en éloge tout comme le cuir, et pourtant, d'une façon tout à fait objective, le cuir n'est que la peau d'un animal que l'on a tué et dépecé... et franchement, je ne vois aucune noblesse dans cela, et donc dans cette matière. Alors que penser du cuir noir ! De la même manière, ce que certains "glorifient" dans le noir est pourtant une absence de Vie et de lumière, réduisant petit à petit tristement leur propre Lumière intérieure. Celui qui porte du noir s'identifie peu à peu à cette "couleur", qui prend du pouvoir dans sa vie, et un pouvoir bien sinistre. Un autre aspect à souligner pour cette "couleur", (et aussi le rouge), très employée dans le monde du cinéma, est la façon dont elle habille les personnages sombres. Après tout, pourquoi un scénariste habille-t-il de noir ou de rouge presque systématiquement ses personnages les moins recommandables ? Peut-être justement parce que ces personnes, dans ce qu'elles représentent, sont remplies de haine, de colère, de soif de pouvoir, etc. On imagine difficilement une personne sombre et sinistre porter des vêtements roses pastel ! En oubliant leur Lumière intérieure, ces personnes ne peuvent que tourner le dos aux couleurs divines et joyeuses !

 

Vous connaissez tous ces expressions qui reflètent la négativité : "Avoir les idées noires", "broyer du noir", "avoir un humour noir", "être le mouton noir", "être la bête noire", "jeter un regard noir", "avoir une humeur noire", etc. Alors si vous pensez que le noir peut encore vous apporter un quelconque bien-être dans votre vie... Et bien... je ne puis rien faire de plus pour vous que ces quelques modestes explications ! Mais plaisanterie à part, j'espère que par votre propre examen du monde de la forme, vous constaterez l'évidente opposition du noir par rapport à la Lumière. Votre champ d'observation est immense, tellement vous avez devant vos yeux à chaque instant l'évidence !

 

Pour conclure sur ces couleurs opposées (symbole Yin-Yang), représentées par le blanc et le noir, elles n'existent sous formes de dualité complémentaires que sur le plan matériel. Cette complémentarité est amenée à disparaître de ce Plan (sur la Terre), pour ne former qu'une unité, dont la seule expression sera la Lumière !

 

La couleur rouge :

 

Le rouge est indéniablement une couleur agressive ! Peignez en rouge tous les murs de la chambre de votre enfant, et vous constaterez tout de suite le comportement terrible de ce dernier ! Cette couleur est pire que le noir par son action vibratoire quasi immédiate sur nos sens et notre humeur (colère, agressivité, passion, etc.) ! Autant le noir nous attire petit à petit (et de façon tout aussi destructive) dans les ténèbres qu'il représente, autant l'influence du rouge est presque instantanée (et encore plus le rouge vif) !

 

Tout comme le noir, imaginez-vous dans une pièce entièrement peinte avec du rouge (sol, plafond et murs). Combien de temps tiendriez-vous avant de devenir... fou ? Aucune autre couleur ne vous ferait cet effet, ce qui démontre la nocivité de ces dernières.

 

Celui ou celle qui porte du rouge des pieds à la tête, même une personne spirituelle, devra bien souvent faire un véritable effort de concentration afin de contrôler les émotions passionnelles, émotionnelles, et finalement négatives qu'engendre cette couleur destructive. Cette dernière, tout comme le noir, n'existe pas dans les mondes de Lumière, comme le précisent les Maîtres des Octaves supérieures.

 

D'ailleurs, d'un point de vue spirituel, même si cela pourrait paraître fantaisiste pour certains, la couleur du sang qui coule dans nos veines est le résultat de notre séparation d'avec le Père, il y a de cela de très nombreuses vies. Aujourd'hui, la majorité des personnes portent en eux beaucoup de colère et d'agressivité, et seule notre détermination à retourner à la Lumière transcende l'influence de notre propre matière vers ses côtés négatifs... que nous avons auto-créés. Le corps est bien entendu le Temple du Très Haut, mais ce temple le devient par la Maîtrise permanente de nos émotions et de nos sentiments sur nos créations discordantes. Et lorsqu'une personne a atteint, par sa Maîtrise, l'harmonie permanente et l'Amour dans ses sentiments, l'illumination Christique suit rapidement, et l'influence des différentes substances corporelles qui sont basses disparaît.

 

Conclusion :

 

Je crains que, quels que soient les opinions et les arguments de chacun sur ces deux couleurs, que ces dernières resteront toujours néfastes pour l'homme. Bien entendu, il ne faut pas devenir intransigeant ou avoir peur de ces dernières, ou de se sentir systématiquement sali à leurs côtés. Mais il est vivement conseillé de ne pas se vêtir de ces couleurs, et de limiter autant que possible les objets noirs ou rouge autour de soi.

 

D'autre part, les couleurs ternes, tristes et sans reflets devraient également être évitées. Tout ce qui ne représente pas la joie, la Lumière, la positivité, devrait être écarté si nous voulons évoluer harmonieusement dans notre existence. Mais néanmoins, attention également aux couleurs vraiment trop vives, qui peuvent stimuler en nous de façon trop forte ses qualités premières. Par exemple, une couleur soutenue et joyeuse peut être utilisée, mais pas exagérément intense.

 

Comme Bouddha l'a enseigné, la Voie du Milieu devrait être observée à tous les niveaux, et les extrêmes proscrits. Je ne parle pas des apparents extrêmes que sont le noir et le blanc, car le noir représente la mort (l'absence de Lumière), et le Blanc la Vie !

 

En savoir davantage ici.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Défendre des causes

 

 

Beaucoup de personnes s'engagent dans des causes pour défendre ceci ou cela, et certains sont affectés et même révoltés de certaines situations. Je ne dis pas que ces causes sont inutiles, car elles aident à maintenir l'équilibre des forces, mais la plus grande cause qui pourra à mon humble avis faire réellement évoluer la situation du monde, c'est notre transformation intérieure !

 

Nous avons tellement à nous pacifier, et cette pacification intérieure est loin d'être une faiblesse. Celui qui devient réellement pacifique devient une puissante force en présence et peut véritablement changer le monde ! Gandhi a-t-il pris les armes pour rendre la liberté à son pays ?

 

Lorsque nous sommes pacifiques et remplis d'Amour, nous pouvons déplacer des montagnes, car Dieu à ce moment précis est AVEC NOUS !

 

Soyons les dignes représentants de la Lumière. Apprenons tous ensemble qu'il est parfois tentant de prendre les "armes", mais que la plus belle "arme" est l'Amour, car l'Amour est Dieu-en-Action en toute chose. Si nous radions autour de nous une telle énergie de Paix et d'Amour, nous répandons cette merveilleuse harmonie autour de nous, mais aussi dans le monde entier, car cet Amour n'a pas de frontière ! C'est à mon avis de cette façon que le monde se transformera en un champ de fleurs !

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Le travail spirituel

 

 

Il y a ceux qui cherchent... et ceux qui ont trouvé. Et ma fois, il est bien agréable de trouver sa voie, une ligne directrice spirituelle dans son existence, afin d'accomplir sérieusement un travail sur soi-même, indispensable à notre évolution vers la Lumière. Beaucoup d'entres nous lisent beaucoup d'ouvrages, abordent des enseignements, vont à droite et à gauche en prenant un peu de chaque chose, mais finalement ne trouvent pas en eux les ressources, et certaine fois le courage, de réellement travailler sur eux-même. Il est bien entendu agréable de s'entourer de merveilleux, mais sans travail objectif sur ses défauts, sans développement de ses vertus divines, la progression restera lente.

 

Il est vrai que cela demande un tant soit peu de courage de travailler sur soi-même, et avec les techniques que propose un enseignement pour évoluer, mais si la personne ne se fixe pas sur une voie, elle éparpille ses énergies en permanence.

 

Il est préférable, par exemple, de se fixer avec régularité sur un enseignement spirituel (Bouddhisme, I AM, etc.), et de s'y tenir. A partir de ce moment, un équilibre s'instaure, car la personne a trouvé sa voie, et peut enfin commencer un véritable travail de clarification de ses énergies. De plus, élaborer une grille horaire journalière pour sa méditation et son travail spirituel journalier est conseillé. De cette façon, la personne créée une accumulation d'énergie bien plus efficace. Le rythme est une composante essentielle de l'univers, et ainsi sa propre régularité est signifiée à la Lumière, qui devient toujours plus intense au rendez-vous fixé. Et si nous sommes plusieurs dans l'accomplissement d'un travail journalier spirituel, alors nous nous aidons les uns les autres par l'énergie dégagée, même si nous ne sommes pas ensemble physiquement.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 L'attention sur le négatif

 

 

Il y a une différence fondamentale entre mettre son attention sur ce qui est sombre, et savoir ce qui est sombre sans jugement ni implication pour le traiter. Le fil entre les deux est mince... En effet, qui aidons-nous si nous ne faisons que commenter un évènement négatif, sans agir (dans le visible ou l'invisible) ? Et bien dans ce cas nous ajoutons une chape encore un peu plus lourde sur la situation ou la personne.

 

Il est ainsi possible de constater les conséquences négatives d'une situation par exemple, mais ensuite agir pour cette dernière, en lui envoyant nos pensées d'Amour, de Paix, et demander à l'intelligence Divine de régler le problème. A partir de cet instant, nous faisons réellement oeuvre utile pour notre prochain et pour l'humanité, et nous devenons des alliés de Dieu. En effet, quoi de plus beau, de plus constructif et de plus élevé que de bénir et de répandre notre Amour en toute chose, et cela sans le moindre jugement ?

 

Il peut être parfois tentant de critiquer une situation qui peut paraître destructive, mais c'est justement nos critiques qui donnent du pouvoir à cette situation, et c'est de cette façon que les énergies négatives s'alimentent et prennent de l'importance. Pour ôter tout pouvoir de nuire à la discorde, il faut bien au contraire lui envoyer un puissant Rayon d'Amour de notre coeur (ou de notre Moi Supérieur), et n'étant plus alimenté, l'ombre cède sa place à la Lumière.

 

En résumé, plus nous portons notre attention sur une situation destructive en la commentant, plus cette dernière s'alimente de nos critiques et augmente en force. Mais plus nous envoyons l'Amour Divin sur cette même situation, et plus cette dernière s'éteint. C'est par la Puissance de l'Amour Divin que la Terre fleurira à nouveau, et nous sommes tous, si nous le voulons bien, de puissants émetteurs de cet Amour impérissable !

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La solitude

 

 

La solitude touche beaucoup de personnes. En ne se sentant plus aimées, ces dernières s'éteignent peu à peu. Mais le naufrage qu'est la solitude ressentie n'a qu'une seule cause : le manque de connaissance de Soi. Nous sommes pour la plupart d'entre nous embarqués dans un endormissement toute notre existence, entretenu par les multiples activités qui nous sont proposées : médias, télévision, jeux, etc. Où est l'espace qui permettrait à une personne d'être un peu "seule" avec elle-même (dans le bon sens du terme), le temps de prendre connaissance avec sa véritable Essence ? Car en effet, plus nous somme entourés par le "bruit" du monde dit "moderne", et plus finalement la solitude se fait ressentir, car cela reste artificiel et sans consistance. Mais paradoxalement, celui ou celle qui choisit de se fermer au brouhaha extérieur, pour s'intérioriser, méditer, essayer de prendre contact avec son Etre intérieur, se sentira de moins en moins seul.

 

L'envie de créer, ainsi que la joie et le bonheur intérieur, ne viennent que dans le silence et l'apaisement, mais si nos sens sont en permanence sollicités, nous passons à côté de l'essentiel.

 

Ainsi, la solitude n'est que l'expression d'un vide intérieur qui n'a jamais été comblé, alors qu'une personne remplie par la Connaissance de sa propre Divinité ne se sentira jamais seule. Bien entendu, nous apprécions tous la compagnie de personnes que nous aimons et qui nous aiment, et cela peut nous être grandement profitable. En nous sentant aimé, nous avons le souhait d'aimer en retour. Mais ce bel échange d'amour est utile à notre évolution, si cela déclenche une "adoration" de notre Moi Intérieur. Ce n'est qu'en trouvant notre Centre que nous finissons par nous aimer nous-même, faisant disparaître à jamais ce sentiment de solitude.

 

En résumé, cette notion de solitude est un manque de connaissance et d'Amour pour son Grand Soi. Quelqu'un peut ainsi être seul dans un endroit, mais être totalement heureux, car rempli de la Lumière de son Etre véritable. Cette quête intérieure est bien entendu progressive, et s'étale souvent sur de nombreuses vies. En effet, la futilité de ce qui est extérieur à notre Essence véritable est le chemin qui paraît le plus facile et le plus attirant. Néanmoins, en fonction de son ouverture d'esprit, les expériences douloureuses vécues nous poussent plus ou moins rapidement vers notre Etre intérieur, et la joie et le bonheur ressenti à cet instant de basculement entre ces deux mondes sont alors inexprimables !

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Le sauveur

 

 

Notre Sauveur Jésus-Christ... Certaines religions donnent une place centrale à un Sauveur, en l'occurrence Jésus. Mais je crains que notre Bien-Aimé Grand Frère Jésus ne puisse nous sauver de quoi que ce soit. Pourquoi ? Parce que nous sommes notre propre Sauveur, ou notre propre déchéance. Cette responsabilité est la nôtre. C'est à nous qu'il incombe de faire de notre vie un chemin boueux, ou un chemin parsemé de pétales de roses.

 

Bien entendu, Jésus est toujours ravi de nous aider si nous le lui demandons, mais dans la condition où nous nous aidons nous-même. Vous connaissez à ce propos le célèbre proverbe : "Aide-toi et le Ciel t'aidera !". Ainsi, aucun sauveur ne viendra nous chercher et pardonner nos péchés. Si notre Grand-Frère Jésus a accepté de prendre sur lui certains karmas lors de son Ministère sur Terre, cela ne fut fait que par la volonté de son Père de montrer à nouveau le Chemin à ses enfants égarés. Il serait en effet trop facile de se voir remettre toutes nos erreurs par un Etre extérieur à nous-même !

 

Par notre attitude à semer l'Amour de Dieu partout et en toute circonstance, nous nous assurons notre propre sauvegarde sur la Terre des hommes et dans Le "Ciel". Jésus nous a également révélé : "Les Oeuvres que j'ai faites, vous les ferez, et de plus grandes !" Cela démontre bien que le Divin est en chacun de nous ; ce Moi Supérieur qui trône dans chaque coeur, et plus nous lui donnons sa place, plus nous prenons ses qualités, jusqu'à le devenir.

 

Tant que l'homme décentralisera Dieu en dehors de lui, il restera éloigné de sa propre Essence Divine. Si l'homme ne prend pas conscience que Dieu n'a jamais été éloigné de son coeur, mais EST dans son coeur, il tournera en rond sans fin. Lorsque la personne comprend qu'elle est le Divin-en-action à chaque instant, elle en déduit qu'elle est la seule à pouvoir se "sauver", et cette dernière n'attend plus personne pour cela, mais aborde avec courage (et sans culpabilité) le traitement de ses propres défauts. Cette personne cultivera également chaque jour les qualités Divines qui sont en elle, et par cette bonne volonté à se comporter avec Amour tout le long de sa vie, cette personne se sera "sauvée" d'elle-même, et s'assurera une place dans le Coeur de Dieu.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La Volonté de Dieu

 

 

Vu que Dieu est en nous, faire Sa Volonté signifie finalement être Soi-même ! en effet, tout celui ou celle qui fait la volonté de Dieu ne met plus de dualité entre son ego et le Divin. En choisissant le Divin, il ou elle rejoint tout simplement Sa Maison. L'ego est une séparation illusoire auto-créée par l'homme. En se détournant de la Lumière, l'homme s'est créé une identité double. Cette identité le maintient dans l'illusion et la souffrance, tant qu'il ne se décide pas à briser cette coquille qui l'emprisonne dans sa propre création.

 

Si l'homme comprenait à quel point il est plus proche du Divin que de son propre souffle, il constaterait qu'il est une étincelle de Dieu qui ne demande qu'à s'embraser. Mais pour cela, il doit à nouveau tourner son regard vers la Lumière, jusqu'à finalement comprendre qu'il EST cette Lumière qui ne demande qu'à jaillir, pour son propre bien et celui de toute l'humanité !

 

Le sage qui dit que si Dieu avait à se cacher, il se cacherait dans l'homme, comprenait que ce dernier ne le chercherait jamais à cet endroit. Il est en effet surprenant de voir l'homme chercher le bonheur dans toutes les directions, sauf en lui-même ! Nous sommes des Etres Divins, et nous pouvons toujours faire semblant d'être des personnes limitées, fatiguées et imparfaites, il n'en reste pas moins que "nous sommes tous des Dieux", comme nous l'a enseigné Jésus !

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Dieu est en Soi

 

 

Si chacun de nous prenait conscience que Dieu est en lui, des possibilités infinies nous seraient offertes. Imaginez une personne qui s'assoie dans un endroit tranquille, puis que cette dernière prenne soudainement conscience de la Présence omniprésente du Divin dans son esprit, dans son corps, dans tout ce qui le compose. Cette personne se dirait :

 

Puisque Dieu est en moi, et qu'il en a été ainsi depuis ma création :

 

> Pourquoi continuerai-je à ramper dans mes difficultés, alors que j'ai le pouvoir de me dresser au-dessus d'elles ?

> Pourquoi continuerai-je à me croire pauvre, alors que Je Suis riche ?

> Pourquoi continuerai-je à me voir médiocre, alors que toutes les possibilités du Ciel sont en moi ?

> Pourquoi continuerai-je à me plaindre et à m'apitoyer sur mon sort, alors que je peux créer ma Vie comme je le souhaite ?

> Pourquoi continuerai-je à boire tous les jours une eau boueuse, alors que je peux m'abreuver à ma fontaine de Vie intérieure ?

> Pourquoi continuerai-je à me mettre en colère, alors que Je Suis la joie de vivre et le bonheur sans faille ?

> Pourquoi continuerai-je à me voir limité, alors que Je Suis Dieu, à son image et à sa ressemblance ?

 

Nous ne sommes pas des êtres humains égarés dans la brume, se cognant sans cesse sur nos propres murs auto-créés. Non, nous sommes des Etres de Lumière, magnifiques et merveilleux ! Il nous suffit juste de prendre conscience que nous sommes des Dieux, comme Jésus nous l'a enseigné, et de nous comporter comme tel, afin de croire en nos possibilités infinies. C'est le Divin que nous sommes qui dirige notre vie, et si nous le croyons, nous le sommes, et les portes du bonheur et de l'opulence peuvent s'ouvrir !

 

Saviez-vous que lorsqu'une personne fait une prière à Dieu, elle s'adresse à elle-même ? Nous sommes la demande et nous sommes la réponse, car le Divin siège au plus profond de nous-même. Il est ainsi préférable d'affirmer Dieu en Soi jusqu'à le devenir, plutôt que de croire en quelque chose d'extérieur et d'éloigné. Nous sommes ainsi les décideurs de notre vie, si nous acceptons notre héritage !

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Ce que je crois se manifeste

 

 

Ce que l'on croit fini par se réaliser, et cela ne signifie pas forcément que cela soit Divin, mais simplement que l'énergie va toujours où elle est dirigée, telle est la Loi du libre-arbitre. Ainsi, une personne, même spirituelle, peut se tromper de chemin, mais néanmoins recevoir des résultats, et ainsi la conforter dans l'illusion de ses choix. Et cela tout simplement parce que cette dernière aura mis toute sa conviction dans sa pratique, et l'énergie suit ensuite son créateur. Ainsi, des manifestations inexpliquées peuvent être accomplies dans toutes les religions, autant que dans des enseignements alternatifs, à partir de l'instant où les personnes concernées y mettent toute leur foi.

 

L'Energie de Vie (qui est en Soi) est docile (de par le libre-arbitre), et elle exécute toujours la volonté de la personne. Si par exemple, je crois et focalise mon attention sur un objet, en décrétant que ce dernier dispose du pouvoir de rendre heureux, et bien je charge cet objet de ma qualification, et ce dernier prend les qualités reçues. Je pourrais ensuite dire que cet objet me porte chance. Mais cela ne voudra pas dire pour autant que cet objet est Divin et doit-être adoré, car il n'est, en fait, que le fruit de ma projection.

 

Voilà pourquoi un "miracle" n'est pas nécessairement le signe qu'une personne soit dans le meilleur chemin, mais simplement que l'énergie qu'elle dirige par sa croyance est si forte que la chose s'accomplit. C'est pour cela qu'il n'est pas si simple de savoir où se diriger, en ayant conscience de ce qui précède, car ce n'est pas une expérience vécue, "miraculeuse" ou extraordinaire, qui validera forcément que la voie empruntée est viable.

 

Dans le même sens, une personne religieuse, ou suivant un enseignement spirituel alternatif, pourra également avoir des résultats merveilleux, puisque cette dernière croit en Dieu, et que la Lumière de Dieu se manifeste en toute personne sincère qui lui accorde tout son Amour. Et comme déjà précisé, cela ne signifie nullement que cette personne soit dans le chemin spirituel le plus juste, celui qui lui apportera la véritable Connaissance qui la libérera de ses chaînes.

 

Ainsi, pour savoir si un chemin spirituel est valable, chacun devrait expérimenter les techniques proposées, avec ouverture d'esprit bien entendu, mais aussi avec sagesse, sérénité et objectivité, sans la moindre forme de fanatisme, pour ensuite lui donner une accréditation intérieure ou non.

 

C'est pour cela que Le fil entre l'illusion auto-créée et ce qui est "réel" est mince, et ce ne sont que les personnes dotées d'une bonne capacité d'auto-analyse, qui auront la finesse du discernement et l'intuition de s'engager sur le bon chemin. Bien entendu, il est possible d'extrapoler, et de dire que tous les chemins sont bons. En effet, le résultat de l'expérimentation de chaque possibilité finira inexorablement par ramener la personne sur la seule ligne directrice valable, celle qui unit tous les coeurs dans celui de Dieu : l'Amour.

 

Il est en effet des signes ressentis dans tout son être qui indiqueront toujours la bonne direction : son Amour inconditionnel pour toute l'humanité, l'esprit de service, la gentillesse et la douceur de ses mots, ses bonnes intentions, etc. Seules ses merveilleuses qualités exprimées chaque jour nous révèlent en retour notre véritable identité spirituelle, et indiquent que nous sommes, sans le moindre doute, sur la merveilleuse voie de la Lumière.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La Foi

 

 

Vu que nous pourrions associer le mot "Amour" à Dieu, car c'est la qualité qui le défini le mieux, un être humain qui se conduit avec Amour toute sa vie se "connecte" directement aux Energies Divines les plus puissantes de l'Univers. Dans ce cadre, la foi apparaît naturellement dans l'être qui exprime cette merveilleuse qualité. En effet, celui ou celle qui est "branchée" sur ces colossaux courants d'Amour ne peut faire autrement que de croire en l'existence du Divin, vu ce qu'il reçoit et ressent dans tout son être.

 

La foi, qui ainsi peut paraître abstraite pour celui qui n'en est pas pourvu ou la recherche, se manifeste soudainement pour toute personne qui se comporte avec bienveillance et Amour tout le long de son existence. La foi devient ainsi une réalité pour tous ceux qui cheminent spirituellement.

 

La vraie Foi (le fait de croire) est donc déclenchée par un comportement d'Amour permanent, que cela soi pour l'humanité, ses proches, la nature, ainsi que toutes les expressions de la Vie à tous les niveaux.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Le mental humain

 

 

Le mental humain est très présent chez beaucoup d'entre nous. Cette façon de tout décortiquer d'une façon exagérée déracine le peu de foi que certains pourraient pourtant développer. Il est bien entendu nécessaire d'avoir du discernement pour diriger ses pas sur un chemin sain, mais cela est bien différent de celui ou celle qui fait intervenir son mental systématiquement, voilant ainsi la simple intuition Divine de sa petite voix intérieure.

 

Celui qui use de son mental en permanence doute de plus en plus, au détriment de son acuité naturelle à discerner l'ivraie du bon grain. La seule solution pour celui ou celle qui mentalise beaucoup, et analyse toute chose d'une façon intellectuelle au détriment de son intuition spirituelle, ne peut déclencher son juste discernement qu'en se comportant avec Amour toute sa vie. De cette façon, une alchimie salvatrice se déclenchera en son être par le seul fait d'aimer. Pourquoi ? Car Dieu est Amour, et tout celui ou celle qui se connecte sur ces énergies omniprésentes, déclenche progressivement l'annihilation de son mental humain au profit de son intuition Divine.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 L'humilité

 

 

L'humilité est à mon sens un grand signe d'intelligence. Celui qui comprend que tout seul il ne peut que difficilement s'épanouir et évoluer est sur le bon chemin. Si ce dernier répand en effet tout son Amour avec beaucoup d'humilité, il recevra en retour l'Amour de son prochain, et cela lui permettra d'aimer et de ressentir davantage son Moi Divin, et ainsi de progresser beaucoup plus rapidement. Bien entendu, cet Amour qu'il reçoit est dirigé vers sa Présence Divine intérieure, car finalement, c'est ce que nous sommes tous : des êtres Divins et merveilleux, capables du plus beau lorsque nous conscientisons notre véritable essence.

 

L'humilité n'est pas qu'une simple qualité, mais la reconnaissance profonde de notre médiocrité en tant qu'êtres humains égotiques, mais de notre grandeur en tant qu'Etres Divins, en tant que partenaire à part entière de Dieu. Lorsque nous acceptons humblement le Divin dans notre coeur, nous cédons la place de l'ego au profit de notre Lumière intérieure. Dans ce cadre idéal, nous accomplissons ce pour quoi nous sommes venus sur Terre : Aimer, donner, recevoir, partager. Nous devenons ainsi des messagers de Dieu au Service de la Lumière.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La simplicité

 

 

Etre simple, dans ses mots, dans son attitude, dans l'invitation de notre coeur à tout celui ou celle qui souhaite s'asseoir à notre "table", et ainsi l'accueillir dans notre jardin fleuri. La simplicité du coeur, où rien n'est compliqué, où tout est fluide, où chaque mot est une bénédiction pour tous ceux qui nous entourent. Quel esprit heureux et joyeux pour celui ou celle qui possède cette merveilleuse qualité. La simplicité est l'apanage des gens heureux, et elle trouve son écho dans l'univers du Divin où elle a pris naissance.

 

La simplicité, c'est l'ouverture bienveillante de son coeur à tous. Dans ce royaume paisible, donner et recevoir est une évidence, l'échange constructif est le coeur même de cet échafaudage qui s'élève vers le Ciel.

 

Avec une personne simple, qui de plus chemine spirituellement, les mots échangés seront toujours apaisants, pas la moindre critique ou jugement, pas le moindre reproche, pas le moindre conflit, mais juste le meilleur. Que de bon sens dans la simplicité du coeur.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 L'intelligence

 

 

L'intelligence humaine :

 

Si nous observons le cerveau humain, nous pouvons associer ce dernier à un ordinateur biologique. Chaque opération ou calcul qu'il produit est une manifestation conditionnée, qui ensuite se traduit par des mots ou des actes. Ainsi, la moindre de nos paroles ou de nos gestes est conditionné par notre apprentissage antérieur. Ce que nous avons vu, appris, notre éducation, notre milieu, etc., conditionne ainsi notre présent. Il se greffe autour de cela les énergies karmiques de nos vies passées. Ainsi, un être humain, sans dimension spirituelle dans son existence, est une "machine" biologique perfectionnée, certes, mais dont les réactions ne sont que le fruit d'une programmation. Par exemple, si une personne sincère dit à une autre personne qu'elle est belle, de multiples réactions vont se manifester :

 

> Réaction n° 1 :

"Merci du compliment, c'est très gentil" (personne qui bien souvent a été aimée et qui s'aime, et qui peut donc réagir d'une façon mesurée et neutre).

 

> Réaction n° 2 :

"Vous devriez plus vous concentrer sur ma beauté intérieure que sur ma beauté extérieure" (personne qui exprime une idée qui peut paraître juste, mais qui a le besoin d'exprimer un sentiment qui finalement est inutile et un tant soi peu moraliste).

 

> Réaction n° 3 :

La personne ne va rien dire, mais rougir et se sentir mal à l'aise, tout en étant secrètement heureuse de ce compliment. Cette personne manque de confiance en elle-même, et ainsi l'amour des autres est vital pour sa survie.

 

> Réaction n° 4 :

"Je sais que je suis belle" dit-elle ou pense-t-elle (cette personne ne vit qu'au travers de l'illusion de son corps, et la beauté physique est son seul critère, ce qui peut dénoter finalement une certaine pauvreté intérieure, que la personne devra construire lorsque son corps se fanera).

 

> Réaction n° 5 :

"Vous avez les idées mal placées, veuillez me laisser immédiatement ou bien je crie !" (personne qui ne s'aime pas, et qui a un passé où la peur dominait).

 

Etc.

 

La réaction idéale et divine serait certainement proche de la réaction n°1, s'accompagnant d'une brièveté dans l'échange. De cette façon, on ne lance aucun débat, on ne provoque aucun sentiment discordant, et notre acceptation du compliment dénote une reconnaissance de la personne qui le donne, donc aucune confrontation ne peut naître.

 

Ce ne sont que des exemples généralistes dont les réactions peuvent être différentes, mais qui indiquent que toutes ces dernières ne sont que la résultante de son apprentissage passé (expériences comprises). Cette évidence nous démontre les limitations de l'intelligence humaine, et peut-on même parler d'intelligence dans la majorité des cas ? Ou de simples réactions émotionnelles ?

 

L'intelligence divine :

 

Celui qui souhaite sortir de cette programmation biologique devrait entreprendre un chemin spirituel, afin de découvrir progressivement son Grand Soi intérieur, qui est un univers très éloigné de sa propre condition humaine, ou les mots et les actes ne sont plus le fruit d'une quelconque programmation, mais avantageusement remplacée par ceux du Moi Supérieur. A ce niveau seulement, il est possible de parler d'intelligence spirituelle.

 

En effet, lorsque la place est pleinement donnée au Soi Divin sans entrave, l'intelligence du coeur de la Présence Divine en chacun peut alors pleinement s'exprimer, avec beaucoup de discernement. Il en résulte une grande finesse de raisonnement, ainsi qu'une acuité remarquable.

 

Cette intelligence du Coeur vient progressivement en cultivant l'Amour à tous les niveaux de son existence. Dans cet Amour Divin se cachent des trésors d'intelligence, d'intuition, de potentialité infinie. L'Amour est le Royaume de Dieu, l'invitation du Ciel faite à tous ses enfants à chaque instant.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 L'idôlatrie

 

 

Celui ou celle qui idolâtre une personne, quelles que soient les qualités de cette dernière, n'a pas trouvé son Soi intérieur. Elle idéalise ainsi de façon démesurée ce qu'elle n'a pas. L'idolâtrie est donc un vide intérieur de soi-même qui est finalement préjudiciable à sa propre évolution. La solution est de partir en quête de la Vérité, cette grande Vérité intérieure qui nous affranchira, comme nous l'a enseigné Jésus. Mais quelle est-elle ? La découverte tout simplement de sa Présence Divine intérieure (Moi Supérieur). Pour cela, la personne doit, par l'application d'un enseignement spirituel et de la méditation, découvrir son Maître intérieur.

 

Une personne peut ainsi obtenir une aide d'une autre personne, mais uniquement dans le but de la recentrer sur elle-même, en la poussant à trouver ses propres réponses. Une personne qui se laisse idolâtrer volontairement aura toujours un retour désagréable dans son existence. Les personnes un tant soit peu éveillées aident toujours leur prochain dans le plus grand désintéressement. Celui qui sert sa propre gloire ne sert que sa vanité pour des buts intéressés, et engendre ainsi un karma qu'il devra vivre.

 

L'idôlatrie devrait toujours être remplacée par la quête de Soi, ou abandonnée pour celui qui s'en nourrit. Car dans les deux cas de figure, elle est hautement préjudiciable pour son évolution. Le véritable Amour Divin est très éloigné de toute forme d'idôlatrie. On peut aimer de tout son coeur une personne (sans attachement excessif), mais la seule chose que nous pouvons véritablement adorer sans risque, c'est notre Présence Divine intérieure.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 L'amitié

 

 

A mon sens, trois sortes d'amitiés coexistent, la troisième étant la plus précieuse et la plus rare :

 

L'amitié intéressée :

 

Cette amitié superficielle est basée sur un intérêt commun ou individuel. Soit l'une des deux personnes se fait exploiter, soit elle est intéressée également. Si l'intérêt, quel que soit ce dernier, vient à disparaître, cette "amitié" factice disparaît également. Bien évidemment, cette "amitié", que l'on peut trouver dans beaucoup de milieux, n'a pas d'intérêt pour celui qui souhaite construire une vie équilibrée et harmonieuse. S'il n'y a pas un minimum d'échange sincère entre deux parties, la possibilité d'évoluer ensemble est inexistante.

 

L'amitié "humaine", la plus courante :

 

Ce type d'amitié est basé sur un partage d'intérêts commun, pas toujours constructif, avec parfois une position dominante de l'un ou de l'autre. Il est rare, dans ce type d'amitié, que l'une ou l'autre personne parle avec franchise des manquements de l'autre, ce qui fait que l'on pourrait qualifier cette relation amicale d'un "accord de l'imperfection". Cela signifie qu'aucune des deux personnes n'évolue vraiment, car les deux se laissent entraîner dans les désirs de l'autre et inversement. Et aucune des deux parties n'ose dire à l'autre ce qui ne va pas. Dans ce cadre, l'évolution est en effet très limitée.

 

L'amitié fraternelle, voire divine :

 

C'est sans aucun doute la plus haute forme d'amitié, car basée sur un véritable esprit d'entraide fraternelle. Les deux personnes concernées aiment évoluer, grandir, comprendre, et se remettre en question. Dans ce contexte, chacun n'hésite pas à suggérer à l'autre, avec bienveillance, pondération et humilité, ce qui ne va pas. Comme il n'y a aucun esprit de concurrence et d'orgueil entre ses deux personnes, tout peut être dit et reçu avec une belle ouverture d'esprit. A ce degré, l'autre est souvent appelé "mon frère" ou "ma soeur", car finalement nous sommes tous cela devant notre Divin Père. Cette relation fraternelle est ainsi la porte ouverte vers une belle évolution commune, dans le plus grand respect de l'autre, et basé bien souvent sur l'Amour Divin.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La famille

 

 

Beaucoup disent que la famille est sacrée, et bien entendu il est bien agréable de voir une famille heureuse, où l'harmonie règne en son sein. Maintenant, tout ne se passe pas toujours très bien dans le cercle familial, et c'est même parfois tout le contraire, la discorde et les disputes règnent, et dans ce cas précis, si les parties concernées ne peuvent s'entendre, la notion de "famille" est-elle toujours valable ? Est-ce parce que c'est son père, sa mère, son fils ou sa fille, que l'on doit tout accepter, et même conserver des liens ? Bien entendu, une personne aimante fera tout son possible pour améliorer la situation, mais si cette bonne volonté n'est pas partagée, l'un où l'autre peut-il continuer à sacrifier toute son énergie pour un proche qui ne le souhaite pas ?

 

Voici les paroles de Jésus, qui s'adressait à la foule, alors que sa mère et ses frères cherchaient à lui parler. Une personne lui dit alors : "Ta mère et tes frères sont dehors et ils cherchent à te parler". Mais Jésus lui répondit ainsi : "Qui est ma mère et qui sont mes frères ?" Puis, montrant de la main ses disciples, il dit : "Voici ma mère et mes frères, car quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère". Jésus avait bien entendu beaucoup d'affection pour sa mère, mais il souhaitait attirer l'attention de la foule par cette parabole, sur le fait que la vraie famille n'est pas celle des liens de sang, mais de ceux qui oeuvrent dans un même élan fraternel au Service de la Lumière.

 

A un autre moment, Jésus dit aux douze apôtres : "Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. Oui, je suis venu séparer l'homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère, on aura pour ennemis les gens de sa propre maison." Jésus savait parfaitement qu'en apportant la parole de son Divin Père au sein des familles, il créerait plus de discorde que d'harmonie. C'est comme lorsqu'une personne commence à pratiquer un enseignement spirituel, si ses proches ne sont pas tolérants, la discorde remplacera bien vite l'entente au sein de la famille. Le "Glaive" représente tout simplement la séparation de ceux qui choisissent la Lumière, et de ceux qui la rejettent. Mais après tout, chacun est libre, et si les deux parties avaient du respect pour les choix de l'autre, l'harmonie serait conservée. Mais hélas, cela n'est pas toujours le cas, et celui ou celle qui choisit de servir la Lumière est rarement accepté. Néanmoins, il me semble nécessaire de faire tous les efforts possibles, afin d'inviter chacun à la tolérance et au respect des décisions de l'autre.

 

Pour conclure, je pense que la vraie famille est en premier lieu celle qui partage, qui aime et qui nous accepte comme nous sommes, avec notre façon de vivre et nos choix... et si une famille "de sang" a ces valeurs, alors quoi de plus beau au monde ?

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La visualisation intérieure

 

 

La visualisation intérieure est un précieux atout pour celui qui souhaite amener en manifestation extérieure un projet constructif. Pour cela, il est nécessaire que la personne se représente une image mentale de son projet, et la maintient dans son esprit sans aucun doute quant à sa réalisation. Le Moi Supérieur est l'énergie qui anime toute forme, et cette merveilleuse énergie qui est émise en permanence peut-être utilisée à tout moment pour des buts élevés.

 

Ainsi, celui qui focalise dans son imagination une réalisation qui n'est pas encore manifestée, finira par l'attirer inexorablement dans son existence. C'est tout simplement le pourvoir de la visualisation créatrice Divine qui est en mouvement, en ayant conscience bien entendu que l'énergie qui réalise le projet provient de son Grand Soi, de son Divin intérieur. Rien d'élevé ne peut en effet être accompli sans la Lumière, dans la mesure où le Divin est l'Omniscience en toute chose.

 

Ainsi, celui qui sait d'où vient l'énergie, et la met en mouvement en idée pour un but constructif, tout en la maintenant dans son esprit à chaque fois qu'il y pense, et sans se décourager, finit par déclencher cette réalisation dans sa vie extérieure. Comme le dit un sage : "Sur ce quoi l'on médite, on le devient". Ou encore, sur ce quoi l'on focalise son idée sur une image mentale positive, on finit par l'attirer en manifestation dans son existence.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La voie du milieu

 

 

Comme nous l'a enseigné Bouddha : "La voie du Milieu est comme la corde d'un instrument de musique. Si on la tend trop elle casse, mais si on ne la tend pas assez, elle ne produit aucun son". La voie du milieu est ainsi la seule voie de la Sagesse qui permet à chacun d'atteindre un jour sa propre illumination. Ainsi, celui qui n'a aucun désir de s'améliorer reste sur le bord de la route, mais celui qui prend les marches du ciel sans sagesse risque de retomber sur la première.

 

Ainsi, une personne sur le Chemin spirituel a bien entendu le profond et sincère désir de retourner à la Lumière, mais reste dans la mesure, la sérénité et la pondération. Son désir intérieur de retourner à sa Source permet à la Vie de le diriger avec Amour et intelligence vers la Lumière, en lui présentant dans son existence tous les éléments qui lui permettront de l'atteindre.

 

Tous les extrêmes sont une déformation de la véritable spiritualité, qui ne demande aucun sacrifice, aucune souffrance pour soi-même ou imposée à autrui. L'authentique spiritualité est une voie d'Amour et de bonté, au Service de la Lumière d'un Dieu qui ne ressent qu'une immense tendresse pour tous ses enfants.

 

La Voie du Milieu est une voie d'intelligence Divine qui souhaite s'exprimer en Soi à chaque instant, et qui invite à aborder chaque élément ou épreuve de l'existence avec une certaine distance, puis ensuite avec sérénité. L'agitation mentale qui est le fruit d'un fort émotionnel devrait être corrigée pour celui ou celle qui souhaite atteindre une certaine plénitude de l'esprit. Lorsque l'on conçoit la vie terrestre comme une grande pièce de théâtre, ou chacun est le miroir de l'autre, afin de se voir et de progresser, il est possible de tout relativiser et de rester détendu en toute circonstance. Cette attitude permet d'autre part de résoudre les problèmes d'une façon bien plus efficace !

 

Le grand chef d'orchestre de l'existence oeuvre pour l'évolution de chacun par ses mains tendues en permanence, et ces "mains" sont toujours remplies d'amour et de justesse, invitant chacun à gérer chaque évènement avec l'aide bienfaisante de la Lumière, afin de toujours rester dans la sereine voie du milieu.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Le temps

 

 

Le temps est une notion humaine, mais combien importante pour ceux qui souhaitent remplir leurs Vies de réalisation et d'idées élevées, au service de la Lumière et de l'humanité.

 

Il serait possible de dire qu'une vie humaine ne représente qu'une toute petite seconde à l'échelle de l'éternité et de nos consciences immortelles, et pourtant cette seconde qui peut paraître bien longue à certains peut être d'une importance vitale pour la suite. En effet, si une personne a rempli cette seconde de Vie d'Amour, de bonté et de bienveillance envers autrui, il lui sera permis d'évoluer vers des plans d'existence plus élevés, et pourquoi pas d'atteindre son illumination, sa fusion avec son Moi Supérieur, ce qui lui évitera les réincarnations successives.

 

En effet, autant cette seconde est comme une flamme à peine allumée qu'elle s'éteint, autant cette seconde écoulée dans l'éternité est vitale pour celui qui a vécu sa vie suivant les préceptes de l'Amour, et qui se voit offrir en retour - au passage de l'abandon de son corps physique - un magnifique jardin fleuri où ne règne que l'harmonie et la paix.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Le présent

 

 

Pourquoi la notion de vivre au Présent est-elle importante ? Tout simplement parce que le passé représente souvent de lourdes valises que l'on a plus envie d'ouvrir, et que l'avenir est en mouvement permanent, en fonction des ingrédients que l'on met dans son présent.

 

Il est bien entendu agréable de se remémorer certains bons souvenirs ou éléments qui peuvent aider son présent, mais à partir du moment où la personne ne vit pas emprisonnée dans son passé, ce qui l'empêcherait dans ce cas de construire son présent, et d'évoluer tout simplement.

 

De la même façon, certaines personnes ont le sentiment que lorsqu'elles auront telle ou telle chose dans l'avenir, elles seront plus heureuses. Mais cette projection dans l'avenir les empêche d'êtres heureuses ici et maintenant. Projeter le bonheur dans le futur, c'est ne pas être capable de l'être dans son présent, et cela ressemble à une personne qui court après quelque chose tout en faisant du surplace, sans jamais l'atteindre. Il est bien entendu possible de maintenir une image mentale d'un projet constructif en vue de sa manifestation extérieure, mais cela est fait dans le présent, sans se soucier de la façon dont la Vie s'organisera pour nous aider à concrétiser cette idée (si cette dernière est constructive bien entendu).

 

Celui ou celle qui vit dans cette notion de présent, en acceptant sa vie avec gratitude, quelles qu'en soient les conditions, est je le pense dans la juste attitude. Car de toute façon, il est toujours destructif pour soi-même et les autres  de se plaindre. Et si une personne souhaite changer ses conditions de vie difficiles pour atteindre un certain bonheur, elle n'a d'autre choix que d'entrer dans ce merveilleux esprit de Service et d'Amour à la Lumière et pour autrui, qui la transformera profondément de l'intérieur. Et toute personne peut se servir de son imagination créatrice, qui est un attribut divin, pour créer et attirer dans sa vie de merveilleuses opportunités, qui lui permettront de dépasser ses conditions actuelles. Si une personne sert la Lumière, la Lumière la comblera et la servira également.

 

La notion de vivre au présent est ainsi l'assurance de se libérer du passé et d'éviter une quelconque déception du futur. C'est le choix d'être heureux ici et maintenant, sans reporter son bonheur à demain indéfiniment, et tout simplement d'accepter sa vie tout en l'enrichissant en permanence d'idées nobles et Divines au service de tous.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Le monde est mon miroir

 

 

Nous avons tous la possibilité, à chaque instant, de nous voir à travers les autres. Le monde est un livre ouvert sur ce que nous sommes. Même si ce reflet reste une illusion, il est un indicateur intéressant de notre propre évolution. Par exemple, une personne égoïste verra bien souvent dans les yeux de son interlocuteur son défaut à corriger. De la même façon, une personne généreuse verra dans ces mêmes yeux de l'amour et de la reconnaissance.

 

Lorsqu'une personne ne se sent pas heureuse, et donc à un miroir du monde assez sombre, elle a la plupart du temps le réflexe d'accuser les circonstances extérieures, ou telle personne de son mal-être. Mais il est important de comprendre à quel point nous sommes des Créateurs à chaque instant de notre propre monde, et nous sommes donc responsable des conditions de notre vie à chaque instant. Ainsi, il est vain d'accuser telle ou telle personne ou circonstance, mais plutôt de regarder objectivement ce qui se passe en nous pour comprendre le pourquoi de notre vie... et la changer, en y mettant de l'amour, de la joie, de la reconnaissance de vivre, et de l'esprit de service.

 

L'énergie du Divin en nous exécute, par notre libre-arbitre, ce que nous souhaitons. Nous sommes à chaque instant, par nos pensées, notre comportement, nos mots et nos actes le créateur de notre présent et de notre futur. A chacun de nous de placer dans notre vie les bons ingrédients qui nous permettront d'être heureux et pleinement satisfaits.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Le hasard

 

 

Si par exemple, j'ai peur de me faire agresser, et qu'un jour je me fais agresser, peut-on parler de hasard, ou tout simplement que ma peur a fini par attirer cette agression ? De la même façon, si je rencontre une personne que je veux fuir absolument, est-ce le hasard, ou tout simplement la vie qui me présente une opportunité de mettre dans cette situation du pardon et de l'Amour ? etc. De la même façon, les "hasards" positifs sont un cadeau de l'existence qui ont un but précis dans notre vie et notre évolution.

 

La vie est un algorithme de calcul adaptatif. Cela signifie qu'il s'ajuste à chacune de nos pensées et de nos actes. Si par exemple je critique une personne pour une raison quelconque, la matrice dans laquelle je vis va adapter les évènements immédiats ou futurs de mon existence, de façon à ce que j'ai un retour de mon comportement... et ainsi une main toujours tendue pour apprendre et évoluer.

 

Dans cette formule élaborée, le hasard nous fait parfois croire qu'il existe, mais en réalité, il n'est qu'une équation qui se met à chaque instant en phase avec nos pensées et nos actes, et nous fait vivre le résultat de ces derniers dans le monde physique.

 

L'objet de notre présence en ce monde tridimensionnel est l'apprentissage de l'Amour, la seule Loi de l'univers, et la Cause profonde de la Vie. Nous sommes donc ballottés au gré de notre propre vent que nous créons à chaque instant. Nous pourrions associer au mot "hasard" le synonyme "d'évolution". Ce "hasard", issu d'une Loi parfaitement bien orchestrée, ne fait que nous présenter à chaque instant le résultat de ce que nous mettons dans notre vie, et par la même occasion, la possibilité de la changer et de l'améliorer.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Garder l'harmonie

 

 

Conserver l'harmonie dans ses sentiments à tout instant est le passeport vers une augmentation de sa propre Lumière intérieure. Ceci est d'une importance vitale pour celui ou celle qui souhaite évoluer rapidement vers des plans de Conscience supérieurs. Et finalement cela semble logique. En effet, celui qui laisse des sentiments de colère, d'agacement ou d'irritation prendre le pouvoir sur lui ne peut pas accumuler beaucoup de Lumière. Il en découle dans son expérience extérieure de la disharmonie, et un mal être intérieur qui se répercute très souvent sur sa santé. Dans chaque expression négative d'une personne, se cache toujours un manque de compréhension des Lois de l'existence.

 

Mais dans tous les cas de figure, je pense que le choix de l'harmonie résulte d'une simple décision que nous avons tous le pouvoir de prendre. Lorsque quelque chose de négatif se présente à nous, nous avons tous le choix de l'accepter ou de la refuser. De la même façon, une situation ou une personne peut nous irriter, mais nous pouvons très bien, et en toute conscience, interdire ces énergies de rentrer en nous, et ainsi garder le contrôle. La personne qui s'entraîne à cela, en ne laissant pas la négativité prendre le dessus, verra très rapidement un nouveau monde intérieur s'offrir à elle. Et cela pour la bonne raison que l'énergie du divin s'accumulera dans cette personne sans déperdition. Et des transformations soudaines et merveilleuses apparaîtront.

 

Le choix de garder l'harmonie en toutes circonstances est la plus importante décision que chacun puisse prendre pour évoluer.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Le contrôle de Soi

 

 

Pour complémenter l'article qui précède, le contrôle de Soi est le résultat de plusieurs éléments :

 

> Comprendre les mécanismes de l'existence.

> Corriger ses défauts et développer ses qualités.

> Prendre le choix volontaire, par son pouvoir de décision intérieur, de garder l'harmonie en toute circonstance.

> Prendre Connaissance des Lois de la Vie.

> Essayez de centrer son attention le plus possible sur la Lumière, sur son  Moi Supérieur, sur tout ce qui est élevé et harmonieux.

> Méditer, pour apaiser le mental extérieur, et développer la Lumière en Soi.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Le coeur

 

 

Si le coeur vous en dit... Avec tout mon coeur... De tout coeur... etc. Pourquoi utilise-t-on ces expressions pour définir tout le Bien que l'on peut faire ? En effet, pourquoi placer cet "organe" au centre de toute bonne pensée ou action ? Cela fait partie du langage courant, et cette façon de s'exprimer signifie que l'on accepte de donner ou de recevoir quelque chose de beau, de noble, d'altruiste ou de merveilleux. Le coeur serait-il donc autre chose de plus merveilleux encore que ce que l'on pourrait croire ? En effet... le coeur est l'ancrage de la Lumière du Coeur de notre Moi Supérieur dans le coeur physique. Il est ainsi normal, sans forcément sans rendre compte, que tout ce qui est lié au coeur est la plus belle expression d'Amour que nous puissions manifester !

 

Notre coeur vibre de la Lumière de tout le Bien qui le contient. C'est une ligne directe entre le Divin Père et son enfant, et cette Lumière est la Cause de toute Vie individualisée. Ainsi, quoi de plus beau que de méditer sur cette Lumière en Soi, afin de la développer au point de n'être plus qu'un coeur vivant et bienveillant, dans toutes les actions et directions de sa vie !

 

Le coeur est l'expression de l'Amour de Dieu pour ses enfants, et celui qui met ce coeur en actes et en mots dans son existence, est un serviteur de la Lumière, et de tous les bienfaits qui en résultent.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La Source du Bien

 

 

Quelle est la Source du Bien ? C'est en quelque sorte nous... comme extension du Divin Universel (OM) en Divin individuel (Je Suis). Nous sommes ainsi, par extension de la Source Suprême, également cette Source, l'enfant à l'image et à la ressemblance de Dieu. A travers les nombreuses vies des êtres humains, ces derniers ont oublié toute la puissance, la majesté et la beauté de ce qu'ils sont réellement. Nous sommes tous des Dieux, comme nous l'a enseigné Jésus pendant son Ministère sur Terre. Et pourtant, peu ont conscience de cet état de fait, et vivent leurs vies sous la forme de l'égo, cette double personnalité auto-créée par l'homme. L'égo est ainsi tout ce qui est faux, illusoire, utopique, inutile, et la cause du profond égarement et des souffrances de l'être humain.

 

Nous avons ainsi le choix, à chaque instant, de vivre à travers cette fausse identité auto-créée, qui superpose à la Vérité une réalité de l'existence erronée, ou bien d'ouvrir son coeur à cette réalité parallèle oubliée. La graine originelle du Divin est en chacun de nous, et la faire germer, c'est déjà l'accepter en idée, et la faire fleurir, c'est lui donner la première place tous les jours de sa vie.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Changer de programme

 

 

Tout comme une personne peut zapper une chaîne de télévision au profit d'une autre, nous avons tous la capacité de zapper une vie fade et sans intérêt, car basée sur l'égo, par une vie joyeuse et lumineuse. La vie humaine n'est qu'un programme informatique, ou chaque action entraîne une réaction. Si les actions sont altruistes et remplies d'Amour pour tous, elles nous enrichissent profondément, et nous changent de l'intérieur. Et plus cet intérieur devient beau, plus nous nous rapprochons de l'essence même du Divin, qui n'est que beauté, joie et Amour.

 

Il suffit donc de se décider à célébrer la Vie comme elle le mérite, et de suivre la ligne directrice du Bien, pour transformer en une prairie fleurie notre existence de tous les jours... et d'inviter dans ce champ de fleurs tous ceux qui souhaitent s'y abreuver. Le nectar de la vie Divine coule dans nos coeurs et dans nos veines. Nous portons tous en nous le souvenir de cette cellule originelle, et le choix de la raviver nous appartient.

 

Nous avons tous en effet le pouvoir de changer, ce n'est qu'une simple décision qui peut prendre cette forme : "A partir d'aujourd'hui, je laisse s'exprimer en moi l'Amour, la gentillesse, l'esprit de service et la bonté." Et celui qui fait cela pendant ne serait-ce qu'une journée, récoltera une moisson de paix, et comprendra à quel point la vie peut être enrichissante et joyeuse.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La Loi

 

 

Il y a la loi des hommes, qui est parfois nécessaire dans le contexte actuel, mais il y a surtout la Loi Divine, qui se superpose à toute autre forme de lois. Quelles sont les Lois Divines qui régissent la vie dans l'univers ? Ces Lois sont celles de l'Amour Divin. Tout celui qui aime se conforme aux Lois de Dieu, et celui qui s'en détourne ne vit qu'au travers d'une autre Loi : la Loi de Cause à effet, et l'expérimentation qui en découle. Si je souhaite récolter l'Amour dans ma vie, je dois le semer de tout mon coeur, de manière totalement libre et volontaire. Celui qui choisit ce chemin se "cale" sur la seule ligne directrice qui apporte le bonheur. Mais celui qui choisit le chemin de l'expérimentation fait beaucoup de virages, mais chaque virage finit toujours par croiser la ligne directrice, et ce dernier a ainsi toujours la possibilité de changer de direction. Il n'est jamais trop tard, quelles que soient ses erreurs.

 

Les Lois divines créées dans l'univers matériel sont un vaste algorithme mathématique, une mécanique basée sur le renouvellement permanent. Dans cette roue cosmique, l'être humain a la possibilité, par sa prise de conscience, et l'éveil qui s'en suit généralement, de sortir de cette programmation afin de s'élever au-dessus de la matière... et devenir le digne fils de Dieu, un être de Lumière au coeur pur et bienfaisant, à jamais retiré de la roue de la réincorporation.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Les formes-pensées

 

 

Lorsque je pense, je suis... Mais je suis quoi ?... Le résultat de mes pensées... Ainsi, ce que je pense, je peux finir par le devenir. Si une personne focalise son attention sur quelque chose de négatif, elle devient en quelque sorte l'esclave de cette chose. Et le faux-maître qu'elle vient de créer prend le pouvoir sur elle-même, et la fait souffrir. Un exemple ? Si mes pensées expriment la peur de manquer, je crée un enregistrement qui finit par s'inscrire profondément en moi, et le manque finit par se manifester. Le pouvoir est dans la pensée. Cette dernière est en effet toute puissante, et chacun de nous crée à chaque instant par ses pensées d'aujourd'hui sa vie de demain.

 

Si l'on prend la mesure du pouvoir d'une pensée, il est possible d'imaginer aisément l'accumulation de toutes ces milliards de formes-pensées diffusées chaque jour par l'humanité, et les vortex d'énergie souvent destructifs qui en découlent. C'est pour cela que les êtres spirituels sont précieux pour contrebalancer la majorité pensante. Jésus nous a enseigné qu'une seule personne dont la foi est puissante peut déplacer des montagnes, et fort heureusement, car la majorité ne se rend pas toujours compte des enjeux sur cette planète face aux énergies destructives.

 

Pourquoi ce terme de forme-pensée ? Car une pensée devient une forme éthérique vivante, dont le maintien est nécessaire à l'expérimentation humaine. Si une pensée n'avait pas de vie, l'homme ne pourrait expérimenter le fruit de cette dernière, et ainsi ne pourrait avoir la possibilité de changer et d'évoluer. Il est ainsi préférable de créer autant que possible de bonnes et saines pensées.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La Vérité

 

 

La Vérité vous affranchira, nous a enseigné notre Grand Frère Jésus. Mais quelle est cette "vérité" mystérieuse que tous nos sens physiques ne perçoivent pas ? Si Dieu devait se cacher, il se cacherait dans l'homme, nous dit un sage, car c'est l'endroit où il n'irait pas le chercher. Mais cette parabole nous montre que c'est l'homme qui a enfoui Dieu au plus profond de lui-même. De cette volonté de séparation du libre-arbitre en a découlé l'expérimentation, et son lot de souffrance qui l'accompagne. L'humanité a créé un tel brouhaha autour d'elle qu'elle ne perçoit plus depuis fort longtemps le Chant de la Vie, et préfère persister dans sa souffrance, plutôt que d'ouvrir son coeur à la Réalité. Il nous faut faire aujourd'hui beaucoup d'effort afin de "voir" et "d'entendre" à nouveau, et ainsi de renaître de l'illusion, afin de contempler la Vérité.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Le corps humain

 

 

Le corps humain est aujourd'hui déifié, et devient le passeport de la "réussite", afin de briller et d'exister aux yeux de tous. Ce dernier est également utilisé pour atteindre et développer tous les plaisirs des sens, et souvent dans la démesure. Je crains que cela ne soit qu'une vaste illusion, car cet outil est très éphémère, et devrait à mon sens être au service de sa Réalisation. Tout ce qui est matière est vouée à retourner inexorablement en poussière, et celui qui ne vit qu'à travers son corps est profondément ignorant de sa Réalité intérieure, et récoltera les fruits de sa superficialité. La peur de vieillir, de mourir, de se désagréger viendra avec le temps remplacer rapidement l'existentialisme passé. Car finalement, rien n'a été construit à l'intérieur, l'extérieur ayant pris toute la place. C'est pour cela qu'il me semble préférable de chercher et développer la Lumière intérieure, que de donner de l'importance à quelque chose de périssable. Même s'il est agréable d'avoir un corps plaisant à regarder, d'entretenir ce dernier avec amour, mais également de ne pas renier certains plaisirs inhérents à notre corps, il est préférable de faire cela raisonnablement, en ayant toute la conscience de sa véritable utilité.

 

Seul celui qui a construit l'Amour en lui n'aura aucune peur de vieillir, et accueillera sa mort physique comme un cadeau d'une vie bien remplie au Service de la Lumière.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 L'uniformisation

 

 

Une partie de la société, pour des buts de contrôle, et pour d'autres objectifs souvent mercantiles, tend à uniformiser les hommes et les femmes qui la composent. L'uniformisation est intéressante pour certains groupes, car une personne qui est encadrée toute sa vie à réagir d'une certaine façon n'est un danger pour personne, et est "rentable" d'un point de vue économique. Si par exemple, je crois qu'un médicament va me guérir de mes acidités gastriques, et que je ne cherche pas la cause de mon souci de santé, et bien je resterais malade toute ma vie de l'estomac, et je profiterais financièrement à ceux qui vendent des anti-acides.

 

Est-ce d'ailleurs l'intérêt pour ces groupes de me dire qu'il me suffit de diminuer, voir d'éliminer les aliments acides pour voir disparaître comme par enchantement mes symptômes ? Bien entendu, il appartient ensuite à cette personne de changer, mais au moins cette dernière est avertie. Ce simple exemple, qui peut être étendu à beaucoup d'autres, montre de façon évidente que l'intérêt du portefeuille passe bien souvent avant le bien-être de l'humanité...

 

Une autre forme d'uniformisation est de "vendre" une certaine façon de vivre, de se comporter, de consommer, etc. Cela est relayé en permanence par les publicités qui formatent notre mental dès notre plus jeune âge. Cette "vie" étant basée sur le contentement par la matière, au détriment de valeurs simples que sont l'Amour, le partage, la bienveillance et la gentillesse. La bienveillance n'est évidemment pas rentable, mais pourtant cette dernière offre à l'homme le vrai bonheur. La matière peut rendre heureux un instant, mais reste si éphémère à côté de la joie d'aimer et de servir.

 

Je pense que l'intelligence collective devient de plus en plus aiguisée de génération en génération, et que cette dernière comprendra que le monde de demain se construira sur d'autres valeurs que celles que propose une partie de la société aujourd'hui.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La Lumière

 

 

La Lumière est l'essence même de toutes choses, visibles et invisibles. Dans la matière, elle est voilée par la raison de cette dernière, mais pourtant Elle reste la Vie qui forme et anime les objets. Dans l'invisible, Elle est la Flamme qui maintient la structure de toutes choses. La Lumière est l'expression de Dieu qui souffle la Vie. Ainsi, La Lumière est Dieu en Action, et Dieu est la Lumière qui interpénètre toutes choses.

 

Dans le monde physique, la Lumière est bien entendue le contraire de l'obscurité, et une personne qui souhaite exprimer la Lumière de Dieu dans sa vie, privilégiera sur lui-même et dans son foyer des couleurs lumineuses. Le sombre a une tendance à attirer le sombre, ce qui semble logique, et la lumière la joie de vivre et le bien-être.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La pureté

 

 

La vraie pureté ne provient pas entièrement de la chasteté, comme pourraient le suggérer certaines religions ou enseignements, mais de la capacité à avoir des pensées bienveillantes, pures et saines pour soi-même et pour autrui. Quelqu'un en effet qui se force à être chaste peut développer en lui des fantasmes (qui parfois peuvent déraper), et où est passée la pureté dans ce cas ? il est préférable dans ce cas de vivre sa sexualité dans la plus grande harmonie possible, et ainsi être humble avec ses possibilités, plutôt que de sombrer dans la torture mentale.

 

La vraie pureté provient d'une personne parfaitement bien intentionnée, qui a des pensées toujours pures et bienveillantes envers son prochain. Cette dernière ne perd jamais une occasion, de par son comportement, d'élever les autres avec intelligence et discernement.

 

Maintenant, il est aussi vrai de dire qu'une personne qui a atteint un certain niveau spirituel, a transcendé bien souvent et naturellement sa partie animale, c'est-à-dire sa sexualité, mais cela sans la moindrre frustration.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La manipulation

 

 

La manipulation peut naître dès qu'un intérêt est en jeu, et qu'une personne ou un groupe est intéressé par un but précis, et cela pour des fins souvent financières, ou encore de prise de pouvoir, de contrôle sur autrui, de possessivité sur une personne, etc.

 

D'autre part, le sujet de la manipulation est complexe, par exemple :

 

> Un père qui impose ses idées à son fils pour qu'il suive ses propres idées est-il un manipulateur ?

> Une  personne qui adhère à un parti politique après s'être fait convaincre par ses représentants a-t-elle été manipulée ?

> Une personne qui a rencontrée une autre personne qui est spirituelle, et qui se découvre par la suite une vocation, a-t-elle été manipulée ?

Etc.

 

Le désintéressement n'étant pas une vertu qui me semble très développée en ce monde, il serait facile de dire que la manipulation est partout. C'est pour cela qu'il est nécessaire de toujours rester objectif sur l'expression ou la suggestion d'une idée, et le fait d'imposer cette idée.

 

Comment savoir si l'on manipule ?

 

> Suis-je sincère dans mes sentiments, mes paroles et mes actes, avec celui ou celle avec qui je partage ma vie, mais aussi avec mes enfants, mes proches, mes collègues de travail, mes partenaires, mes associés, etc., où ai-je un but dans mon esprit dans lequel je souhaite attirer mes interlocuteurs ?

 

Comment savoir si l'on est manipulé ?

 

Une personne qui vous aime sincèrement ne vous demandera rien en échange de son amour, et n'essaiera jamais de vous endormir dans ses paroles. Elle vous aidera afin que vous trouviez les réponses par vous-même, afin que vous vous dirigiez vers vos propres choix, et cela dans le plus grand désintéressement.

 

Il est néanmoins nécessaire de ne pas devenir systématiquement suspicieux et méfiant à l'égard de tous, car celui qui a un peu de bon sens et de discernement, et qui donne une place importante au Divin dans son coeur devrait être protégé de cela.

 

D'autre part, il nous faut faire la différence entre les petites influences des uns et des autres, et la véritable manipulation qui n'a pour but que de servir un groupe ou une personne, au détriment du bien-être des autres, et bien souvent de leur portefeuille. Et je parle de cela à tous les niveaux de la société.

 

Il est également utile de rappeler la célèbre phrase de notre grand-frère Jésus : "Que celui qui n'a pas péché jette la première pierre", ou encore la phrase de Babaji : "Il n'y a aucun saint sans passé". Ainsi, nous ne devrions jamais juger notre prochain, quelles que soient ses fautes, mais néanmoins faire parfois preuve de vigilance, et de toujours écouter notre petite voix intérieure qui nous fait ressentir les choses.

 

Pour conclure sur ce sujet, quel bonheur d'être désintéressé, de travailler jour après jour cette qualité merveilleuse, qui fait de chacun de nous des êtres qui se sentent dignes de la Lumière, et heureux de donner gratuitement sans attente d'un quelconque retour.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Le missile et l'anti-missile

 

 

Vous connaissez la parabole du missile et de l'anti-missile ? Je fabrique un missile pour me défendre, et de suite mes "ennemis" fabriquent un anti-missile plus sophistiqué. Je fabrique donc un missile encore plus puissant, mais mes "ennemis" trouvent la parade avec un anti-missile encore plus efficace, etc. L'escalade est garantie de ne jamais établir la paix. Un autre exemple ? Je crée un système de contrôle sur les citoyens très élaboré afin de les surveiller, et ces derniers trouvent le moyen de détourner cela d'une façon toujours plus astucieuse. Ou encore je deviens de plus en plus dur avec les "délinquants", et ces derniers vont de plus en plus loin dans la violence.

 

Une démocratie est à mon sens menacée lorsqu'un gouvernement ne trouve pas la parade au tout répressif. Des lois de plus en plus dures apparaissent face à l'impuissance de trouver d'autres moyens, et petit à petit la liberté de chacun s'en trouve de plus en plus réduite.

 

Même si cela n'est pas simple, il n'y a à mon sens aucun arrêt à l'escalade du négatif avec des décisions toujours basées sur la répression. Une société saine, c'est à mon sens une société construite avec des bases saines. Et l'éducation devrait en être la priorité. Les enfants d'aujourd'hui sont en effet les adultes de demain, et ce sont ces derniers qui vont déterminer notre futur. Ainsi, l'éducation à l'école devrait être basée dès le premier âge sur l'esprit de partage, de la solidarité les uns envers les autres, et d'entraide à tous les niveaux. Une règle de conduite serait de toujours donner son assistance au plus faible. Il serait ainsi nécessaire d'inculquer à tous les écoliers l'avantage de s'aider les uns les autres, plutôt que de s'enfoncer et de s'écraser, et d'avancer uniquement dans l'esprit de concurrence. Ce dernier système est dangereux, car cela fabrique des esprits mercantiles et déséquilibrés. Alors que lorsque l'on tend la main au plus faible, on l'invite à progresser, et lorsque ce dernier progresse, tout le monde progresse. On se sent toujours heureux de donner, mais aussi de recevoir. Et c'est justement cette satisfaction mutuelle et ce bon esprit d'entraide qui peut construire un monde sain et respectueux. Ce qui est utopique aujourd'hui, c'est de construire des esprits à l'individualisme de plus en plus prononcé, et de croire qu'une telle société va durer. Nous sommes tous les maillons d'une grande chaîne, et de croire que nous pouvons nous passer les uns des autres pour évoluer est encore une fois utopique. L'Amour est la Loi n°1 de l'univers, et ce dernier est la seule porte de sortie du marasme dans lequel se trouve l'humanité aujourd'hui.

 

Il est une chose qui ne fonctionnera jamais à mon sens, c'est la "punition", si cette dernière ne permet à celui qui la reçoit un moyen harmonieux et constructif de changer. L'éducation construite sur l'esprit de partage et de l'entraide est la base d'une société équilibrée, et je pense que tout autre type d'éducation est vouée à l'échec.

 

C'est pour cela que le système, comme il est conçu aujourd'hui, n'a à mon sens aucun avenir, car ce dernier est basé sur l'individualisme exacerbé. Ce dernier formate dès son plus jeune âge l'enfant à donner des coups de coude pour être le meilleur. Mais le meilleur de quoi ? Réussir sa vie, c'est engranger toujours plus de biens matériels et écraser les autres ? Peut-on être heureux ainsi ? Nous sommes heureux lorsque nous vivons dans le coeur les uns avec les autres. La véritable satisfaction est dans l'échange, le partage, de donner mais aussi de recevoir. Tout cela permet à chacun de se sentir reconnu et aimé, et à son tour de profiter à l'expansion de l'Amour à tous les niveaux.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Aimer

 

 

A mon humble avis, une personne sait ce que veut dire Aimer si :

 

> Elle n'impose pas ses opinions à ses proches et aux autres.

> Elle laisse ses proches et les autres libres de leurs choix.

> Elle est encourageante avec tous, quels que soient leurs projets.

> Elle a bien conscience que ses enfants ne lui appartiennent pas.

> Cette personne est remplie d'amour pour tous, mais elle sait également poser des limites avec ses proches et ses enfants, et cela d'une façon la plus harmonieuse et la plus juste possible.

> Elle est généreuse et serviable, mais elle sert et donne avec l'intelligence du coeur. Cette personne a le discernement de ne pas interrompre par une "bonté" qui n'a pas toujours sa place, les expériences des autres, si cela leur est utile pour évoluer. Cette personne reste néanmoins toujours dans la compassion et l'esprit de service.

> Elle dit souvent "Oui", mais elle sait aussi parfois dire "Non", si une personne ou quelque chose met en péril son équilibre.

> Elle ne fait pas plaisir à l'autre si elle ne prend pas un plaisir partagé de le faire. Le coeur devrait être l'essence de tout partage, quel que soit ce dernier. Ainsi, je pense que le sacrifice n'est pas de l'Amour, mais juste une illusion qui finit par entraîner certaines personnes généreuses dans l'obscurité d'autres personnes.

> Cette personne aime sa compagne ou compagnon dans le plus grand respect de ses choix. Elle est tendre, à l'écoute et toujours encourageante. Cette personne veille simplement à garder son équilibre, et invite l'autre avecamour à également respecter ses choix de vie, si cela est nécessaire.

> Sa vie est basée sur l'Amour et la compassion.

> Elle aime de tout son coeur son Divin intérieur, et c'est cela qui lui a permise d'atteindre l'intelligence et le discernement de savoir comment Aimer véritablement.

 

Chacun aime à sa façon et à sa compréhension, et cela reste le principal. L'amour que l'on peut ressentir pour tous et pour toute chose est l'accomplissement le plus élevé que nous puissions tous atteindre, et c'est cela qui fera un jour descendre la Lumière sur la Terre et dans le coeur des hommes.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Le bonheur

 

 

Une personne peut à mon avis être heureuse sans interruption si :

 

> Elle a mis le Divin au centre de son existence, et son amour pour Dieu et son Moi Supérieur (Dieu individualisé) est très fort.

> Elle est détachée, ce qui lui permet d'aimer de tout son coeur gratuitement et sans attente d'un quelconque retour... et sans peur de perdre un quelconque bien. On ne peut pas aimer véritablement en étant attaché émotionnellement à quelqu'un. Pourquoi ? Parce qu'un attachement excessif crée une possession de l'autre, qui interfère toujours à un moment ou à un autre avec sa liberté de choix, et crée ainsi des tensions et de la discorde. D'autre part, de tout attachement trop prononcé résulte de la souffrance en cas de perte de l'autre, ce qui est inévitable. Lire si souhaité le thème sur ce sujet.

> Cette personne a beaucoup de compassion pour tous, mais sait que l'injustice n'existe pas, auquel cas elle ne trouverait jamais la paix. Lire si souhaité le thème sur ce sujet.

> Elle voit sa vie comme un Service à l'humanité, et cela en toute humilité. C'est sa seule raison d'être sur cette Terre : répandre l'Amour partout où son regard et son attention se posent. Celui qui aime et sème l'amour récoltera un jour une moisson de paix.

 

Beaucoup ne croient plus au bonheur, ou que ce dernier soit impossible sur terre, et en effet ils ont raison... tant que ces personnes n'auront pas corrigé leurs défauts. En effet, le malheur provient toujours d'une incompréhension des Lois de la Vie, ou encore d'un défaut qui finalement attire de la discorde dans son existence et celle des autres. Il est ainsi possible d'être heureux, dans la mesure ou la personne met tout son courage dans la correction de ce qui l'empêche d'être heureuse, tout en mettant le Divin au centre de sa vie.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 L'influence de notre conscience sur la matière

 

 

Imaginons un artiste-peintre qui souhaite réaliser sur sa toile un beau paysage. Ce dernier peut peindre de deux façons :

 

1. Il réalise sa toile avec sa conscience humaine, et il se base uniquement sur les techniques apprises pour réaliser son chef-d'oeuvre.

 

2. Il demande au Divin de réaliser sa toile. Il se positionne ainsi en canal de Lumière pour imprégner de sa conscience lumineuse l'oeuvre du Divin à travers lui.

 

Le premier aura sans aucun doute réalisé une oeuvre magnifique, mais le second aura réalisé la même oeuvre, avec une imprégnation vibratoire de sa conscience divine sur la matière et "l'aura" de l'oeuvre.

 

Les plus belles oeuvres sont à mon sens celles qui sont réalisées en symbiose avec le Divin, car elles s'imprègnent d'une magie que nulle conscience humaine ne peut réaliser. Une personne devrait toujours se servir de son "Moi supérieur" pour réaliser quoi que ce soit. Ainsi, il offre au monde bien plus qu'un beau paysage, mais une oeuvre de Lumière qui a la particularité de répandre l'amour et la conscience de Dieu pour ses enfants.

 

Ainsi, l'influence de notre conscience sur le monde de la matière imprègne cette dernière à tous les niveaux. Celui qui est éveillé sur ce sujet se servira toujours du Divin en lui pour réaliser toute chose, et ainsi ses oeuvres deviennent une offrande et un service à la Lumière.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La petite voix du coeur

 

 

La petite voix du coeur, c'est l'ancrage de son "Moi supérieur" dans la conscience humaine, qui se manifeste en permanence. Distinguer les "bruits" du mental de cette "voix" demande de s'arrêter, de s'oublier d'exister d'un point de vue humain, pour percevoir cet autre univers oublié, dans lequel nous rayonnons et nous existons réellement. La petite voix du coeur, c'est cette intuition de notre Présence Divine intérieure qui "parle" en nous, et nous invite aux meilleurs choix, aux meilleurs mots, aux meilleurs actes, à chaque instant, à chaque décision, à chaque projet.

 

Devenir ce "Je Suis" en nous, au détriment de l'intellect qui fait douter, qui fait échouer, c'est un entraînement de tous les jours, de tous les instants. Pour devenir ce qui est en haut, nous devons accorder de plus en plus notre attention à ce "Moi supérieur", et ainsi l'appeler, le méditer, le prier, même pour des petites choses.

 

Lorsque l'être humain se sera suffisamment identifié à sa Présence Divine intérieure, il comprendra un jour que cette dualité entre son moi humain et son Moi Divin n'était que pure apparence. A ce moment, il sera invité à fusionner avec ce qu'il a toujours été : un Etre de pur Amour, de Paix et d'infinie sérénité. Ce processus d'identification à Sa Réalité, dans tous les domaines de sa vie, jusqu'à finalement la devenir, est le chemin vers la libération.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Gratitude

 

 

Exprimer sa gratitude et son amour pour le Divin tous les jours de sa vie est un bel acte de reconnaissance, pour toute l'aide que nous apporte Dieu et ses légions à chaque instant. Même les difficultés que nous rencontrons sur notre chemin sont un cadeau que la vie nous offre pour transcender nos imperfections et évoluer. Celui qui remercie chaque jour le Divin de tout son coeur, quelles que soient ses conditions de vie, crée un pont entre Dieu et lui, et sera aidé dans toutes les épreuves de son existence. Cet acte de reconnaissance du Divin ne peut qu'apporter bénédictions et joie au sein du foyer.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Magie blanche

 

 

Finalement, qu'est-ce que la magie blanche ? Quelle que soit sa religion ou son enseignement, la magie blanche est l'utilisation de la Lumière mise en action pour soi-même ou pour les autres. Son utilisation est vaste, tellement les activités du "Feu Sacré" sont nombreuses, et nous n'en exploitons pourtant qu'une infime partie. Pour ne donner que quelques petits exemples, imaginons une personne qui a besoin d'aide. Nous pouvons à ce moment précis visualiser cette personne dans une lumière blanche intense, ou encore projeter de notre "Moi Supérieur" un rayon de pure Lumière de la couleur souhaitée sur cette personne, en fonction de l'action voulue.

 

Une autre application possible, par rapport à une personne qui vous envoie beaucoup de négativité, et que vous ressentez dans votre monde, sans que cette personne ne soit pourtant proche de vous... est la visualisation d'un puissant rayon chargé d'amour de votre coeur vers celui de cette personne. L'Amour restera toujours le grand vainqueur sur toute discorde. La visualisation également d'un éclair de lumière blanche ou bleu sur cette personne peut dégager cette dernière de ses tourments. Mais vous ne pouvez bien évidemment faire le travail à la place de l'autre.

 

Encore un exemple ? Un être spirituel, quelle que soit sa religion ou son enseignement, est à mon sens une bénédiction pour le monde extérieur. Lorsque celui-ci déambule dans ce dernier, il peut profiter de sa Lumière pour bénir tout ce qui l'entoure. Par exemple, visualiser tout autour de lui un embrasement de Lumière violette et/ou blanche, afin de purifier et d'apporter une conscience spirituelle à tout ce qui l'entoure.

 

Les possibilités sont infinies. Une personne spirituelle peut ainsi transformer chacune de ses sorties dans le monde extérieur en une mission de paix et d'amour pour tous, et cela en toute discrétion bien sûr. Même si la vraie "magie" reste notre transformation intérieure en un être d'amour et de compassion, la possibilité de se servir de la visualisation de la Lumière dans notre vie reste néanmoins une activité merveilleuse, et nous rapproche toujours plus de notre essence véritable. Mais celui ou celle qui a des difficultés à visionner la Lumière peut tout simplement avoir un comportement agréable à tous, souriant, aimant et serviable, car finalement, l'amour du coeur reste la seule vraie magie, quelles que soient les activités que l'on puisse lui associer.

 

Ainsi, celui qui voit sa vie comme une mission de paix et d'amour, et utilise en tout lieu et chaque jour la Lumière du Divin par son canal, transformera son existence en un champ de fleurs parfumées, et sera une véritable bénédiction pour tous. Les êtres spirituels sont les relais d'une Lumière qui souhaite s'installer sur Terre, et devenir l'allié, l'ami, le serviteur de Dieu, est la chose la plus honorable que nous puissions accomplir.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 L'imagination

 

 

L'imagination reste un attribut Divin très puissant et très utile. Elle influence grandement la qualité de notre existence. Par exemple, si une personne imagine l'avenir du monde de façon négative, elle attirera dans son propre monde cette négativité au présent. Si une même personne se sert de son imagination pour construire un monde merveilleux, elle attirera des énergies postives, et favorisera l'apparition de ce monde.

 

Comme décrit dans le texte précédent sur la magie blanche, il est également possible de se servir de son imagination pour projeter de la Lumière partout autour de soi. Notre imagination est l'attribut Divin qui nous permet également de créer à tous les niveaux, que cela soit sur un niveau artistique, ou sur un niveau invisible.

 

Nous tenons entre nos mains un formidable outil de réalisation, pourvu que nous nous servions de notre imagination à des fins toujours constructives.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Vies antérieures

 

 

Pour ceux et celles qui perçoivent la logique de la réincarnation comme une évidence, comme nos amis hindouistes, certains souhaiteraient connaître leurs vies antérieures. Mais je suggère humblement ce qui suit : si une personne est incarnée présentement, c'est que cette dernière doit encore apprendre et évoluer. Le passé de ses vies antérieures me paraît en effet peu important, mais se centrer sur ce que l'on peut faire de bien ici et maintenant me semble essentiel. Je pense ainsi que l'on devrait se détourner de la recherche de "l'extraordinaire", afin de développer nos potentialités "intérieures" les plus remarquables : l'Amour. Le miracle n'est pas de développer des dons "incroyables", mais plutôt de transformer notre personnalité à la base égotique, en personne simple, humble, pacifique, aimante et bienveillante. Celui qui atteint cela a réalisé un vrai miracle !

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Le pouvoir de qualification

 

 

Certains d'entre nous ne se rendent pas compte de l'importance de leurs mots, surtout lorsqu'ils sont destructifs, et de l'impact sur leur vie. Lorsqu'une personne donne une quelconque qualification d'une situation ou d'une personne, elle attire à elle l'expérimentation de sa qualification. Si par exemple, je qualifie une personne négativement, je charge mon monde de cette négativité. Tout ce que je dis et tout ce que je fais construit mon univers à chaque instant. Pourquoi ? Tout simplement pour que je vive l'expérience de tous mes actes, de toutes mes paroles, de tous mes sentiments, afin de comprendre progressivement, par retour d'expérience et de souffrance, que cette voie est sans issue. D'une autre façon, on peut qualifier positivement tout ce qui nous entoure, et ainsi voir fleurir le résultat de cette attitude positive. Nos mots, nos pensées et nos actes nous déterminent à chaque moment de notre vie, et plus ces derniers sont nobles et bienveillants, plus nous attirons dans notre vie l'amour ainsi semé.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 L'intellect et le coeur

 

 

Le coeur dit : "Ose, ose encore et davantage" (Babaji). L'intellect dit : "Tu n'en es pas capable, tu n'y arriveras jamais". Quel est celui ou celle qui a réussi sa vie ? C'est celui qui se lève le matin, souriant et heureux, réalise dans sa journée les activités qui lui plaisent, puis se couche le soir, souriant et heureux. Pour atteindre cette liberté, il me paraît important que la personne ose être ce qu'elle souhaite être, sans doute ni peur, et que cette dernière accorde toute sa foi dans le Divin de l'aider dans ses projets. L'intellect, ou le mental humain, a toujours la fâcheuse tendance à utiliser nos faiblesses et nos peurs afin de nous décourager, de nous faire baisser les bras. Bien entendu, nous sommes les propres créateurs de ce mental soupçonneux, peureux et timide, et le défi de tous est justement de se remplir de suffisamment de Lumière afin de transcender tout ce qui nous empêche d'avancer. Mais finalement, cette planète est une Terre d'expériences et d'expérimentations, alors n'ayons peur de rien, et osons devenir les soleils que nous sommes déjà !

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Les bienfaits de la Nature

 

 

La Nature a un pouvoir de purification remarquable, de par la quantité d'Etres des éléments qui s'y trouvent, mais aussi de par son but auprès des êtres humains. Les puissantes énergies de la Nature sont données à l'homme pour l'aider à se rappeler à tout moment sa filiation avec le Divin. Il suffit de s'asseoir dans un endroit paisible, puis de se laisser envahir de toute part par ces énergies infiniment ressourçantes. Autant nos amis les arbres nous montrent la voie en pointant leurs ramures vers le soleil, autant les fleurs offrent leurs pétales à l'astre qui les fait vivre, autant nous devons les imiter en élevant notre regard vers la Lumière à chaque instant. Même si la forme est une illusion qui se superpose à la Vérité, les énergies qui maintiennent la cohésion de ces formes restent puissamment lumineuses, et nous aident sur notre chemin.

 

L'Etre éveillé sur ce sujet aura le plus grand respect face à notre Mère Nature, qui non seulement remplie sa fonction spirituelle, mais également nourrit nos corps. C'est pour cela que nous ne pouvons que la bénir et l'aimer de tout notre coeur. Et lorsque cette dernière s'exprime d'une manière forte, ayons à ce moment le réflexe de lui demander pardon pour tous ce que les hommes lui imposent souvent de discorde. On ne devrait se servir de ses resources sans la remercier, et s'en nourrir sans exprimer notre gratitude pour ce qu'elle nous offre.

 

La Nature n'a pas de mauvais sentiment envers les hommes, mais cette dernière repose sur des Lois de sauvegarde, mais aussi de renouvellement permanent. L'homme physique est issu de notre Mère la Terre, et notre Esprit insufflé par notre Divin Père. Tout ce qui est en bas doit atteindre ce qui est en haut. Et c'est pour cela que ce qui est en bas est transitoire, mais néanmoins nécessaire à notre évolution, afin d'atteindre ce qui est éternel.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Pouquoi être bon ?

 

 

Comme je le cite dans l'un de mes ouvrages, même s'il paraît utopique d'être bon pour certains, il l'est encore plus d'être mauvais ! Tout simplement parce que chacun doit expérimenter ce qu'il crée. Tout se qui "sort" d'une personne est un boomerang lancé dans l'univers, qui revient chargé de la qualité émise. Celui qui a compris cette simple règle n'envoie aux autres que de l'harmonie et de la paix.

 

D'autre part, l'univers d'une personne est composé de ce qu'elle y met. Les sentiments, les pensées et les actes de cette personne colorent son aura des énergies émises à chaque instant. Seule une voie basée sur l'Amour Divin et la compassion sont l'assurance d'une vie heureuse, joyeuse et sereine.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Citoyen de l'Univers

 

 

Certains retirent une certaine fierté de leurs origines, de leurs traditions, et de leurs pays, et ces derniers revendiquent souvent cette fierté nationale. Je peux comprendre que l'on peut être heureux de vivre dans son pays, dans sa région ou son département, mais je pense que celui qui se sent citoyen du monde, abolit de suite toute frontière entre lui et les autres. Cela dénote une ouverture d'esprit, et une bonne volonté à comprendre l'autre, et ainsi à manifester d'emblée une attitude et une invitation à la paix.

 

D'un point de vue spirituel, la personne qui est éveillée à l'Amour se sent même citoyenne de l'Univers, dans le sens ou cette dernière ne met aucune barrière entre elle et toute créature possible, quelle que soit sa forme. Une telle personne est ouverte et prête à aimer, sans jugement ni avis particulier. Nous sommes tous des créatures de Dieu, alors ne sommes-nous pas chez nous quel que soit le lieu ?

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Rêve et réalité

 

 

Voici, sur cette Terre, celui ou celle qui rêve :

 

> Croire à ce qu'il voit dans le reflet de son miroir chaque matin.

> S'inscrire dans la logique de la vie terrestre actuelle.

> Avoir peur de manquer, du lendemain.

> Donner du pouvoir à la discorde, quelle que soit cette dernière.

> Donner une grande importance à la vie matérielle.

> Que son bonheur dépende de celui des autres.

> Etre attaché aux autres de façon démesurée et émotionnelle.

> Se sentir coupable, se culpabiliser pour ses fautes.

> Prendre les "armes", se battre... pour la paix.

> Croire être dans la réalité et les autres sur un nuage.

 

Et voici celui qui s'approche d'une certaine réalité :

 

> Choisir l'Amour (Divin) comme la base de sa vie, et le mettre en action à tous les  niveaux de son existence. L'Amour et la bienveillance sont la seule réalité de toutes choses visibles et invisibles.

> Percevoir le monde comme une illusion, une matrice faite d'expériences au profit de celui ou celle qui veut évoluer. Quelles que soient nos fautes, elles existent si on leur donne du pouvoir, mais elles disparaîssent si l'on comprend ce qu'elles souhaitent nous apprendre. La culpabilité est ainsi inutile. La compréhension de ses erreurs balise le chemin vers la Lumière en ligne droite de celui qui veut l'emprunter.

> Prendre grand soin de son véhicule physique (nourriture, activité physique), car ce véhicule est un outil de transition vers des plans plus élevés de l'existence, et le corps doit être en bon état de fonctionnement. La beauté reste divine dans tous les domaines, mais vivre à travers sa beauté corporelle est une grande illusion. Il est ainsi préférable de développer sa beauté intérieure, car cette dernière ne fanera jamais.

> Avoir compris que l'injustice n'existe pas, auquel cas une personne ne peut atteindre la Paix intérieure.

> Savoir que la Paix dans le monde ne s'obtiendra qu'au travers de son propre travail intérieur. Seul celui ou celle qui n'a pas peur de voir ses défauts, sans aucune culpabilité, mais néanmoins avec le courage et la patience de les dépasser, construit véritablement le monde de demain.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La méditation

 

 

La vraie méditation, c'est être relié en permanence avec son Moi Divin Intérieur, que l'on fasse la vaisselle, que l'on se promène ou que l'on travaille. Mais comment atteindre ce moment magique où seul Dieu existe en soi, s'exprime en soi, et agit à tout moment en soi et à l'extérieur ? En s'accordant chaque jour un moment de silence que beaucoup appelleront justement la méditation. Mais cette "courte" méditation journalière n'est qu'un entraînement, pour atteindre la vraie et unique méditation qui s'installe un jour en soi sans interruption. Le résultat de cela ? Une personne en connexion permanente avec son Divin intérieur, heureuse, généreuse, souriante, aimable et toujours paisible... Puis à partir de cette base solide, cette personne intensifiera ces moments de Silence toujours plus profonds, afin d'atteindre ce qui deviendra un jour une explosion de Lumière intense et merveilleuse, qui se nomme l'illumination.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La musique

 

 

Une musique douce et harmonieuse, joyeuse et spirituelle, transcende le temps et l'espace. Soudainement, plus rien n'existe, le mental s'évanouit, et la musique remplie tout l'espace de ses notes colorées et ressourçantes. Le coeur se relit, le corps s'apaise, l'esprit est heureux, il retrouve Sa Maison. Les ondes vibratoires d'une musique spirituelle sont extrêmement bénéfiques. Ces ondes ont un réel pouvoir d'harmonisation de toutes nos cellules qui vibrent à l'unisson du chant de la Vie. Ces ondes agissent sur de nombreux plans physiques et métaphysiques qui composent notre existence.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La guerre intérieure

 

 

Pour quelle raison la guerre et la discorde ravagent-elles ce monde ? Tout simplement parce que cette guerre est à l'intérieur des hommes qui la font. Quelqu'un qui n'a pas trouvé l'amour dans son coeur est en conflit permanent avec lui-même. Et son seul échappatoir et exutoire sont l'autre. Ainsi, ce qui existe de discorde en lui va s'exprimer à l'extérieur, et n'importe quel exutoire fera l'affaire. Le soulagement ressenti de cette extériorisation souvent violente sera bref, car rien n'est réglé en cette personne. C'est pour cela que le travail sur soi-même est inévitable pour celui ou celle qui souhaite un monde meilleur. Si le monde intérieur d'une personne est en paix, le monde autour de cette dernière le sera également. Ainsi, beaucoup veulent la paix, mais cette paix extérieure mondiale sera dépendante du nombre de personnes qui la cultive chaque jour en eux-mêmes.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La pensée unique

 

 

Nous sommes tous inter-reliés les uns avec les autres, pour la bonne raison que nous sommes tous issus de la même Source. Ainsi, nous sommes tous frères et soeur dans le Coeur de Dieu. Mais de par cette connexion permanente, nous sommes également baignés dans une énergie mondiale de formes-pensées. C'est pour cela que la personne qui souhaite atteindre un certain éveil, doit se connecter souvent à sa Source, son Moi Supérieur, pour ne pas être aspiré par les milliards de pensées qui émanent chaque jour de tous.

 

Chacun est formaté depuis sa naissance par une logique et une façon de fonctionner souvent limitative, hérité de son éducation, tradition, etc. Cela est appuyé par un courant de pensées majoritaires, qui sature l'atmosphère. Difficile dans ce cas d'entendre cette petite étincelle Divine qui brille dans chaque coeur, cette merveilleuse petite voix qui invite chacun à se réveiller de cette matrice illusoire, de ce vortex de formes-pensées qui engendre cette pensée unique qui s'invite partout.

 

Celui ou celle qui veut sortir de cette pensée unique doit se relier à sa Divinité par la méditation, ou toute autre application spirituelle, afin de découvrir la Vérité. N'oubliez pas ce que notre bien-aimé frère Jésus a dit : "La Vérité vous affranchira". Cette vérité se trouve dans le Grand Silence intérieur. Et lorsque vous avez pénétré ce Silence remplit d'Amour, de Lumière et de Joie, à ce moment précis vous savez ce qui est, et ce que vous êtes. Et à ce moment seulement l'aventure ne fait que commencer...

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 L'Amour

 

 

Il n'y a à mon sens qu'un seul et unique amour : l'Amour Divin. En effet, la moindre étincelle d'amour que l'on peut ressentir pour sa compagne ou son compagnon, ses proches, son entourage, pour un beau paysage, une fleur, la brise délicate du vent dans les feuilles d'un arbre, le chant harmonieux de l'eau d'un ruisseau qui se joue des rochers, une quelconque expression de beauté... provient de cette Source de Lumière Unique ancrée dans le coeur de tous. A savoir notre identité spirituelle, notre Moi Supérieur. Ainsi, chacun de nos sentiments d'amour, de compassion, de joie envers toutes choses est l'expression de notre divinité intérieure, qui à ce moment s'exprime.

 

L'amour Divin est la plus grande force de l'Univers visible et invisible. Elle maintient la cohésion de toute forme, de toute création physique ou spirituelle. La véritable méditation est la connexion permanente avec ces colossaux courants d'énergie omniprésents en nous et autour de nous.

 

La Vie sous toutes ses formes serait inexistante sans l'Amour Divin, car cet Amour est la grande Cause originelle et la raison d'être de toute chose.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Compassion et pitié

 

 

Pour comprendre la différence fondamentale entre la compassion spirituelle et la pitié, je vais prendre un exemple parabolique d'un médecin et de son patient. Un patient vient voir son docteur, et ce dernier diagnostique une maladie grave en cette personne. Le patient est effondré, et exprime par son attitude une grande souffrance mentale.

 

> Si le médecin ressent une profonde pitié, il prend en quelque sorte la souffrance et le mal de son patient, éprouve et endure avec ce dernier son tourment. Mais si le médecin agit de la sorte avec tous ses patients, que restera-t-il de ce dernier au bout de quelques années ? Et pourra-t-il continuer à aider ses patients ?

 

> En effet, si le médecin veut aider beaucoup de personnes durant toute son existence, il lui faut rester un pilier de positivité, et ainsi ne jamais prendre le mal et le karma d'autrui. De cette façon, il pourra donner son amour tout au long de sa vie, et être une aide et un vrai soutien... sans s'écrouler avec ses patients. Le médecin peut ainsi ressentir une profonde compassion pour son patient, mais ne pas prendre ce qui ne lui appartient pas.

 

En conclusion, si une personne souhaite aider son prochain, et rester toute sa vie un pilier et une force positive pour autrui, elle ne peut se laisser envahir par les énergies de souffrance des autres, ou bien elle s'écroule avec eux, et n'est plus d'aucune aide pour personne.

 

La vraie compassion spirituelle d'une personne éveillée sur ce sujet, comprend que tout est à sa place dans l'univers, et que chaque expérience pour chacun est un cadeau d'évolution offert par la Vie. Ainsi, une personne pourvue de compassion aura un grand amour pour chacun, proposera souvent son aide et ses services avec tout son coeur, mais ne se chargera jamais d'énergie négative, afin de conserver tout au long de son existence sa force vive et son équilibre.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 L'illusion du pouvoir humain

 

 

En effet, le pouvoir sur autrui, quelle que soit sa forme, est une illusion, qui de plus nuit fortement à celui qui en abuse, en ruinant tout simplement ses possibilités d'évolution.

 

Le pouvoir, pourquoi faire ?

 

La prise de pouvoir sur autrui est la peur de ne pas maîtriser une situation, une personne ou un groupe de personnes, afin de ne pas perdre ses propres intérêts. Cela dénote une volonté de contrôle sur les autres afin de garder sous la main ces derniers, et d'en obtenir des services. Comme peu de personnes ont une maîtrise sur eux-mêmes, la mise en place d'une hiérarchie de pouvoir à tous les niveaux de la société permet de maintenir cette dernière dans un précaire équilibre. Mais l'intelligence augmentant de génération en génération, la personne à de moins en moins le souhait de placer sa vie dans les mains d'une autre. Si cette volonté d'indépendance ne provient pas du coeur, elle engendre l'individualisme exacerbé, et finalement le chaos à plus ou moins courte échéance. Mais si cette volonté de liberté vient de sa propre divinité intérieure, elle génère la responsabilité et l'harmonie.

 

Le pouvoir est une illusion :

 

L'abus de pouvoir sur autrui corromps tout ce qui est bon en soi. Il donne l'illusion et la jouissance de dominer, et de tenir dans sa main la destinée des autres. C'est une profonde illusion, car ce sentiment de supériorité voile toute la réalité de ce que ressentent ceux qui subissent ce pouvoir. En effet, celui qui abuse de son autorité ne doit commettre aucune erreur, car à la moindre faiblesse de sa part, son entourage l'anéantira. D'autre part, la personne abusant de son pouvoir se rendra compte à quel point cela l'isolera de toute amitié, de tout amour et de tout respect des autres. Alors que celui qui use de son statut de "pouvoir" uniquement pour le bien commun, et avec une grande humilité, sera aimé et véritablement respecté.

 

Le poison du pouvoir :

 

Celui qui abuse d'un quelconque pouvoir sur autrui provoquera inévitablement un retour karmique dans son existence et les suivantes. La Vie est offerte aux êtres humains pour qu'ils évoluent vers l'Amour et la Lumière. Si certains profitent de leurs positions pour écraser les autres, ils empoisonnent leurs consciences, qui les suivra de vie en vie. Personne n'échappe au retour de son karma, car le karma est une Loi divine créée pour que l'homme expérimente le retour de ses mauvaises actions, afin de ne pas les reproduire. L'évolution est à ce prix. D'autre part, celui qui domine les autres provoque chez ces derniers une colère et un ressentiment profond qui, un jour ou l'autre, explosera contre celui qui en abuse. Personne ne peut se soustraire à la Loi de sa propre existence, et seul un comportement d'amour pour autrui est la porte ouverte vers des plans d'existence plus élevés.

 

La roue de la réincarnation :

 

Beaucoup de personnes ont la certitude de ne vivre qu'une seule vie, donc ces dernières ont le sentiment de n'avoir à payer aucune conséquence de leurs actes. La surprise est de taille lorsque la personne constate à sa mort physique, que sa conscience survit à son corps, et que cette dernière récoltera la moisson de sa vie précédente dans la suivante. Voir le thème sur la vie et la mort.

 

Lorsqu'un rapport de pouvoir est présent dans le couple :

 

En premier lieu, pourquoi la Vie unit-elle deux personnes ? Pour que ces dernières se fassent progresser mutuellement dans leurs faiblesses, afin que chacun acquiert ce qui lui manque pour poursuivre son évolution. Il est néanmoins rare de voir un couple équilibré de nos jours dans nos sociétés, et encore moins que ce dernier est conscience du réel but de cette union. Chacun veut bien souvent imposer sa propre vision de l'existence, ainsi que sa propre logique à l'autre. Bien souvent, la peur de perdre l'autre domine également, pour des raisons généralement égoïstes. Et ainsi, l'un des deux construit parfois une prison autour de son partenaire, le bloquant dans tous ses projets. Ce cas de figure commun (plus souvent dans les jeunes couples) est néanmoins nécessaire à la prise de conscience progressive des propres manquements de chacun. Mais quel devrait être le couple de demain, dénué de tout esprit de pouvoir l'un sur l'autre ?

 

> Donner à l'autre toute sa place de s'épanouir dans ses projets. Accorder ainsi à l'autre toute sa confiance, et l'encourager dans tous les domaines de sa vie.

> Ne pas faire de l'autre juste un objet pour la satisfaction de son propre plaisir, mais savoir partager équitablement les besoins de chacun. Ainsi, ne jamais délaisser les besoins de l'autre en ne pensant qu'à son propre intérêt.

> Etre à l'écoute de l'autre, tendre et aimant, donnant et prévoyant. S'assurer du bien-être de son partenaire, et prendre plaisir à rendre l'autre heureux, etc.

 

Le résultat de ce qui précède ? Un merveilleux amour et respect qui naîtra d'un tel couple, et des possibilités d'évolution certaines.

 

En conclusion, pourquoi le pouvoir existe-t-il encore de nos jours ?

 

Tant que l'homme n'aura pas dépassé sa soif de dominer, d'amasser et de contrôler, mais aussi tant qu'il n'aura pas compris sa place et son véritable rôle dans l'Univers, c'est-à-dire celui d'aimer et d'évoluer, le pouvoir restera la seule expression d'échanges de la plupart des rapports humains. Mais de par la nature ascensionnelle de l'existence, chacun aura engendré un jour suffisamment d'Amour et de Lumière dans son coeur pour se rendre compte que le véritable bonheur est d'aimer.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Le pardon

 

 

Le Pardon, l'une des clés du bonheur. La meilleure façon de voyager "léger", sans lourdes valises à porter toute sa vie :

 

Celui qui donne son pardon :

 

Accorder son pardon peut prendre un certain délai, qui peut être court en fonction de chacun et de la situation à pardonner... mais garder sa rancune contre une personne peut gâcher toute une vie, en empoisonnant celui qui n'arrive pas à se dégager de ce lourd fardeau. Ce mal-être affecte également ses proches et son entourage. En bref, ne pas pardonner, c'est choisir le chemin de l'obscurité. Cela n'est pas toujours facile, mais nous verrons plus bas que l'acte de pardonner est logique, sans oublier que cela reste une démarche noble et rare de nos jours.

 

Celui qui demande pardon :

 

Nous avons tous à demander pardon à la Vie pour nos nombreuses erreurs, et des erreurs qui ont parfois entraîné de la souffrance parmi ses proches et/ou son entourage. Mais les erreurs de jugement que nous faisons parfois font parties de notre apprentissage, et sont nécessaires à notre évolution. Il n'y a donc aucun lieu de se culpabiliser, et surtout à partir du moment où nous retirons un profit bienfaiteur de ces erreurs. Le fait de demander pardon au Divin, à la Vie, ou à une personne si cela est justifié, est un acte libérateur, qui élimine les "lignes" invisibles de colère et de ressentiment tissées par les personnes concernées. Mais si une personne n'accepte pas votre pardon, et préfère ainsi rester dans sa souffrance et son ressentiment, ou encore que vous ne puissiez voir la personne à laquelle vous demandez pardon, cela n'a pas une grande importance... car la Vie Omnisciente lit la sincérité de votre coeur à chaque instant, et vous serez libéré de la même façon.

 

La conscience de la réincarnation et de ses propres fautes passées dépasse l'idée du pardon :

 

Si la personne a conscience qu'elle n'est qu'une incarnation physique de plus parmi de nombreuses vies antérieures, et sait que chacun récolte ce qu'il a semé, comme nous l'a enseigné Jésus, il est ainsi logiquement plus aisé pour cette personne de pardonner à celui qui lui a fait du tort. Il serait en effet très orgueilleux de penser que nous sommes au-dessus de toute erreur. Il est donc normal que nous récoltions parfois les semences de nos erreurs passées de cette vie ou d'une autre. C'est pour cela qu'une personne spirituelle, qui est éveillée sur ce sujet, n'aura pas le besoin d'accorder son pardon à une personne lui ayant porté préjudice. En effet, cette dernière a conscience qu'elle récolte à ce moment précis un acte passé. La personne spirituelle aura d'ailleurs la réaction inverse, c'est-à-dire de demander pardon à la Vie et au Divin pour ses propres erreurs antérieures, qui ont généré le retour vécu.

 

Devons-nous récolter le fruit de toutes nos erreurs passées ?

 

Si une personne se met sincèrement et de tout son coeur au service du Divin et des autres, la Loi de son propre Karma peut-être en grande partie évitée. Voir également le thème sur l"injustice.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Le pouvoir de l'attention

 

 

"Sur ce quoi l'on médite, on le devient", nous dit un sage. En effet, le pouvoir de centrer son attention sur des choses élevées est la garantie de remplir son univers de choses élevées. Pour celui ou celle qui souhaite dépasser ses conditions de vie limitées, il est nécessaire que ce dernier dirige constamment son attention (son regard et ses pensées), sur ce qui est élevé, noble, lumineux. Cela ne doit pas devenir une torture mentale bien évidemment, mais le fait de ramener progressivement son attention vagabonde sur ce qui est sain, va progressivement opérer un changement "vibratoire" de la personne qui s'entraîne à cela. Il va en résulter un accroissement des idées nobles et divines, et un nouvel univers va s'ouvrir comme une fleur à cette personne.

 

Il est extrêmement facile aujourd'hui de s'enliser dans ce marécage de possibilités destructives qu'offre le monde, et se hisser au-delà de cela demande un réel effort au début. Mais plus la personne va centrer son attention sur ce qui est beau, plus son monde va devenir beau.

 

Vous connaissez l'histoire de ce disciple qui accourt vers son maître en haut de la colline, pour lui dire que le désordre règne en contrebas dans son village ? Le Maître descend dans le village et, au lieu de la discorde, le calme règne. Et le Maître dit à son élève : "L'extérieur est le reflet de ton intérieur !". Si cela reste parabolique, cette démonstration montre l'importance de rester centré sur ce qui est lumineux, pour celui qui veut la paix en lui et autour de lui.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Réussite et échec

 

 

Aux yeux du Divin, que devons-nous réellement réussir, et où peuvent se cacher les véritables échecs ? Imaginons une personne qui, toute sa vie, accumule échecs sur échecs dans sa vie professionnelle, ainsi que dans sa vie amoureuse. Mais quelles que soient les situations qui lui sont présentées, cette personne à toujours des intentions bienveillantes. Ainsi, quels sont les ingrédients qui pèseront le plus dans la balance, au bilan d'une incarnation terrestre ? Avoir réussi sa vie financière et/ou amoureuse ? Ou avoir manifesté toujours, à chaque situation, des sentiments bienveillants, une volonté naturelle de toujours arranger les choses, d'être toujours aimant et disponible, mais également de surpasser les défis présentés ? Ainsi, la véritable réussite ne se situe pas dans le monde extérieur, mais dans son attitude et ses intentions intérieures. Les bonnes intentions et la bienveillance prévaudront toujours à toute réussite matérielle. Mais il n'est bien évidemment pas interdit, en tant que digne fils et fille de Dieu, de manifester une certaine opulence, qui peut être naturellement donnée par la Vie, de par un juste comportement.

 

"L'intention" est l'une des choses la plus primordiale à notre évolution. Autant nous pouvons cacher nos pensées aux yeux d'autrui, autant elles apparaissent au grand jour à notre divinité intérieure. Si le Divin ne juge jamais nos pensées et nos actes, ces dernières sont "lues" en permanence, afin de déterminer notre évolution future, ainsi que notre karma à venir. Ainsi, heureux celui qui a toujours naturellement de bonnes intentions en toutes choses, qui élève toujours vers le haut toutes situations et toutes personnes, et qui prend toujours plaisir à "céder sa place" avec amour et bienveillance, en fonction bien entendu de ses possibilités. Celui-là gagnera assurément son droit à évoluer vers des plans d'existence plus élevés.

 

En conclusion, certains peuvent avoir le sentiment d'avoir échoué dans leurs existences, mais je me permets de suggérer à ces personnes qu'elles ont peut-être réussies là où beaucoup ont échoué. D'autre part, il est toujours temps pour ces personnes de "réussir", en se mettant au service du Divin dès maintenant. Pour cela, il suffit de manifester une attitude bien intentionnée à chaque instant, et de donner son amour et sa bienveillance à tous ceux que l'on croise (avec discernement bien entendu). Ce n'est que par cette volonté naturelle d'aimer que la Vie vous aimera et vous aidera, et vous verrez votre existence s'embellir et se transformer positivement, bien souvent au-delà de toutes vos espérances.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Qui est Dieu ?

 

 

Cette question est si vaste, si informelle, si gigantissime et éternelle... En premier lieu, il a bien fallu que l'homme trouve des mots pour différencier ce qui est bien, de ce qui est mal. Le mot en lui-même est-il important ? Il est possible de dire non, car il existe de nombreux mots pour nommer Dieu. Mais il est également possible de dire oui, car le fait même d'avoir qualifié ce mot pendant des siècles pour nommer le "Bien", donne une puissance vibratoire bénéfique à ce dernier, comme tous les mots qui y sont associés. Mais cela ne répond pas à la question de savoir qui est Dieu ? Et la question est si vaste qu'il serait prétentieux pour une conscience tridimensionnelle, de donner une réponse formelle ! Ainsi, à partir de sa propre expérimentation du bien et du "mal", et de ses propres "voyages" intérieurs, il est possible d'établir quelques constatations qui me semblent pertinentes.

 

En premier lieu, une simple constatation, qui découle de l'observation et de l'expérimentation : si une personne fait du mal à son prochain, elle se prive de tout bonheur possible, et sombre en effet très rapidement dans le chaos et le malheur. Mais si cette même personne se comporte avec amour avec son prochain, cette dernière en retire un grand bonheur intérieur. Peut-être avons-nous là une première piste nous indiquant que seul un comportement positif nous apporte le bien-être intérieur. Si cela peut paraître simpliste, en vérité cela nous informe de l'existence de Lois Divines biens précises. Et comment la Vie nous fait-elle évoluer, et souvent malgré nous ? En nous faisant expérimenter le retour de chacun de nos actes, à chaque fois que notre comportement sort des grandes lignes directrices écrites par le "Divin". En effet, la Vie est définitivement ascensionnelle. Une personne qui se brûle ne mettra plus sa main sur le feu, ou le refera encore et encore, mais aura le retour douloureux de son acte, encore et encore. De cette façon, l'être humain finira par décider par lui-même, à travers ses nombreuses incarnations physiques, de ne plus se brûler. Et cela signifie que cette personne a décidé à ce moment précis d'évoluer. Ainsi, quelles que soient les apparences, l'existence est parfaitement formatée pour nous faire grandir vers tout ce qui est bien, à travers de multiples expériences.

 

Il me paraît ainsi évident de l'existence de ces Lois, parfaitement bien intentionnées, qui souhaitent nous voir embrasser un jour ce que nous sommes réellement. Par déduction logique, suite à l'observation de nos expériences, nous pouvons en effet penser bien entendu en l'existence du Divin, et que ce dernier symbolise la bonté, l'amour, la générosité, et la positivité absolue dans toute chose. Et que Son seul souhait est de nous entraîner joyeusement dans cela. Et justement, dès que notre comportement se "cale" vibratoirement sur ce que Dieu est, à ce moment nous nous connectons à ces énergies puissantes et bienfaitrices, qui nous élèvent toujours plus vers la lumière !

 

Si je donnais ma propre définition du Divin, je dirais, par mes propres "voyages intérieurs", et mes expérimentations extérieures, tout l'immense amour que je ressens pour Dieu. Tout simplement parce que ce dernier est une mer de Lumière, omniprésente, omnipotente et omnisciente, qui représente tout ce qui est bon, tout ce qui est beau, et tout ce qui est merveilleux, dans une immense et généreuse bienveillance.

 

Si la majorité d'entres nous décidait de tourner leurs regards vers le Ciel de leurs coeurs, en abandonnant toute forme d'ego, la Terre se transformerait en un gigantesque champ de fleurs !

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 La Liberté

 

 

Quelle est la définition de la liberté ? Je pense que la liberté est une responsabilité. Par exemple, je peux être libre de faire du bruit chez moi, mais si cela gêne mon voisin, j'empiète sur sa propre liberté de vouloir le silence. Ce simple exemple montre à tous les niveaux que la liberté ne peut s'exercer au détriment de celle des autres.

 

D'un point de vue spirituel, la liberté est relative, tout comme le libre-arbitre, pourtant précieux pour l'évolution de l'être humain, de retourner à sa Source par son propre consentement. Mais une personne spirituelle s'aperçoit vite dans son chemin qu'il n'y a pas beaucoup de voies possibles pour être heureux. Des exemples ? Si je me laisse aller à manger une nourriture malsaine, j'en ai le retour par des problèmes de santé. Si je me laisse aller à la colère contre quelqu'un, j'en paye également les conséquences par un mal-être immédiat. Ainsi, le choix d'être heureux est de suivre une ligne directrice saine dans son existence.

 

De plus, la liberté ne serait-elle pas l'absence de toutes émotions négatives, de tout attachement matériel et émotionnel ? Par exemple, ne serait-il pas judicieux de remplacer l'amour individuel, ainsi que tous les attachements et souffrances qui y sont associés, par une forme d'amour (divin) plus universelle, où la vision de l'existence ne s'arrêterait pas à des concepts, logiques et habitudes localisés dans son propre petit monde ? Cette forme de conscience ne s'acquière que par la recherche de sa véritable identité, de ce "Moi" supérieur qui attend patiemment que l'on s'intéresse à lui. L'univers de ce vrai "Moi" est immense, et nous tend la main avec amour à chaque instant. Je pense que la véritable liberté se trouve à ce niveau, car finalement, il n'y a que dans la plénitude du coeur que nous sommes heureux, et libérés de tous nos concepts mentaux emprisonnants.

 

Ainsi, à mon humble avis :

 

Nous ne sommes pas libres...

> Si nous faisons de notre corps un fardeau dans lequel nous sommes emprisonnés, par l'absorption d'une nourriture dénaturée.

> Si notre attachement à autrui est déraisonnable, car la perte d'un proche génèrera une très grande souffrance.

> Si notre attachement à la matière est excessif, car dans ce cas, chaque perte matérielle engendrera également de la souffrance.

> Si nos émotions nous gouvernent, car ces dernières nous rendront toujours malheureux, et nous serons dans ce cas la victime de notre propre manque de maîtrise.

 

Voir les nombreux sujets et méthodes que ce site propose, afin de transcender ses défauts, et développer les qualités essentielles à son bien-être.

 

Ainsi, la liberté ne peut s'acquérir à mon sens que par sa propre volonté d'évoluer vers quelque chose de plus haut que nous-même.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Les animaux ont-ils des sentiments ?

 

 

Tout comme l'indique un article sorti du magazine "Ca m'intéresse" (octobre 2008 / numéro 332), de nombreux neurobiologistes en sont persuadés. Mais comment peut-on définir un sentiment ? Ce dernier peut être mis en évidence lorsqu'une émotion survient suite à quelque chose qui l'a provoquée.

 

Et de nombreux animaux disposent d'une large gamme émotionnelle, tout comme les êtres humains (peur, colère, gratitude, tristesse, embarras... comme le cite l'article). Le processus d'assimilation par les êtres humains que l'animal est un être vivant à part entière semble assez long.

 

En ce qui concerne notre assiette, même si je connais certaines personnes ayant un régime carné, bien plus aimantes et généreuses que d'autres personnes végétariennes, je pense que l'absorption de chair animale, juste pour la satisfaction des plaisirs des sens, est au détriment d'une "vie" sacrifiée. Il ne s'agit pas de juger d'une quelconque façon ceux qui ont un régime carné, mais je pense que l'évolution de l'être humain vers quelque chose de plus élevé passera par l'abandon de ce type de nourriture, de par la conscientisation de la vie animale dans toute sa globalité.

 

D'autre part, il me paraît essentiel de prendre conscience que lorsqu'une personne absorbe de la viande, elle ingère également le stress et la peur de l'animal, qui a compris que son échéance de vie était arrivée.

 

Il existe certaines peuplades qui n'ont pas d'autre choix de subsistance que de manger de la viande et/ou du poisson. Mais cela s'accompagne d'un rite de pardon et de remerciement pour la vie de l'animal qu'ils prennent. Ces peuples ont en effet un grand amour et respect pour la nature qui les fait vivre. On ne peut bien évidemment associer cela à notre style de vie, qui nous offre bien plus de possibilités.

 

Pour finir sur ce sujet, il y a certaines personnes qui invoquent que le végétal est également vivant, et que cela revient au même que de manger de la viande. Je pense qu'un petit tour dans un abattoir convaincra sans peine ces personnes sur la différence entre tuer un animal, et "tuer" une salade.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Le lâcher prise

 

 

Vous ne l'avez pas remarqué ? Plus l'on s'accroche à un résultat, plus ce dernier nous échappe ! Ce phénomène nous montre pourtant clairement la voie à suivre : lâcher prise, avoir foi et confiance en la Vie et le Divin. Certes, la volonté humaine peut finir par obtenir ce qu'elle souhaite, mais à quel prix ? L'être humain est accroché à tout ce qu'il voit, et à tout ce qu'il entend, et pourtant, comme nous l'a enseigné Jésus en redonnant la "vraie" vue aux aveugles, que voyons-nous réellement ? Sûrement un reflet opaque de nos propres peurs, accroché que nous sommes aux pierres de la matérialité ! Le plus difficile à croire, c'est que notre abandon au Divin nous embarque sur des eaux limpides, où tout est fluide et facile. Mais le fait de s'accrocher de toutes ses forces à nos attachements et/ou aux résultats que nous souhaitons obtenir, épuise notre énergie vitale. C'est si bon de faire le vide dans son mental, de ne plus penser à rien, de laisser juste la Lumière de notre coeur se répandre comme un soleil dans tous les atomes de notre corps, sans lui opposer la moindre résistance... et de laisser avec confiance la Lumière oeuvrer à notre place, jusqu'à prendre conscience que cette Lumière, c'est Soi !

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Spiritualité et sectes

 

 

L'écriture de cet article m'inspire, pour la bonne raison que le mot "spirituel", "Dieu", "Divin", ou d'autres termes spirituels sont très rapidement associés au mot "Secte", dans le cadre d'une simple discussion dans le monde extérieur. C'est pour cela d'ailleurs qu'il est préférable à mon humble avis d'assurer une certaine discrétion de sa propre foi et de son amour pour le Divin dans certains pays. D'autre part, le mot "Secte" s'apparente à une communauté dirigée par un guide spirituel, et je comprends que certains faux-gourous doivent être surveillés. Un vrai "guide" religieux ou spirituel doit être profondément humble, ne doit dominer personne, et devrait ramener chacun à lui-même, et enfin ne jamais se laisser idolâtrer. Car dans ce cas, ce dernier est bien ignorant des Lois de la vie, et s'expose à un retour karmique certain, doublé de problèmes avec les autorités de son pays qui peuvent parfois être justifiées. Certains groupes sectaires, de par leurs actes relayés par les médias, ont générés une grande peur parmi la société, et cela a engendré une grande méfiance des personnes spirituelles, qui n'interprètent pas l'existence comme la majorité pensante. Cela est finalement regrettable, car beaucoup de personnes spirituelles sont remarquables de gentillesse, de bonté et de simplicité, et néanmoins vivent avec une spiritualité qui n'appartient pas à une religion officielle. Cette peur finit par abêtir et uniformiser une société pourtant en manque de repères essentiels à son épanouissement. D'autre part, sans nullement vouloir juger les différentes religions, de par les merveilleuses personnes qui peuvent parfois les représenter, l'histoire des religions est parsemée de guerre et de conflits de toutes sortes. Et cela est doublée parfois par certains principes rigides que peu de personnes souhaitent embrasser. Il est donc normal que certains préfèrent une autre voie. D'autre part, nous ne sommes tous que des hommes, et personne ne devrait se soumettre à un autre homme, quelle que soit sa fonction spirituelle. Dieu est dans chaque coeur, et non dans celui de quelques privilégiés. Une personne peut ainsi en aider une autre, mais uniquement pour lui faire prendre conscience de sa propre essence spirituelle. Celui qui aide ne peut pas faire le travail à la place de l'autre, et devrait inspirer cette personne à trouver ses propres réponses.

 

Je pense également, à moins qu'il ne s'agisse d'un groupe de personnes exceptionnelles et égalitaires entre elles, que la communauté (religieuse ou spirituelle) peut dans certains cas retirer de chacun sa propre autoréférence et son propre discernement. Mais on ne peut pas dire aujourd'hui, et cela en toute objectivité, que la société offre un modèle exemplaire de vie, et il est évident que cela engendre une multiplicité de groupes pas toujours très heureux.

 

Je pense néanmoins que la laïcité, de par le contexte actuel, est préférable à toute autre forme de pouvoir, et surtout religieux. Car même s'il y a de très belles religions, La foi est quelque chose de très personnelle, et cette dernière ne peut être enfermée par aucun pouvoir humain. Il serait à ce propos bien agréable un jour que la spiritualité remplace la religion et la laïcité. Pourquoi ? Parce que la véritable spiritualité n'est pas basée sur un dogme ou une pensée unique, mais sur la propre liaison divine entre la personne et son Divin Père. Dans ce cadre, chacun est responsable de ses actes et de ses pensées, et a toujours un comportement aimable, généreux et respectueux de tous. Mais tant que l'homme n'aura pas abandonné son esprit de domination et sa soif de pouvoir, la construction d'une telle société est utopique. Néanmoins, la vie étant naturellement ascensionnelle, chacun aura l'opportunité merveilleuse de rencontrer un jour sa propre Lumière, et de cela naîtra une grande famille fraternelle, ou le sens du partage, ainsi que l'amour et la Lumière seront l'essence de chacun, sans aucun esprit de domination les uns envers les autres.

 

Beaucoup veulent la paix dans ce monde, mais qui réalise un travail sur lui-même pour manifester individuellement cette paix ? De plus en plus je le souhaite de tout coeur, car la paix ne se construira que par l'effort de chacun de s'améliorer.

 

> Site internet qui pourrait vous intéresser ici  (CICNS)

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

Comment réagir face à une pesonne agressive ?

 

 

La première chose essentielle à intégrer face à une personne agressive, sur le lieu de son travail par exemple, c'est de ne surtout pas s'impliquer dans cette agression. Il n'est pas toujours évident de ne pas réagir, et bien souvent, la première réaction d'une personne agressée est d'agresser en retour. Mais plus vous donnerez de "nourriture" à cette personne, plus cela alimentera son agressivité envers vous. Si vous souhaitez désamorcer cette situation, restez dans la paix intérieure. Comment rester serein, face à ces énergies qui viennent vers vous ? Au moment précis où cette personne vous agresse verbalement, ne vous impliquez pas, "déconnectez-vous", et restez en paix. Placez-vous de loin, comme un observateur en haut d'une colline, face à un conflit en contrebas, qui ne le concerne pas. Voyez cette personne comme un petit enfant malheureux dans son existence, et qui essaie de trouver le moindre exutoire pour exprimer sa colère et sa frustration. Vous trouverez un immense plaisir sur votre colline, sur cet îlot paisible où vous êtes en parfaite sécurité. Cette personne est la seule concernée par ses mots et son attitude, et cela ne vous regarde pas. N'ayez surtout pas une attitude provocante, mais refusez de donner la moindre importance à ces énergies. Car si vous laissez cette discorde entrer en vous, elle provoquera inévitablement beaucoup de désordre dans votre existence. Vous serez en lutte dans votre imagination avec cette personne, pendant de nombreux jours ! Et finalement, pourquoi donnerais-je de l'importance à ce qui n'en a pas, a quelque chose d'aussi petit et dérisoire ? Pourquoi en effet m'abaisser ainsi à partager une colère qui ne m'appartient pas ?

 

Rester calme dans toutes les situations :

 

Ainsi, soyez détendu face à l'agressivité, voyez cela comme une opportunité de mettre en pratique votre paix, et si vous affichez non seulement une grande sérénité face à l'agressivité, en plus d'un grand et profond détachement, cette personne ne pourra faire autrement que de baisser ses armes, car elle sera seule dans sa discorde. D'autre part, nous avons tous besoin d'amour, et une personne agressive d'autant plus. Entêtez-vous à envoyer un sincère amour à cette personne, quelle que soit la durée de cette situation. Restez toujours aimable avec cette dernière. Le fait de rester dans l'amour, face à une situation agressive, est une grande force, et non une faiblesse. Et cette maîtrise sera perçue comme telle. Cette personne recherchera inévitablement votre présence au bout d'un certain temps, et vous aurez gagné une grande victoire sur vous-même !

 

Pourquoi certaines personnes sont agressives ?

 

Si une personne manifeste de l'agressivité, cela est bien souvent un cri de détresse et un appel au secours. Cette personne souffre dans son existence, et exprime cette souffrance par un comportement agressif. Comme déjà précisé, seule une attitude d'amour face à cela finit par désamorcer cet état de crise. Cela sera pour vous extrêmement gratifiant d'avoir su vous maîtriser dans ce genre de circonstances.

 

Si vous avez vous-même de la colère :

 

Si vous avez de la colère en vous, et qu'une personne vous envoie sa propre colère, cela risquera d'activer la vôtre, et vous tomberez dans une spirale négative très désagréable. Pour éviter cela, mettez-vous au défit de rester calme extérieurement, et surtout intérieurement. Vous en retirerez une grande victoire sur vous-même. Les personnes agressives qui parfois nous entourent, sont d'une grande aide pour notre évolution personnelle. Chacun est en effet un reflet de soi, un miroir dans lequel on sait de suite où l'on en est. Si le comportement d'une personne nous atteint, c'est que nous avons un travail à accomplir sur nous-même.

 

Conclusion :

 

La solution est ainsi de ne jamais, sous aucun prétexte, prendre pour soi des énergies négatives qui ne nous appartiennent pas. Pourquoi en effet s'impliquer dans quelque chose d'extérieur à nous-même ? N'est-ce pas finalement une réaction incohérente et inutile ?

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Définition de l'émotionnel

 

 

Une personne émotionnelle est très sensible au moindre évènement qui surgit dans son monde. Au lieu de prendre de la distance face à une situation ou une discussion difficile, cette personne va de suite réagir.

 

Il y a de nombreuses variétés de réactions émotionnelles :

 

> L'une s'exprime par un trouble physiologique et mental prononcés. Dans un certain contexte, où une personne est dans une situation particulière, cette dernière perd tous ses moyens, et "fond" littéralement. Cela se traduit par des troubles divers : la personne peut rougir, avoir les mains qui tremblent, et son rythme cardiaque peut s'emballer. Méthode : seul un travail d'introspection sur soi-même est la clé pour dépasser ce type d'émotions.

 

> Une autre, qui est très commune, est un manque total de maîtrise sur soi-même. Dans une discussion qui porte sur un sujet "grave", la personne s'enflamme immédiatement. La colère et la réactivité émotionnelle sont si fortes en cette personne que cette dernière prend toute la place dans la discussion. Méthode :  seule la compréhension des mécanismes de la vie, rend évidente l'inutilité de se fâcher, quels que soient les sujets de discussions abordés. Le calme et le recul prévalent toujours à toute autre attitude, et dénote un comportement bien plus sage.

 

> Une situation catastrophique fait perdre tous les moyens de la personne qui est confrontée à cela. Son état émotionnel submerge sa raison,  et annihile ainsi toute possibilité cohérente d'agir. Méthode : la pratique de la méditation aura raison de cet état, avec le temps.

 

Le manque de maîtrise sur ses émotions provoque un grand stress psychologique et physiologique, ou finalement la personne est rarement en paix avec elle-même. D'un point de vue spirituel, cette personne à beaucoup de difficulté à trouver son centre, son Moi intérieur. Seul un travail d'intériorisation, par le biais du Yoga, de la méditation, ou de toute autre technique spirituelle, peut permettre de transcender cette forte réactivité. Il est tellement plus agréable et élevant pour soi-même et les autres, de rester serein en toute circonstance.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 L'équilibre du corps et de l'esprit

 

 

Pour être heureux dans son corps et dans son esprit, il y a trois principes de base fondamentaux : La pratique d'une spiritualité tournée vers la compassion et la bonté, une activité sportive, et une nourriture saine. Si l'une de ces activités sort de ce triangle vertueux, il risque de se produire un déséquilibre.

 

La Spiritualité :

 

La pratique d'une spiritualité basée sur l'amour du prochain attire à soi la joie du coeur et la bonne humeur. Etre toujours souriant, aimant et encourageant pour tous, apporte en effet en retour un grand bonheur intérieur.

 

Une alimentation saine :

 

En favorisant une alimentation biologique et équilibrée, en évitant le sucre blanc et les aliments gras (produits acides, et donc inflammatoires pour le corps), ainsi que l'alcool et le tabac, nos défenses immunitaires sont renforcées, et la maladie peut être évitée. En savoir plus ici.

 

Une activité sportive régulière :

 

Le sport (activité physique) permet d'éliminer de nombreuses toxines, que l'on accumule dans le corps toute la journée, de par la nourriture et les polluants extérieurs. Le sport est un anti-maladie puissant, si on le pratique régulièrement.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Comment devient-on méchant ?

 

 

A part quelques courants de vie ayant cultivé la méchanceté depuis de nombreuses vies, les hommes sont naturellement bons, et peuvent être "récupérés" en leur donnant de l'attention et de la reconnaissance, même si cela passe par des états de crises assez violents.

 

Mettons de côté l'aspect karmique, et imaginons une personne qui, depuis son enfance, subit un exemple de violence autour d'elle, et est elle-même victime de la violence de son entourage. D'autre part, cette personne n'est pas écoutée, choyée et aimée dans son jeune âge. Toute personne qui ne reçoit pas d'amour et de tendresse étant jeune, va naturellement manifester ce manque essentiel en développant une froideur de sentiments et de compassion envers autrui. En effet, à force d'être repoussé et détesté, comment cette personne pourrait trouver en elle les ressources de s'estimer et de s'aimer. Il en résulte une grande violence contre tous.

 

Bien entendu, cela ne veut pas dire qu'il ne faut rien faire contre ces personnes, si elles nuisent aux autres, mais le fait de mettre ces individus en prison n'est pas très judicieux à mon sens. Comment en effet, quelqu'un qui ne s'aime pas, peut trouver en lui un peu d'estime dans ce genre de lieu ? J'ai bien conscience évidemment qu'il n'est pas facile, même très difficile pour un être humain, de ne pas avoir un esprit de vengeance face à une personne lui ayant fait un grand tort. Et je le comprends parfaitement. Mais la prison est un pourrissoir qui fabrique encore plus des esprits criminels, qui lorsqu'ils sortiront, risquent de commettre des actes encore plus graves, et ainsi de détruire d'autres vies, ce que personne ne souhaite. Ainsi, la solution me semble être le remplacement des règles qui régissent le système carcéral (sauf pour les personnes qui semblent vraiment irrécupérables), et le remplacement des bâtiments délabrés par des endroits plus harmonieux, et bien entendu fermés. Tout cela serait dirigé par des personnes "solides" psychologiquement et physiquement (comme le sont certainement les gardiens), et capables de proposer des activités constructives qui mettent en valeur les possibilités de chacun. Et cela avec des appuis psychologiques de tous les instants. Si un détenu se sent utile et reconnu, et je dirais même aimé et apprécié, il développera inévitablement une estime de lui-même, et deviendra un allié de la société, plutôt que son ennemi.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

 Les couleurs

 

 

Les couleurs que nos yeux perçoivent ont des propriétés physiques et métaphysiques que beaucoup ignorent. Chaque couleur émet un champ vibratoire, et les propriétés de ces champs ont une influence sur chacun d'entre nous. D'autre part, l'attirance d'une couleur ou d'une autre dénote souvent un état d'être spécifique.

 

Il y a des couleurs qui augmentent l'énergie vibratoire spirituelle d'une personne, et d'autres qui l'abaissent. La couleur bleue par exemple est vivifiante. La couleur violette a une action "nettoyante" de notre corps émotionnel (corps énergétique qui nous suit de vie en vie, et comporte les énergies négatives accumulées). La couleur rose a une action réparatrice et est chargée d'amour. La couleur verte peut symboliser en autre, l'opulence. La couleur noire est plutôt une absence de couleur. Cette dernière est choisie dans les films, avec le rouge vif, pour dépeindre des personnages peu recommandables. Il est en effet difficile de choisir une couleur pastel ou lumineuse pour représenter un personnage négatif et sombre ! La couleur noire (avec la blanche) est néanmoins utilisée dans la philosophie Zen et dans certains arts martiaux, qui doit représenter les opposés qui sont nécessaires à l'équilibre de la dimension terrestre, de la nature et de l'univers. Et cela est respectable, mais pour ma part je préfère des couleurs lumineuses, qui symbolisent plus à mon sens la Lumière. Mais il n'y a aucun jugement de valeur là-dessus, chacun étant libre de ses choix. Pour finir, la couleur pourpre peut émettre une énergie de sagesse, et la couleur blanche la pureté et la conscience christique. Mais de toute façon, l'habit ne fait pas le moine, et ce n'est pas parce qu'une personne se drape de blanc qu'elle est bienfaisante.

 

En savoir plus ici.

 

Vos commentaires sur ce sujet : 

 

commentaires ]

 

 

 

Partagez !

 

 

             Liens...

 

 

Les sites

.................................................................................

Tous les sites de Paroles Vivantes

L'Enseignement de Saint-Germain

Le Blog de la Flamme Violette

La Santé

Les Blogs de la Santé

Psychologie spirituelle

Les Blogs de Psychologie spirituelle

Le site de Lisa

 

Facebook

.................................................................................

Notre page officielle

La page de Chris Montclar

 

Les Editions Montclar

.................................................................................

La Collection Blanche

La Collection Sagesse

La Collection Eveil & Mystères

La Collection Santé

 

Youtube, CD, photos & Cartes

.................................................................................

Chaîne spirituelle

Chaîne Santé & divers

Les CD de Chris Montclar

.................................................................................

Albums photos

Cartes à tirer : FV - Psychologie - Lisa

Boutiques

.................................................................................

Index boutiques

Les remèdes naturels

 

Divers

.................................................................................

Centre d'aide

Contact

Don

Bannières

Liens

.................................................................................

Livre d'Or

Abonnez-vous !

 

 

 

 

 

 

Copyright

 

Les nombreux textes présents sur ce site sont protégés pas la Loi du Copyright d'auteur - Copyright © Chris Montclar 2008 / 2015. Vous ne pouvez les reproduire publiquement sur quelque support que ce soit, mais uniquement pour votre utilisation personnelle. Si vous souhaitez publier l'un de mes textes sur votre site internet, vous devez reporter le nom de l'auteur et l'adresse internet de ce site. Merci pour votre respect.

 

Site réalisé par Chris Montclar.